◘ ◘ ◘ Un monde déchiré par les guerres, un combat entre le bien et le mal, quel camp sera le votre ? ◘ ◘ ◘
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Sam 22 Déc - 21:44

Toujours à l'affut des ordres du Comte, Shalden ne restait jamais bien loin d'un des portails de l'Arche. Cependant, il appréciait de mener sa vie de son côté également. Bien qu'il était assidu et que pour lui débarrasser l'humanité de toute trace de vermine était sa priorité, il appréciait de se comporter avec insouciance. Paradoxalement, ce qu'il reprochait tant aux humains n'avait aucune importance lorsque cela le concernait. Les hommes mauvais et qui méritaient de mourir étaient ceux qui étaient corrompus, menteurs, assassins, voleurs... Mais tout cela ne s'appliquait pas à Shalden. Et oui, il fallait bien quelqu'un pour rendre justice même s'il n'était pas un très bon représentant de cette dernière. Son passe-temps préféré lorsqu'il ne travaillait pas directement sous les ordres du Comte était de s'adonner au vol, comme le faisait son hôte avant qu'il ne se réveille. Cette activité avait quelque chose d'excitant. Peut-être à cause de son illégalité et du fait qu'il fallait faire preuve d'ingéniosité pour ne pas se faire prendre. Quoiqu'il en soit, Shalden aimait y passer du temps. Et puis de toute façon, s'il se faisait arrêter, que craignait-il ? Il pouvait s'enfuir aisément sans laisser la moindre trace...

Présent dans une grande ville de Belgique, il trainait dans les rues, arpentant les avenues et observant les divers magasins. Il prenait ses repères et regardait ce qui était le plus intéressant à cambrioler. Magasin ou bien demeure de particuliers ? Il n'était pas vraiment dans le besoin à cause de son affiliation à la famille des Noés mais il appréciait ce petit challenge qui consistait à voler sans se faire prendre. Auparavant, lorsqu'il appartenait à une bande de voleurs, il n'était jamais seul. Cette fois, c'était différent. Il ne pouvait donc compter que sur lui-même. Ses pouvoirs lui facilitaient bien les choses mais il ne voulait pas les utiliser. Où était le défi sinon ?

La nuit tombait doucement et peu à peu, les magasins fermaient. C'était bientôt le moment de se lancer à l'assaut de l'un d'eux. S'asseyant sur un banc le long de l'avenue, Shalden patientait, attendant son heure. Il regardait les propriétaires des magasins les ranger, les éteindre et les verrouiller avant de s'éloigner Dieu sait où. Tant qu'ils n'étaient plus dans les parages, c'était tout ce qui comptait. Repérant un magasin déjà fermé, entouré de deux autres magasins aussi silencieux, le géant se leva finalement et s'engouffra dans la ruelle la plus proche. De là, il observa les meilleurs moyens de s'infiltrer à l'intérieur. Une demie fenêtre était entrouverte et menait à l'intérieur. Sauf qu'avec la carrure qu'il avait, le norvégien ne serait jamais passé par là sans user de ses pouvoirs. C'était donc une idée à bannir. Il leva la tête et aperçu une autre fenêtre, bien plus grande, protégée par une sorte de petit balcon. C'était déjà mieux mais encore fallait-il qu'il se rende là-haut...

Prenant appui contre le mur, il se hissa en s'agrippant à des barreaux sur le mur opposé. Grâce à un peu d'escalade et à la force de ses muscles, il fut bientôt en hauteur et puis atteindre le balcon. La fenêtre était fermée mais ce n'était pas bien important. Retirant son long manteau, Shalden le posa contre la vitre et donna un coup de coude contre, étouffant le bruit du verre brisé. Glissant une main à l'intérieur, il déverrouilla la fenêtre et l'ouvrit afin de pouvoir entrer à l'intérieur. Une fois dans le magasin, il enfila à nouveau son manteau et prit le temps de regarder autour de lui. C'était une surface habitable où se trouvait un bureau. Sans doute celui du propriétaire du magasin. Mais l'argent était sans doute dans la caisse enregistreuse située dans l'étage du dessous. Le géant s'y rendit donc, trouvant assez facilement l'escalier qui permettait de descendre. Il faisait vraiment sombre mais les lumières de la rue lui permettaient de voir où il mettait les pieds. Il percuta bien un truc ou deux mais ne cassa rien qui aurait pu attirer l'attention. Ouvrant la caisse, il plongea la main dedans pour se saisir du butin. Assez maigre mais c'était toujours ça de pris. Il la referma au moment même où il entendit un bruit derrière lui. Un homme se tenait là, sortant d'une pièce adjacente et regardait dans sa direction. Qui était-il ? Que fichait-il ici ? Un voleur concurrent ?? L'homme se mit à hurler.


"Voleur !!! Au voleur !!"

Peu importait s'il s'agissait d'un vendeur, d'un vigile -c'était nouveau ça !- ou du propriétaire qui était revenu entre temps, Shalden prit les jambes à son cou. Il aurait pu se débarrasser facilement de l'homme mais ce n'était pas ce qu'il voulait. Où était le sport dans tout ça sinon ? Remontant les escaliers quatre à quatre, il chercha la fenêtre qui lui avait permis de monter... mais se trompa de pièce, arrivant dans la première qu'il avait trouvée. Il y avait bien une fenêtre mais elle était fermée. Sans réfléchir, le géant s'élança contre la vitre, la brisant au passage. La chut allait être rude...

Mais il n'avait pas prévu qu'au même moment quelqu'un allait se trouver en dessous pour amortir sa chute. Bien aimable ! Seulement Shalden n'était pas un cadeau. Avec ses deux bons mètres et ses plus de cent kilos, il risquait d’aplatir son matelas de fortune plus qu'autre chose. S'écraser sur le type sans pouvoir contrôler sa chute, il se retrouva les quatre fers en l'air, un peu sonné. Que dire du type en dessous alors ?


"Désolé..." lâcha t-il en reprenant ses esprits

Il se redressa tant bien que mal tandis que son poursuivant arrivait, armé d'un fusil. Les choses se gâtaient. Sauf si... Sans réellement prêter attention à celui qu'il avait écrasé involontairement, Shalden pointa ce dernier du doigt tout en regardant l'homme armé.


"C'est lui là ! Il est tombé du ciel et paf ! Il s'est écrasé !"


Oh ce n'était pas bien de mentir... Ce type était mal tombé. Pas de chance pour lui ! Mais puisque le propriétaire du magasin n'avait pu le distinguer dans le noir, il y avait une chance pour qu'il croit à son histoire... malgré le fait qu'ils n'avaient pas du tout la même carrure, loin de là.

"Je vais te faire regretter d'être né, sale voyou !" fit l'homme armé, se tournant vers le jeune homme qui semblait chétif

Cela fonctionnait... pour le moment.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 



Dernière édition par Shalden Odegard le Lun 24 Déc - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Dim 23 Déc - 0:44

Le jeune homme à la peau cuivré venait d'arriver en ville quand la nuit commença à tomber. 

Sa route avait été longue et il était fatigué de marcher et de devoir dormir à la belle étoile, il entrpris donc de cherché d'une auberge, d'unhôtel ou d'un quelquonque lieu que mourait l'acceuillir pour la nuit.

Mais bien vite, la fatigue disparue, remplacer par l'esprit d'aventure du jeune homme qui commença alors à explorer la ville qui commençait à doucelent s'endormir. 
Avec un peu de chance, il trouverais un bon endroit pour dormir lors de sa promenade.

Les magasins fermaient les un après les autres, la rue était presque déserte, seul restait encore quelques marchand qui discutaient des ventes de la journée et quelques ivrognes en route pour le bar le plus proche.

Trouvant que les rues principales n'étaient pas assez attrayantes, le jeune hommes commença à explorer les ruelles sombres, s'immaginant que les ombres cachaient des monstres affamés , ceux dont avaient peur les enfants le soir avant de dormir.

Le jeune homme s'amusait à immiter tantôt le prince battant les démons obscure, tantôt le monstre qui s'avancait furtivement sur sa proix. 

Mais l'ennui revint rapidement, même si ses jeux d'enfants avaient le pouvoir de le divertir quelques instants, le simple fait d'être seul l'exasperé. D'un autre coté, qui accepterais de jouer à ces jeux stupide avec lui sachant qu'il avait quand même 17ans, même les enfant âgé d'une dizaine d'années le regardaient de travers quand il leur proposait de se joindre à lui.

Ennuyé et maintenant très fatigué, le jeune homme soupira avant de recherché de nouveau le chemin d'une auberge.

Seulement voilà, tout ne se passa pas comme prevue.

Alors qu'il venait de rejoindre une rue marchande, il entendit non loin un homme criant au voleur.

Curieux, le jeune homme s'engouffra dans la ruelle la plus proche des cris mais tout se stoppa. 

Croyant avoir rêvé, il se retourna, près à reprendre sa recherche quand soudain un bruit de verre brisé le stoppa.

Il regarda au dessus de lui pour voir une forme indistincte à cause de l'obscurité lui tomber dessus, et cela ne semblait pas être très léger.

N'ayant pas le temps d'esquivé la chose, le jeune homme tenta de le ralentir au maximum en usant de son pouvoir seulement il n'avait pas le temps de le stopper entièrement alors la forme finit par lui tomber dessus.

Et pour être lourd, c'était TRÈS lourd.

La forme, qui se révéla être un homme de très grande taille, repris peu à peu ses esprits et se rendit compte qu'il écrasé quelqu'un, et ce quelqu'un était assez étourdie aussi. 

Le géant se releva, s'escusant rapidement, mais ses escuses ne guérirait pas le mal de dos qu'avait maintenant le jeune homme écrasé.

Ce dernier gémit un instant en se massant le bas des reins endolorie. 

Heureusement, même si la chute avait été violente, il n'avait rien de cassé mais se retrouvait avec le dos en compote.

Et il était bien décidé engueuller le géant pour avoir oser se servir de lui comme matelat.

Cependant, un homme armé d'un fusils aparue dans la ruelle et semblait très énervé.

Le géant pointa instantanément le doigt vers le jeune homme, encore assis au sol à se masser comme il le pouvait son pauvre dos, tout en disant:

«C'est lui là ! Il est tombé du ciel et paf ! Il s'est écrasé !»

Le jeune homme cessa son activité et regarda avec des yeux de perlant frit le géant sans comprendre.

Mais que raconte il?

Le marchand semblait pourtant comprendre, lui, et pointa son arme en criant sur le jeune homme qui ne lui jeta même pas un regard, toujours fixé sur le géant.

Le jeune homme se leva, difficelement, faisant craquer son dos encore douloureux, ce qui le fut grimmacer. 

Ignorant superbement le marchand en colère, il se plaça devant le géant, un air outré dur le visage.

[color=violet{«Non mais faut pas de gêner! Ça te prends souvant de sauter des fenêtres pour atterir sur d'honnête gens? T'as pas honte de prendre les gens pour des matelats! Tu pèses lourd je te signale! »[/color]

C'est bien ce que vous pensez, le jeune homme, qui parressait frêle à coté du géant, était en train de lui faire la moral. 

Et même si la colère se lisait dans les yeux du jeune homme, son expression aurait plutôt prêter à rire: il ressemblait à un gros chat enervé mais plus mignon et amusant qu'effrayant.
De plus, la différence de taille ne rendait pas vraiment crédible son sermon.

Le marchand, quand à lui, parut encore plus énervé par le fait d'être ignoré, rappella avec succès sa présence en tirant au sol près du jeune hommeet du géant.

«Espece de sale morveux! Je vais t'apprendre moi à me cambrioller!»

Le jeune homme le regarda un instant sans comprendre, puis regarda le géant bland, puis le marchant, encore le géant pour finalement reposer ses yeux dorés sur le marchant.
Il se pointa du doigt en demandant:

«C'est à moi que tu parles?
—À qui d'autre petit voyou! Tu es celui qui viens de me voler.»

Le jeune homme resta un instant bouche-bée sans comprendre avant de finalement se rapeller la réaction du géant quand il le marchand était apparue: il l'avait désigné lui comme coupable.

Ignorant de nouveau royalement le marchand, il reposa son regard sur le géant, cette fois ci avec encore plus de colère et un air vraiment enervé ancré sur le visage même si il ressemblait toujours à un gros chat.

«Parce qu'en plus il faut que tu trompe les gens et que tu en accuse d'autre! Comme si m'écraser avait pas suffit! Je savais le humains stupides mais pour gober un mensonge pareil il faut le faire quand même!»,dit il en secouant les poings comme si il allait le frapper.

Mais il finit par se calmer, reprenant son souffle et ses esprits avant de ce tourner vers le marchand.

«C'est lui votre voleur! Si vous le fouiller, je suis sur que vous retrouverez votre argent. Moi j'en ai marre de ces histoires de voleur, de fric et d'homme volant alors je vous laisse, salut.»

Alors que le jeune homme allait partir, la voix du marchand -et surtout son arme- le retint.

«Reste ici! Je ne sais pas lequel de vous deux j'ai vu mais je suis sûr que vous êtes complice! On va aller s'expliquer au commiseriat!»

Le jeune homme leva les yeux au ciel, désespéré par la stupidité du marchant et exaspéré par la tournure des événements.

Il se tourna vers le géant, lança encore une fois un regard accusateur, ignorant encore une fois le marchand énervé.

«Je pourrais avoir le nom de celui qui m'a écrasé, que je te note sur ma liste de ceux que je dois fuir comme la peste. Tu m'as mis dans le pétrin à toi de m'en sortir, et si tu tente de t'echapper sans moi je te tus.»

Et il en était capable, peu importe l'identité de cet inconnu...           

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Lun 24 Déc - 11:52

Shalden n'avait pas vraiment prévu d'atterrir sur quelqu'un. A vrai dire, il n'avait pas prévu de se faire prendre par le propriétaire du magasin qu'il cambriolait. Il était peut-être temps de revoir ses méthodes d'infiltration qui manquaient un peu de subtilité parfois. Néanmoins, tout cela avait du bon. Il avait eu le temps de prendre l'argent et ce pauvre innocent qui lui avait servi de coussin amortisseur lors de sa chute ferait également un très bon coupable. Après tout, le propriétaire ne l'avait pas vu et il pouvait donc très bien s'agir de l'un comme de l'autre malgré leur différence flagrante de carrure. De plus, puisque Shalden lui avait atterrit dessus, occasionnant au pauvre jeune homme quelques douleurs, il pouvait d'autant plus le faire passer pour le coupable. Hé bien oui, sauter d'une telle hauteur ne se faisait pas sans douleur. Shalden n'avait qu'à dire qu'il passait par là quand un homme est soudainement tombé du ciel devant lui. C'était un plan parfait et il pourrait ainsi s'éclipser avec son butin.

Seulement, sa "victime" ne se laissa pas faire si facilement. Voilà qu'elle se rebiffait, prétendant tout l'inverse de ce que venait de dire le géant. Pire ! Le jeune homme lui faisait la morale, se plantant devant lui avec un pseudo air menaçant qui n'impressionnait pas vraiment le norvégien. A vrai dire, il ne lui faisait pas peur mais il le surprenait. D'habitude, peu de gens osaient dire quoique ce soit à Shalden à cause de sa carrure, redoutant un retour de bâton. Mais lui non. Dans un sens, il n'avait pas tort. Il venait de se faire écraser puis accuser de vol. Il était dans son droit. Shalden restait cependant silencieux, fixant le jeune homme face à lui sans prêter la moindre attention à celui qui s'énervait avec son fusil. Cependant, le petit homme le désigna comme le coupable, prétendant qu'il trouverait sans doute son butin dans ses poches. C'était effectivement vrai mais Shalden ne comptait pas se laisser fouiller, même sous la menace d'une arme. Ce n'était pas comme s'il craignait les armes humaines après tout.

Le jeune homme voulu les laisser là, en plan, mais ce ne fut pas du tout du goût du marchand qui le menaça de plus belle. Voilà qu'il les traitait de complices maintenant ! Cela aurait pu être le cas mais pourtant, ils ne se connaissaient pas, raison pour laquelle le blond l'avait désigné comme coupable sans la moindre hésitation. Il ne comptait pas le revoir donc quelle importance ? Mais contrairement à beaucoup de gens, il ne s'était pas laissé faire. Sauf qu'il était tout de même coincé, impliqué malgré lui dans cette histoire de vol. Au mauvais endroit au mauvais moment ? On pouvait dire ça.

Et là, le jeune homme vint à nouveau parler au géant. Il désirait savoir son nom ? Pour que le marchand l'entende également ? Bah... Après tout, ce n'était pas comme s'il vivait dans le coin et qu'ils risquaient de se croiser à nouveau. La méthode la plus simple aurait été de les tuer, purement et simplement mais Shalden tenait à son anonymat. Et puis le fait d'être Jugement n'était pas toujours une bénédiction, il ne pouvait pas tuer n'importe qui n'importe comment. L’aplomb avec lequel le jeune homme s'adressa à lui fit rire le norvégien soudainement. C'était surtout parce qu'il le menaçait de mort comme s'il pouvait le tuer facilement. Il était drôle cet enfant !


"Vous rirez moins lorsque vous serez derrière les barreaux !"

C'était bien le dernier souci de Shalden qui pouvait s'échapper facilement. Cela dit il n'avait pas tellement envie d'atterrir au commissariat. Et puis, à bien y réfléchir, le jeune homme était parfaitement innocent. Shalden n'était-il pas Jugement ? Ce n'était pas la menace de mort qui lui faisait peur mais il estimait que l'accuser ainsi à tort n'était pas très... juste. Une fois sa crise de rire passée, le géant s'approcha du jeune homme et l'attrapa comme un sac à patates, le calant sur son épaule. Sans attendre davantage, il se mit à partir en courant, son "colis" avec lui, sans lui avoir demandé son avis. Le marchand fut un peu surpris de les voir se carapater ainsi soudainement mais ne tarda pas à les viser de son arme.

"Revenez là !! Je vous aurais prévenu !!"

Un coup de feu retentit. Shalden continua sa course comme une fleur, pas effrayé plus que ça. Quelque chose le percuta dans le bas du dos. La balle sans doute... Elle s'était écrasée contre sa peau à présent dure comme le roc. Pratique ce pouvoir, décidément. C'est donc sans la moindre blessure qu'il continua de courir, essayant de se mettre rapidement hors de portée du marchand. Ce dernier se demandait s'il l'avait loupé ou bien s'il était insensible à la douleur. Un peu perplexe, il mit du temps à leur courir après et perdit rapidement leur trace mais continua tout de même à les chercher. Pendant ce temps, Shalden avait bifurqué à une intersection et s'était réfugié derrière des bâtiments. Là, il déposa le jeune homme à terre avant de lui tapoter la tête.

"Shalden. C'est mon nom. Désolé pour le trajet improvisé, j'espère qu'tu connais bien la ville." fit-il avec un sourire comme si rien ne s'était passé

Machinalement, il se frotta le dos à l'endroit de l'impact avant qu'il ne remarque quelque chose. Il avait moins de sensations dans les mains depuis longtemps et ses gants n'arrangeaient rien. Mais il sentait bien que quelque chose manquait. Ou plutôt qu'il y avait quelque chose qui ne se trouvait pas là auparavant. Retirant son manteau, il constata qu'il y avait un beau trou à l'endroit où la balle était entrée. S'il n'avait rien eu lui, ce n'était pas le cas de son manteau.


"Rha, merde, mon manteau !!" pesta t-il en soupirant avant de le remettre

Il fit tomber un billet qu'il s'empressa de ramasser. Jugeant qu'il lui devait bien ça, le Noé fouilla dans sa poche à la recherche de son butin et fit moitié moitié, en donnant une au jeune homme.


"Tiens, prends ça. C'est pour te dédommager pour avoir pourri ta soirée. Puis désolé pour la chute, j'pensais pas qu'il y aurait quelqu'un dessous. Pas trop de bobos au moins ?"

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Lun 24 Déc - 13:09

Après la menace de mort que Kora avait dite avec assurance, le géant blond éclata de rire, surement pas inquiété par ce jeune garçon qui paraissait plutôt chétif à coté de lui.

Je ne sais pas ce qui me retient de lui clouer le bec maintenant...

Pour le coup , Kora était vraiment énervé qu'on ne le prenne pas au sérieux. Il s'apprêta à répliquer mais il fut couper par le marchand qui les menaçait toujours de les emmener au commissariat,derrière les barreaux.

En réalité Kora n'en avait rien à faire, il pourrait facilement s'échapper, mais ça serait une perte de temps et il n'avait aucune envie de devoir faire un détour chez la police.

Le géant riait toujours mais finit par se calmer, heureusement pour les nerf du jeune Kora qui commençait vraiment à vouloir user de son pouvoir sur lui pour le faire taire.

Le géant se rapprocha alors de lui, le surprenant, avant de le prendre façon « sac à patate » sur une de ses épaules.

« Ah! Non mais ça va pas! » ,cria le jeune malmené en se débattant un peu.

Mais son mal de dos revint et finalement il se laissa faire, croisant les bras tout en regardant le marchand s'éloigner à mesure que le géant courait.

L'humain cria de revenir avant de viser aves son fusil les deux fuyards.

« Eh! Le géant, prépare toi à avoir mal... » ,dit Kora en soupirant.

Le coup partit et toucha le géant dans le bas du dos.

« Tu vois, t'es mort... »

Kora aurait pût faire preuve de sympathie et ralentir la balle avec son pouvoir pour ne pas blesser son porteur mais il lui avait tellement taper sur les nerfs qu'il n'en fit rien.

Cependant, il fut étonner de voir que le géant courait toujours, comme si de rien n'était, pas même une goutte de sang n'était visible.

Le « colie » fut surpris avant de sourire, cette humain semblait spéciale, peut être n'est ce même pas un humain en fait...

Le marchand sembla être également surpris et mis un certain temps avant de leur courir après, mais le géant n'eu aucun mal à le semer à une intersection, se cachant dans uns ruelle vide et sombre.

Le géant posa enfin Kora et lui tapota la tête.
Le jeune homme aurait pût s'en offusquer mais pour l'instant il était trop occupé à réfléchir sur le pourquoi la balle n'avait rien fait au géant.

Ce dernier finit enfin par lui dire son nom:

« Shalden. C'est mon nom. Désolé pour le trajet improvisé, j'espère qu'tu connais bien la ville. »

Le jeune homme soupira avant de répondre à son tour:

« Moi c'est Kora, se présenta t-il. Pour le trajet, c'est pas grave. Quand à la ville, j'ai put suffisamment la visiter pour ne pas me perdre. »

Le géant s'était rendu compte que quelque chose clochait dans son dos et il retira son manteau pour y voir le beau trou qu'avait fait la balle.

« Rha, merde, mon manteau !! »

Kora soupira en voyant un billet tomber au sol. Le géant s'empressa de le ramasser avant de chercher dans ses poches le reste de son butin qu'il sépara en deux.
Il en tendit une moitié à Kora.

« Tiens, prends ça. C'est pour te dédommager pour avoir pourri ta soirée. Puis désolé pour la chute, j'pensais pas qu'il y aurait quelqu'un dessous. Pas trop de bobos au moins ? »

Le jeune homme soupira de nouveau.

« Garde ton argent, je n'en ai pas l'utilité. Et tu as à la fois pourri et animé ma soirée, je m'ennuyait à mort. Et mon dos va bien, il n'y avait aucun dégât que je ne puisse pas rapidement réparer. »

Le jeune garçon resta un instant silencieux, fixant de ses yeux d'or le géant qui se tenait devant lui. Non, décidément il y avait quelque chose de louche chez lui.

« Dis moi Shalden, comment as tu fait pour que la balle ne te fasse rien? Serais ce un cristal, une innocence, qui t'a permis de faire ça?»

Même si dire le mot « innocence » lui écorchait la bouche, il ne pût s'empêchait de demander cela. Il voulait savoir. Et si il s'agissait bien d'un cristal, il le détruirait sans remord.

Mais pour l'instant le doute subsistait.

« Dis moi Shalden. Que je sache si je dois te tuer ou non... »

Il avait dit ça avec un air sombre, beaucoup plus effrayant qu'auparavant. Toute son âme de Noé bouillonnais à l'idée qu'un de ces maudits cristaux puisse être ici.
Son visage s'étira en un sourire mauvais.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Ven 28 Déc - 11:16

Lorsqu'il était pressé, Shalden ne faisait pas attention aux détails. Il agissait souvent instinctivement, ce qui lui jouait parfois de mauvais tours. Cette fois, il s'était retrouvé dans les ennuis et y avait même mêlé un jeune homme qui n'avait rien à voir dans tout ça à l'origine. Son seul tort avait été de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Il avait même eu l'amabilité de lui servir de matelas d'atterrissage même si c'était parfaitement involontaire de sa part. Qui aurait volontairement servi d'amortisseur à un type qui pesait au moins deux fois son poids ? Le norvégien lui avait donc fait mal sans vraiment le vouloir. Par contre, c'était volontairement qu'il l'avait mêlé à tout ça, le blâmant de ce que lui-même venait de faire. Et cela fonctionnait plus ou moins pour le moment. Néanmoins, ils se retrouvaient coincés tous les deux désormais et la seule issue restait la fuite. Shalden était solide et il ne craignait pas de se faire tirer dessus, raison pour laquelle il partir en courant sans avoir peur de se prendre une balle dans le dos, ce qui d'ailleurs ne tarda pas à arriver. Seulement avant de fuir, il avait embarqué le jeune homme avec lui. Puisqu'ils étaient tous deux dans la même galère, il estima qu'il devait à présent l'aider, ce n'était qu'un juste retour des choses. Mais il ne songea pas un seul instant qu'à cause de sa chute, le jeune homme pouvait avoir mal un peu partout, le trimbalant comme s'il n'était qu'un sac. A vrai dire, il n'avait pas tellement le temps de prendre des pincettes et de faire dans la délicatesse. C'était aussi une certaine façon de le protéger des futurs coups de feu.

Mais il n'y en eu qu'un. Le jeune homme eut la "gentillesse" de le prévenir mais qu'aurait-il pu faire de toute façon ? Se jeter au sol pour éviter le tir ? Cela n'aurait fait que les ralentir et laisser au marchand l'occasion de les rattraper. C'était hors de question. Que craignait-il de toute façon ? Sans modifier sa trajectoire, sans montrer le moindre signe d'inquiétude, Shalden poursuivait sa route en courant. L'impact n'eut strictement aucun effet sur lui malgré ce que pouvait en dire son "sac à patate".


"J'compte pas mourir tout de suite, j'ai encore des choses à faire !" souligna t-il sans s'arrêter de courir

Il ne se stoppa que lorsqu'il fut certain que le marchand ne les retrouverait pas et qu'ils étaient hors de danger. Enfin encore aurait-il fallu qu'ils le soient, en danger. Shalden se présenta donc enfin à son jeune sac à patate, il lui devait bien ça. Mais il ne lui demanda pas son nom en retour, estimant qu'il ne lui répondrait sans doute pas vu le ton avec lequel il lui parlait depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Malgré tout, le jeune homme se présenta tout de même sous le nom de Kora qui ne semblait pas plus offusqué que ça de se retrouver au milieu de nulle part en compagnie d'un inconnu. Apparemment il connaissait bien la ville.


"C'est déjà ça. Mais quelque chose me dit que t'es pas du coin, Kora ! D'où tu sors ?"

Effectivement, on ne pouvait pas dire qu'il avait le physique d'un belge ou même d'un habitant de ce continent. Sans doute venait-il de très loin... Mais qu'est-ce qui l'amenait par ici ? Après tout, cela ne regardait pas le géant, mais il était curieux. Après avoir pesté contre le trou de son manteau, Shalden donna tout de même la moitié de son butin à Kora qui refusa néanmoins. Sans doute ne voulait-il pas prendre davantage part à ce vol. Tant pis pour lui, cela en faisait plus pour le Noé. Kora se plaignait mais semblait également reconnaissant quelque part. C'était assez étrange... Ce qui était le plus étrange était le fait qu'il disait pouvoir se "réparer" rapidement. Avait-il des talents de médecine ?

"Content d'avoir rajouté un peu de piment à ta soirée alors. Sans rancune pour l'atterrissage un peu foiré hein ! Mais dis, t'es médecin ? Tu me parais un peu jeune pour ça !"

Puisque Kora le fixait en silence, Shalden fit de même. Il possédait d'étranges yeux dorés, on aurait dit ceux du norvégien lorsqu'il prenait son apparence de Noé. C'en était presque hypnotisant. Mais le plus curieux dans tout ça était ce qu'il disait. A l'évocation du mot Innocence, Shalden cessa de sourire, prenant un air sérieux. Il était donc au courant de certaines choses... Mais qu'était-il ? Ami ou ennemi ? Difficile de savoir pour le moment. Il ne l'avait jamais vu auparavant... Kora ajouta une petite phrase, qui se voulait bien plus menaçante. Mais s'il évoquait l'Innocence et l'envie de tuer... c'est qu'il n'était pas un exorciste. En tout cas, c'était la déduction qu'en faisait le géant. Vraiment, il n'avait pas la moindre envie de se battre. Il espérait que sa déduction était juste et qu'il ne regretterait pas son geste. Attrapant son bonnet d'une main, il le retira.

"Je peux modifier mon corps pour lui donner l'état que je souhaite." expliqua t-il brièvement

Dévoiler son pouvoir à un inconnu n'était pas forcément une riche idée mais dans le pire des cas, il n'aurait qu'à le tuer et le secret serait ainsi préservé. La peau du norvégien auparavant plutôt pâle se teinta soudainement, devenant mâte, dans les tons gris et ses yeux prirent la même teinte dorée que ceux de Kora. Les stigmates sur son front étaient à peine visibles à cause de ses cheveux mais on les distinguait tout de même. Cette petite démonstration était bien plus parlante qu'un grand discours.


"Est-ce que ça répond à ta question ? Maintenant, dis moi si c'est moi qui vais devoir te tuer."

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Ven 28 Déc - 17:28

Kora restait méfiant.
Après l'avoir posé dans un endroit en sécurité pour l'instant, le géant lui avait demander d'où il venait. Et même si Kora était fier de son pays, il ne désirait pas non plus révéler ses secrets à un inconnu, qui plus est soupçonner de posséder une innocence. 
Cependant,  le géant s'était présentait sous le nom de Shalden alors Kora en fit de même et lui révéla son vrai nom, n'ayant aucune raison de le cacher.

Puis le blond lui avait demander si il était médecin, chose à quoi il répondit tout seul en remarquant que Kora était trop jeune pour l'être, c'est pourquoi Kora resta silencieux, tentant d'évaluer la situation.

C'est pourquoi après l'avoir regarder un petit moment sans rien dire avant de pose les questions qui le titillait, à savoir pourquoi le balle ne lui avait  rien fait, si c'était dût à une de ces cristaux maudits qu'il haïssait tant. Kora savait que selon les réponses qu'il donnerait, il devra oui ou non le tuer c'est pourquoi il bouillonnait d'impatience de savoir.

Shalden avait pris un air sérieux à l'évocation de l'innocence mais Kora avait clairement montrer qu'il n'appréciait pas particulièrement cette matière, c'est peut être ce qui  convaincu le géant de s'expliquer.
Le blond retira son bonnet avant de dire:

«Je peux modifier mon corps pour lui donner l'état que je souhaite.»

Kora n'était pas tellement surpris par cette explication, il s'était déjà douté que le pouvoir du blond avait un rapport avec son corps puisqu'il avait arrêter la balle sans faire de geste. Cela confirmait juste les doutes de Kora.

Cependant, la suite de l'explication fut bien plus étonnante.
 La peau de Shalden, d'ordinaire blanche, passa lentement vers les tons gris.  Ses yeux, quand à eux, prirent la même couleur que ceux de Kora. Et sur son front, légèrement caché par plusieurs mèches, étaient viable les sept stigmates de Noé.

«Est-ce que ça répond à ta question ? Maintenant, dis moi si c'est moi qui vais devoir te tuer.»

En moins de temps qu'il ne faut pour l dire, Kora s'était jeté sur le géant, mais pas jeté pour l'attaquer, plutôt pour l'attraper dans ses bras, un peu comme un gros câlin, toute sa colère avait disparue en un fraction de seconde.

«Je pensais  pas te voir ici, dit Kora en souriant», comme si rien ne s'était passé auparavant et qu'il le connaissait depuis toujours, ce qui est un peu vrai en fait.

Relâchant le géant en se raclant la gorge, Kora décida de s'expliquer un peu, reprenant un peu son sérieux ,histoire de ne pas traumatiser le géant.

D'une main, il remonta les mèches de cheveux qui lui cachait le front tandis que les sept stigmates des descendants de Noé apparaissaient eu aussi. 
Certes, il était un Noé mais ses yeux restaient doré pur le temps et sa peau étant déjà  de couleur mat, ne changeait pas, seul les stigmates trahissait sa vrai nature.

«Je me présente, je suis Kora Atma, nouveau Noé du temps, enchanté. Je n'ai pas encore eu le loisir de rencontrer toute notre famille, c'est pourquoi je ne t'avais pas reconnu.»

Kora offrit un grand sourire à son frère, espérant ne pas l'avoir choqué par ses actes parce que le "câlin" s'est bien quand on connait les gens, pas avec des pseudo-inconnu mais Kora n'avait pas pur s'en empêcher, il étai comme ça.

«Et toi, grand frère, qui es tu?»

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Sam 5 Jan - 15:15

Pourquoi avoir pris la peine de sauver un humain qu'il avait volontairement mis dans les ennuis pour qu'il prenne les coups à sa place ? Hé bien tout simplement parce que ce qu'était Shalden ne l'aidait pas toujours. Etre l'un des esprits de Noé n'avait pas que des avantages. Qu'il le veuille ou non, il ne pouvait pas se permettre de s'en prendre au premier venu. Oui, il méprisait les humains, comme le reste de ses frères, mais instinctivement, il les jugeait tous avant de prendre une décision. Il ne donnait la mort qu'à ceux qui le méritaient et pas au premier venu. Chacun avait sa chance. Cela dépendait des choix de vie effectués par le passé. Mais qu'en était-il de ce jeune homme ? Il ne lui avait même pas touché le front pour savoir s'il méritait qu'il l'aide ou non. Ce qui venait de se produire suffisait au norvégien cependant. Ce qui s'était passé était sa faute et non celle de lui qui lui avait servi de coussin. Il lui devait bien ça. De toute façon, sa conscience de Noé n'aurait pas accepté qu'un innocent soit puni à sa place. Fichue habitude qu'il avait conservé de sa vie d'humain, accusant le premier venu si cela pouvait lui sauver la peau. Et puis, il fallait avouer que le jeune homme l'amusait, même s'il le menaçait de mort.

A présent seuls et en sécurité, ils pouvaient discuter. Shalden s'excusa brièvement mais celui qu'il avait "sauvé" ne voulait rien entendre. Il lui demanda plutôt des réponses à propos de ce qu'il venait de se passer. En effet, bien peu d'humains pouvaient prétendre résister à une balle tirer dans le dos, aussi baraqués soient-ils. Pourtant, Shalden n'avait rien senti lorsque la balle l'avait percuté, ce qui intriguait le jeune homme. Il avait bien le droit d'avoir une réponse... même si cela signifiait qu'il devrait le tuer après. Personne ne devait savoir ce qu'il était réellement. C'était dommage mais c'était lui qui avait posé la question et le norvégien voulait être honnête pour une fois.

Cependant, ce que raconta Kora par la suite stupéfia le Noé. L'évocation de l'Innocence lui fit froid dans le dos et c'est d'un air beaucoup plus sérieux qu'il révéla sa nature de Noé. S'il avait affaire à un ennemi, il le saurait ainsi bien rapidement. Pour toute réponse, Kora se jeta sur lui, ce qui surprit le géant. Mais il ne l'avait pas fait pour le blesser ou l'agresser mais plutôt pour... lui donner une démonstration d'affection ? Sur le coup, le géant resta les bras ballants, ne sachant pas trop comment réagir face à un tel geste. Un exorciste n'aurait jamais fait ça... Cela signifiait-il...... ?

Comprenant que son geste avait besoin d'explication, Kora le relâcha et prit un air un peu plus sérieux après lui avoir parlé comme s'ils se connaissaient déjà. Il releva ses cheveux et dévoila donc des stigmates en tous points identiques à ceux du géant. Les yeux de ce dernier s'écarquillèrent alors. Un Noé ! C'était donc ça ! Il ne l'avait encore jamais vu avant mais après tout, il savait que certains de ses frères manquaient encore à l'appel. Une nouvelle tête, comme toutes les autres fois depuis tant d'années... Kora se présenta comme étant le nouveau Noé du temps. Même si Shalden ne connaissait pas l'enveloppe de ce Noé, il connaissait bien son esprit. Et il était ravi de le voir. A son tour, il l'attrapa sous les bras puis le souleva du sol avec un grand sourire ravi, riant à moitié. Il n'avait aucun mal à le soulever vu sa corpulence et en profita pour le serrer dans ses bras.


"Content de te voir, mon frère. Je me demandais quand est-ce que nous serions tous enfin réunis ! Tu as vu d'autres de nos frères alors ? Et le Prince, tu l'as vu ?" demanda t-il, pressé d'en savoir plus

Puis il réalisa qu'il n'avait pas répondu à sa question. Qui il était n'était pas inscrit sur son front même si les stigmates témoignaient de sa véritable nature.


"Oh et je suis Shalden Odegard, Noé du Jugement. Même si je l'avoue, j'ai fait une erreur de jugement en te prenant pour un simple humain. Pardonne mon erreur et excuse moi de t'être tombé dessus. On a plutôt mal commencé toi et moi mais on va arranger ça ! Que dirais-tu de bouger d'ici ? On n'va pas fêter nos retrouvailles au milieu de nulle part... Je te mènerais à l'Arche si tu veux mais ça attendra demain, ça fait une trotte. Puisque tu connais la ville, tu saurais où on peut passer la nuit ?"

Shalden avait l'habitude de dormir dehors mais il ne voulait pas imposer ça à son frère. Et puis ils seraient mieux au chaud, dans un endroit isolé, pour parler de leurs affaires privées. Tuer quelques humains au passage était envisageable même s'il valait mieux qu'ils restent discrets. Le géant avait hâte de rejoindre l'Arche pour le présenter aux autres et ainsi agrandir leur famille qui serait bientôt à nouveau complète. Le Comte Millénaire serait sans doute ravi de la nouvelle.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Lun 7 Jan - 22:24

Dire que Kora était heureux aurait été un euphémisme quand il vit le sourire de son frère.

Quand ce dernier le souleva, sans aucune difficulté du sol en le tenant sous les bras, Kora souriant comme un jeune enfants qui s'amusait. Certes ne plus toucher le sol de ses pieds était assez déconcertant mais cela ne lui déplaisait pas. 

Shalden en profita pour le serrer dans ses bras et le jeune indien en fit de même. Cela faisait tellement longtemps qu'il ne s'était pas vu, c'était  leurs retrouvailles après ce trop long sommeil.

Le géant blond enchaîna rapidement, désireux d'en savoir plus, Luis demandant si Kora avait vu d'autre Noé que lui et si il avait vu le prince millénaire.

Mais avant même que le jeune indien n'ai eu le temps de lui répondre, Shalden repris la parole, se souvenant de la question que Kora lui avait posé plus tôt:

«Oh et je suis Shalden Odegard, Noé du Jugement. Même si je l'avoue, j'ai fait une erreur de jugement en te prenant pour un simple humain. Pardonne mon erreur et excuse moi de t'être tombé dessus. On a plutôt mal commencé toi et moi mais on va arranger ça ! Que dirais-tu de bouger d'ici ? On n'va pas fêter nos retrouvailles au milieu de nulle part... Je te mènerais à l'Arche si tu veux mais ça attendra demain, ça fait une trotte. Puisque tu connais la ville, tu saurais où on peut passer la nuit ?»

Kora lui sourit avant d'attraper un de ses mains.

«Tu es déjà pardonné, je ne t'en veux absolument pas. Je répondrais à toutes tes questions mais trouvons d'abord un endroit plus... Chaud. C'est qu'il fait froid dans ce pays...»

Kora commençait déjà à partir en direction de la grande rue, tirant Shalden derrière lui comme l'aurait fait un enfant désireux d'accélérer la vitesse de marche de leurs parents trop lent.

«Avant que tu me tombe dessus, je rechercher un endroit calme pour dormir un peu, expliqua t-il en continuant de marcher. J'ai repérer une auberge non loin mais il y avait encore trop de monde quand je suis passé devant. Mais maintenant elle doit être moins pleine.»

Arrivé dans la rue où se trouvai l'auberge, Kora lâcha enfin Shalden qu'il tirait tout en parlant.

«Pour répondre à tes questions de tout à l'heure, dit il en marchant vers l'auberge, oui j'ai déjà rencontrer une de nos sœurs, Sorën. Je n'ai pas encore eu le loisir de parler au Prince, j'ai préféré voyager un peu avant de le rencontrer, j'espérais accompagné notre rencontre avec un cadeau mais  je n'ai malheureusement trouvé aucun exorciste.», finit il en soupirant de désespoir.

Se rendant compte qu'il parlait un peu trop, il secoua un peu la tête, histoire de lui remettre les idées en place, avant de sourire à son frère.

«Dis m'en plus sur toi. Pourquoi as tu voler un magasin? D'après ce que je sais, notre famille n'est pas "pauvre".»

Ils arrivèrent enfin devant la porte de l'auberge et comme l'avait prévue Kora, il n'y avait guère de monde, juste quelques personnes qui parlaient entre eux en buvant un dernier verre avant de partir faire leurs nuits.

Cependant, avant même que Kora ne pousse la porte pour entrer, un bruit suspect attira son attention non loin de lui dans la rue, bien vite confirmé par un silhouette familière et essoufflé, tenant son arme contre lui.

«Ah! Je vous retrouve enfin sale voleur!»

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Dim 20 Jan - 17:52

Le monde était parfois petit. Sur le nombre de personnes le peuplant, il avait fallu que Shalden tombe -littéralement- sur Kora, un autre Noé qu'il ne connaissait pas encore. Enfin, d'un certain côté il le connaissait, évidemment, mais il n'avait encore jamais rencontré cet hôte là. C'était l'inconvénient de la réincarnation. A chaque fois, ils devaient se souvenir et se retrouver. Cela prenait parfois du temps, surtout lorsqu'ils ne recevaient aucune aide pour accélérer le processus. Pour Shalden, cela n'avait pas été si long que ça. Il fallait dire que les événements avaient joué en sa faveur. En ce qui concernait Kora, le norvégien n'en savait rien mais il était curieux de l'apprendre. Il était jeune d'apparence et cela signifiait sans doute qu'il n'était éveillé que récemment. Les questions attendraient. Pour le moment, c'était les présentations. Et les excuses. Car si Shalden avait d'abord cru que Kora n'était qu'un humain, il ne se serait sans doute pas excuser. Pourquoi demander le pardon à quelqu'un qui allait de toute façon mourir ? Et puis, ce n'était pas comme si l'avis des humains lui importait.

Kora ne lui en voulait pas, c'était déjà ça. Shalden n'avait pas voulu causer de tort à son frère et il était heureux de voir que malgré la chute, la dénonciation et les moqueries, il ne lui en tenait pas rigueur. Après tout, comment des frères aussi unis pourraient se détester ? C'était malheureusement déjà arrivé par le passé et le norvégien priait pour que cela ne se reproduise plus jamais. Ses souvenirs étaient flous, voire inexistants mais il savait au fond de lui que sa "famille" lui était plus importante que tout. C'était tout ce qui comptait, non ? Pour le moment, il s'agissait de trouver un endroit où se mettre au chaud.


"J'ai l'habitude du froid, j'viens d'un pays nordique. Mais toi, quelque chose me dit que tu viens plutôt du sud, je me trompe ?"

Par chance, l'autre Noé avait déjà repéré un endroit où ils pourraient passer la nuit et répondre à leurs questions mutuelles à l'abri du froid. Il ne restait plus qu'à s'y rendre maintenant qu'il y avait sans doute moins de monde.

"Au pire, si elle est trop bondée, on fera un peu de place à notre façon." sous-entendit-il avec un léger sourire amusé

Après tout, tuer quelques humains n'allait pas être un drame pour eux. Et puis, posséder une auberge remplie d'Akuma pouvait toujours être bien utile. C'était une solution à envisager s'il y avait toujours trop de monde. Ils ne tardèrent pas à arriver dans la rue de l'auberge, auberge que lui indiqua Kora du doigt. Il profita de leur petite marche pour répondre finalement aux questions du norvégien. Ainsi donc il connaissait déjà Mercym et cherchait à revenir avec un cadeau avant de voir le Prince. C'était tout à son honneur et Shalden comptait bien l'aider.


"Tu verra une bonne partie de la famille une fois que nous aurons rejoins l'arche. Je peux t'aider à nous dégoter un exorciste si tu veux. C'est plutôt rare ces bêtes là mais en cherchant bien... C'est pas comme s'ils étaient discrets !"

Kora fit remarquer que Shalden n'avait aucune raison valable pour dévaliser un magasin, leur grande famille étant loin d'être à la rue. Il fallait dire que la plupart des membres des Noés étaient vu comme de riches aristocrates, plutôt connus même. Il n'était pas rares qu'ils assistent à des soirées mondaines et étaient même présents politiquement parlant. Cependant, Shalden avait conservé sa vie d'autant, comme "en souvenir du bon vieux temps". Tout comme Tyki, il appréciait de jouer un double rôle même s'il n'avait aucun intérêt pour les humains, les méprisant comme ses autres frères. Il était tout à fait capable de revêtir un costume et d'être présent à une soirée mais il trouvait ça d'un ennui atterrant. Il préférait s'amuser à sa façon.

"Oh, c'est pas tellement pour l'argent, c'est plus pour le jeu en fait. Ca m'amuse, tout simplement. J'aime bien me lancer des défis et me mêler aux humains. "Soit proche de tes amis mais encore plus de tes ennemis". Ce proverbe me convient bien. Et puis ça donne une sacré poussée d'adrénaline, j'te jure !" assura t-il en riant à demi

Les voilà devant l'auberge, prêts à entrer. Visiblement, ce n'était même pas la peine de faire un peu de ménage avant de pouvoir se trouver une place, les gens présents étant peu nombreux. Shalden allait ouvrir la porte mais une voix l'interrompit. Cette voix il l'avait déjà entendue... et pour cause ! Il s'agissait de celle du propriétaire du magasin qu'il avait volé. Il était essoufflé mais toujours armé.


"Quel pot de colle, c'est pas vrai." marmonna t-il en soupirant avant de se tourner vers Kora "Si on s'en débarrasse pas, je sens qu'on a pas fini de se le coltiner. Je fais le bouclier, je le distrais, j'te laisse le faire taire pour de bon, ça te va ?"

Une fois l'approbation obtenue, Shalden se dirigea vers l'homme d'un pas sûr mais lent. Ce dernier le pointa de son arme par réflexe. Avait-il déjà oublié que son tir précédent ne lui avait strictement rien fait ? Visiblement, il y songeait car au lieu de viser son torse, il visa son visage. Sans doute pensait-il qu'il dissimulait une sorte de protection au niveau du torse. Le norvégien continua sa route, pas tellement perturbé.

"N'avance pas ou je tire ! Ce sera de la légitime défense !"

Shalden n'écoutait même pas, avançant simplement. L'homme le menaça à nouveau puis fit feu, le touchant en plein front. La tête du géant bascula en arrière à cause du choc puis reprit sa position initiale. Il se frotta l'endroit de l'impact avec une légère grimace.

"Hé, ça fait mal. Voler c'est mal mais tuer, c'est pire. T'oses encore faire la morale ? Vous n'apprendrez donc jamais rien, foutus humains ?"

Il n'était plus qu'à deux mètres du propriétaire du magasin. C'était à Kora de jouer. Puisque l'homme était trop occupé avec Shalden, il ne verrait sans doute pas le jeune homme approcher. Rien qu'au visuel, il représentait une bien plus faible menace aux yeux de l'humain. Cruelle erreur...

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Dim 20 Jan - 22:00

«J'ai l'habitude du froid, j'viens d'un pays nordique. Mais toi, quelque chose me dit que tu viens plutôt du sud, je me trompe ?»

Kora rit un peu en entendant son frère parler. Il est vrai qu'il n'à pas vraiment une allure d'homme du nord avec ses vêtements plutôt léger et sa peau mate.

«En effet, je viens d'un pays bien plus au sud, je suis né en Inde pour être exact. Et je n'ai pas pensé à prendre des vêtement plus chaud.»

Et maintenant, il le regrettait un peu vu qu'il tremblait presque de froid. C'est pourquoi il accéléra un peu l'allure vers l'auberge qu'il avait repérer plus tôt.

«Au pire, si elle est trop bondée, on fera un peu de place à notre façon.»

Quand Shalden dit cette simple phrase, Kora se stoppa l'espace d'une seconde mais continua finalement de marcher comme si ne s'était passé, sans rien dire]

En réalité, bien qu'il soit un Noé et qu'il ne portait pas en très haute estime les humains, Kora n'aimait pas trop les tuer comme ça, sans aucune raison, juste par envie,
Certes ça lui procurait du plaisir à le faire, plaisir plutôt malsain, mais il préférait largement jouer avec eux, avec leur vie, leur faire des misères pour qu'ils regrette pendant le restant de leur jours l'instant où ils ont croiser Kora , plutôt que de les tuer simplement.

Tout en continuant de marcher, il continuais d'écouter son frère après lui avoir poser la question du "pourquoi il cabriolait un magasin?".

«Oh, c'est pas tellement pour l'argent, c'est plus pour le jeu en fait. Ca m'amuse, tout simplement. J'aime bien me lancer des défis et me mêler aux humains. "Soit proche de tes amis mais encore plus de tes ennemis". Ce proverbe me convient bien. Et puis ça donne une sacré poussée d'adrénaline, j'te jure !".»

Kora ricana en entendant l'enthousiasme de son frère avec laquelle il décrivait ses actions peu légales.

«Tu m'emmènera un jour, j'aimerais bien essayer.»

Alors qu'ils s'apprêtaient à entrer dans l'auberge, le marchant que Shalden avait voler apparut soudainement, toujours armé de son fusil et très en colère.

«Quel pot de colle, c'est pas vrai.»,marmonna Shalden en soupirant avant de se tourner vers Kora. Si on s'en débarrasse pas, je sens qu'on a pas fini de se le coltiner. Je fais le bouclier, je le distrais, j'te laisse le faire taire pour de bon, ça te va ?»

Kora resta silencieux un instant mais approuva, cet humain lui taper vraiment sur les nerfs depuis tout à l'heure, il voulait le faire taire une bonne fois pour toute.

Shalden marcha tranquillement vers le marchant qui après l'avoir menacé plusieurs fois de tirer, passa à l'acte, visant la tête qui partit un instant en arrière avant de revenir à sa place.

«Hé, ça fait mal. Voler c'est mal mais tuer, c'est pire. T'oses encore faire la morale ? Vous n'apprendrez donc jamais rien, foutus humains ?»

Shalden se tenait à seulement deux mètres de l'humain terrifié quand Kora décida enfin d'agir.

Tranquillement, il contourna son frère et le marchant qui, terrorisé, fixait le géant blond avec son armes sans remarquer la présence de Kora. 
Il faut dire qu'entre le frêle indien et le géant nordique, le danger provenait plus du second que du premier.

Et pourtant...

Surprenant le marchant qui sursauta vivement, Kora, qui se tenait dans son dos, l'enlaça, presque tendrement mais étrangement sa force maintenait le marchant maintenant incapable de se dégager de cette étreinte.

«Tu sais, tu as commis deux erreurs, murmura Kora à l'oreille de l'humain, prenant un malin plaisir à regarde sa peur croître encore un peu plus. La première: tu m'ennuie, et il est jamais bon de m'ennuyer.»

D'un main, l'indien caressa la joue de l'humain qui se mit à trembler d'effroi sous le regard ravi du Noé qui continua son petit jeu.

«La second erreur: tu as tiré à deux reprise sur mon cher frère, et même si je sais que vos faibles armes humaines n'ont aucun effet sur nous, je ne peux laisser passer cette affront.»

Doucement, la main qui s'amusait à tracer des ronds sur la joue de l'humain quitta le visage pour venir prendre place au niveau de cœur du marchant.

«Je pense que ta mort sera une belle offrande à ma déesse, Kali, déesse de la force, continua de chuchoter Kora. Je vais peu être lui offrir.. Ton corps. Je pourrait le vieillir.» 

Tout en disant ces mots, Kora traça un petit rond de ses doigts fins sur la poitrine de l'homme tandis que le visage du marchant commençait peu à peu à se plisser, la peau à pendre, les rides à se former. 
Oui, le corps entier du marchant  vieillissait mais contre toute attente, Kora stoppa le processus d'un geste, laissant revenir à son âge d'origine le corps du marchant qui tremblait de plus belle devant cette magie.

«Nan, ton corps n'est pas une bonne offrande. Par contre ton cœur, je pourrais le ralentir. Oui, cela fera plaisir à Kali. L'entends tu ton cœur? Il fait: Bom, Bom...  Bom... Bom... ... Bom... ... ...Bom...»

Sous ses doigts, malgré les vêtements, Kora sentait le cœur du marchant ralentir au fur et à mesure qu'il espaçait ses "Bom". 

«... Bom...»

Quand Kora dit le son dernier mot, le cœur fit un dernier battement avant de se stopper, sous le sourire ravie du Noé qui se détacha du marchant qui tomba au sol, mort.

Net et sans bavure.

Joignant un instant le mains, Kora s'inclina face au cadavre tout en murmurant un courte prière à sa déesse pour qu'elle accepte cette offrande, avant de se tourner vers son frère.

«Désolée d'avoir mis autant de temps, s'excusa t'il.[comor=violet] Mais je m'amusait trop pour faire plus court. Dis, il faudrait pas le cacher? Histoire que l'on nous accuse pas tout de suite de meurtre et qu'on puisse discuter tranquillement.»[/color]

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Mar 22 Jan - 13:58

Comme Shalden l'avait supposé, Kora ne venait pas du nord. L'Inde ! Ca faisait une sacrée trotte depuis ici. Le géant s'étonnait d'ailleurs que le Noé n'ait pas pu entrer auparavant en contact avec d'autres membres de la famille. Il avait bien sûr évoqué Mercym mais avec les nombreux voyages qu'il avait dû faire pour arriver ici, il aurait tout à fait pu en rencontrer un autre. Néanmoins, le monde était si vaste que cela pouvait sembler mission impossible. Et pourtant, voilà deux frères qui venaient de se retrouver. D'ailleurs, Kora semblait avoir du mal à s'adapter à la basse température du pays. On ne pouvait pas dire qu'il avait de la graisse pour compenser le manque de chaleur, fin comme il était. Shalden retira son long manteau et le déposa sur les épaules du Noé. On pouvait remarquer d'autant plus leur différence de taille car le manteau trainait presque par terre désormais.

"Tiens, met ça même si on est bientôt arrivés. Moi j'ai l'habitude du froid !" assura t-il avec un sourire

L'auberge était juste devant eux, à quelques pas. Shalden ne craignait pas de devoir faire un peu de place si jamais il y avait encore trop de monde. Après tout, n'allaient-ils pas détruire la race humaine ? Alors quelques humains de plus ou de moins, ça ne ferait pas grande différence. Malgré tout, il ne pouvait pas se permettre de tuer des gens, juste pour le plaisir comme l'aurait fait Tyki. Il était régit par le Jugement et rien qu'à cause de ça, il était incapable de faire du mal à un innocent. Cependant, si l'on s'en prenait à un membre de sa famille, innocent ou pas, il répliquait aussitôt. Mais il doutait que des buveurs et autres personnes trainant dans les tavernes n'osent s'en prendre à Kora. Dommage, d'un certain côté, cela donnait une excuse au géant pour se montrer violent. Pourtant, à bien le regarder, malgré sa stature, il n'avait pas l'air bien menaçant. Sans doute était-ce parce qu'il avait toujours un léger sourire aux coins des lèvres et un regard paisible. Mieux valait cependant ne pas le mettre en colère.

Puisque Kora semblait intrigué de la raison qui avait poussé le norvégien à cambrioler un magasin, celui-ci tenta de lui fournir une réponse claire et précise. Ce n'était clairement pas par besoin qu'il agissait, c'était certain. Mais cette petite manie qui était propre à son hôte lui était resté. Et puis, c'était amusant. Il ne volait de toute façon que les riches, provenant lui-même d'un milieu plus que défavorisé à l'origine. C'était paradoxal pour quelqu'un qui appartenait désormais à une famille des plus aisées. Contre toute attente, Kora lui demanda de l'emmener un jour, lors de ses escapades nocturnes, ce qui surpris le géant. Il n'avait aucune raison précise de vouloir voler qui que ce soit. Etait-ce pour simplement accompagner son frère et voir ainsi si cela procurait autant d'adrénaline qu'il ne le disait ? Possible. De toute façon, il n'avait aucune raison de refuser. Et puis, être accompagné lui rappellerait le bon vieux temps. Il lui faudrait sans doute faire un petit briefing avant de se lancer...


"Avec joie ! Peut-être même que tu deviendras accro, qui sait !" fit-il en riant

Il en doutait mais comme il ne pouvait deviner les futures réactions de son frère, Shalden préférait envisager toutes les éventualités. Cependant, il n'avait pas pensé un seul instant que le marchand volé referait une apparition. Il avait dû courir non stop pour pouvoir les retrouver. C'est qu'il y tenait, au contenu de sa caisse ! Shalden ne comptait pas le lui rendre malgré tout, bien qu'il n'en avait pas spécialement besoin. En fait, cet humain l'agaçait. Ne savait-il pas quand il était temps de laisser tomber ? Voilà qu'il les menaçait à nouveau... N'avait-il pas compris que c'était parfaitement inutile ?

Jouant le rôle du bouclier, le géant s'avança vers le marchand, protégeant ainsi son frère. Il ne doutait pas un seul instant qu'il aurait pu se défendre tout seul mais il préférait être utile. Car il ne voulait pas le tuer lui-même, le laissant à l'autre Noé. Et puis, il était curieux de voir ce qu'était capable de faire ce nouveau Noé du temps. Le voir à l'oeuvre lui rappellerait sans doute des souvenirs. Une fois proche du marchand, Shalden se stoppa. Déjà parce qu'il venait de se prendre une balle en pleine tête et aussi parce qu'il jugeait être assez proche. Il pouvait bien tirer autant qu'il le voulait, il ne risquait pas de lui faire bien mal... Kora profita de l'incompréhension de l'homme pour se faufiler jusqu'à lui et l'entourer de ses bras. C'était plutôt curieux comme façon de procéder mais l'indien avait sans doute ses raisons. Shalden resta face à eux, les observant d'un air curieux, les bras croisés, attendant la fin. Il n'y avait plus qu'une seule issue possible pour le marchand. Si seulement il avait abandonné...

Alors que Kora touchait l'homme, le visage de ce dernier commençait à vieillir à une vitesse impressionnante. Shalden se disait en cet instant précis qu'il n'aurait pas aimé être à sa place. Mais finalement, tout revint à la normale. Etrange... le marchand n'était pas encore mort. A quoi jouait Kora ? Car oui, pour le moment, il jouait avec cet humain... Il visa le coeur cette fois, ralentissant apparemment son battement jusqu'à le stopper. Les traits du marchand s'étaient figés dans une expression de peur et de surprise. C'était sa dernière réaction puisqu'à présent il était sur le sol, mort. Un problème de réglé.


"Impressionnant. Comme quoi, on ne peut rien contre le temps qui passe. Encore moins contre toi !"

Mais Kora avait raison. Il valait mieux se débarrasser du corps avant que quelqu'un ne le remarque. Ils pourraient sans problème se débarrasser également d'éventuels futurs gêneurs mais Shalden avait envie de passer la soirée tranquille et non devoir tuer à nouveau quelques personnes. Ils pourraient dissimuler le corps quelque part mais le géant n'avait pas envie de perdre du temps avec ça. Il retira l'un de ses gants, le temps de pouvoir porter ses doigts à ses lèvres et de siffler. Il se hâta de remettre le gant à sa place pour ne pas montrer sa main brûlée trop longtemps et attendit que deux individus arrivent vers eux. A première vue, il s'agissait de deux hommes tout à fait normaux. Pourtant, ils ne semblaient pas s'étonner de voir un homme au sol, ni même Kora. Ils s'approchèrent et s'inclinèrent devant eux, semblant attendre quelque chose.

"Embarquez moi ça. Faites en ce que vous voulez, mais que personne ne le découvre, compris ?"

Les hommes hochèrent la tête et se saisirent du mort avant de disparaitre avec. Pratique les Akuma, vraiment. Cela leur évitait une certaine perte de temps également. Shalden se tourna vers Kora.

"On s'y rend à cette auberge ? J'ai un p'tit creux en plus !" lança t-il avant de rebrousser chemin

L'auberge était bien moins peuplée, il y avait largement de la place pour eux deux sans qu'ils aient à marcher sur les pieds de quelqu'un d'autre. Les gens qui les virent entrer observèrent Kora avec étonnement. Il fallait dire que quelqu'un de son origine était rarement vu dans les environs. Tant que personne ne lui disait rien, tout se passerait bien. Mais avec ceux qui buvaient, rien n'était moins sûr. Shalden s'installa à une table et attendit que Kora fasse de même
.

"Tu veux manger un peu ? Sinon on a qu'à s'installer tout de suite dans une chambre, s'il y en a encore de libre. Comme ça, on pourra parler plus tranquillement."

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Mer 23 Jan - 22:30

Kora ne tremblait pas mais se retenait avec peine de le faire à cause de ce froid mordant qu'il haïssait tant.

C'est quoi ce pays? On se les gèle ici!

Et il n'avait pas pensé à prendre des vêtements plus chauds, il aurait quand même pût prévoir au moins un habit qui le couvrait entièrement mais non, il se retrouvait là, dans la rue, avec des vêtements exotiques et non adaptés aux températures froides.

Son frère semblait s'en être rendu comte car il lui avait prêter son long manteau même si il arrivait près de l'auberge. Kora le remercia avec un grand sourire.

Puis, tout en marchant vers l'auberge non loin qui semblait plutôt vide de monde, ils avaient discuté mais alors qu'ils allaient enfin entrer pour se mettre au chaud, le marchand que Shalden avait volé les retrouva et les menaça.

Le géant blond avait servit de "bouclier" pour que Kora puisse achever l'homme, ou en profitant de cette instant pour jouer avec sa victime, lui faisant sentir la peur et le désespoir. L'indien n'était pas violent de nature mais il ne pouvait s'empêcher de jouer au dépend des vies humaines, offrant ainsi de belle mort pour sa déesse Kali.

«Impressionnant. Comme quoi, on ne peut rien contre le temps qui passe. Encore moins contre toi !»

Kora leva un œil vers son frère avant de fixer le cadavre allongé face à lui, et l'espace d'un instant son sourire disparu, laissant place à un profond dégoût. Oui, il n'aimait pas particulièrement ses propres méthodes, ce n'était pas tellement loyal, le marchant n'avait eu aucune chance de s'échapper de son emprise, ça gâcher un peu son jeu et les surprises qui vont avec.

«C'est pas vraiment le temps qui passe, c'est plutôt le temps qui leur reste à vivre que je prends.»

Se reprenant, Kora redressa la tête, le visage de nouveau recouvert par un large sourire.

«Du moins pour l'instant. Je n'ai pas encore débloqué toutes mes capacités, mon réveil n'étant que récent.»

Il fallait de débarrasser du corps, mais Kora et Shalden semblait peu enclin à se "salir" mains.

Le géant blond retira un de ses gants et siffla , comme pour appeler quelqu'un avant de rapidement remettre son gant, mais Kora avait quand même eu le temps de remarquer la brûlure sur sa paume, cependant il ne dit rien.

Deux silhouettes apparurent, semblable à des humains mais Kora savait pertinemment que cela défiait les simples mortels peuplant cette terre. 

Ça lui inspirait à la fois un profond dégoût et une grande pitié à chaque fois qu'il voyait un akuma.

Le jeune Noé se savait supérieur à eux mais il savait aussi que pour l'instant, des pouvoirs de "vieillir" et "rajeunir" n'était d'aucune utilité contre eux, et si un jour il en venait à se battre contre ses machines, ce qui ne risque heureusement pas d'arriver, ses pouvoirs aurait été divisé par deux.
 C'était une des raisons qui expliquait pourquoi il haussait ces machines qui se révélaient pourtant très utiles parfois.

Les silhouettes s'étaient incliné face à eux, ou plutôt face à Shalden qui les avait appelé.

«Embarquez moi ça. Faites en ce que vous voulez, mais que personne ne le découvre, compris ?»

Les akumas acquiescèrent en silence et partir avec leur "paquet" pour disparaître dans une rue.

Kora les regarda s'éloigner, un profonde tristesse ancré dans ses yeux mêlé à la haine et au dégoût qu'il avait pour ces créature. 

Il fut sorti de sa contemplation par son frère:

«On s'y rend à cette auberge ? J'ai un p'tit creux en plus !»

Kora se tourna vers lui et le suivit, entrant la bâtisse.

Il y avait peu de monde, sûrement quelques clients et habitués venu boire un dernier verre.
La plupart, ceux qui n'était pas déjà ivre, s'était retourné pour observé Kora, l'étranger venu de loin. Ce dernier s'en fichait pas mal et continuait de suivre Shalden sans se souciait des humain qui les entouraient.

Après s'être installé à une table, Shalden prit la parole:

«Tu veux manger un peu ? Sinon on a qu'à s'installer tout de suite dans une chambre, s'il y en a encore de libre. Comme ça, on pourra parler plus tranquillement.»

Kora n'eu même pas le temps de réfléchir ou de répondre que son ventre parla pour lui, lui rappellent que cela faisait un petit moment qu'il n'avait pas mangé quoique ce soit.

«Je crois que je vais mourir de faim si j'attend jusqu'à demain pour manger»,dit il en ricanant.

Il faisait chaud dans la salle mais Kora trouvait qu'il faisait pas assez chaud à son goût.

«Je peux garder encore un peu ta veste? Je sais pas comment tu fais pour supporter une température pareil mais moi j'ai l'impression d'être transformé en glaçon.»

Le jeune indien regarda un instant la salle, analysant rapidement les humains qui la peuplait avant de se tourner vers Shalden.

«On peut quand même discuter ici, et ci un de ces stupides mortels nous écoute d'un peu trop près, on le renvoie "gentiment" à sa place. Parle moi un peu de toi, qu'est ce que tu fais dans cette ville?»

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Lun 28 Jan - 15:21

C'était amusant de voir à quel point Kora et Shalden étaient différents. L'un était grand et large, l'autre frêle et petit. L'un ne craignait pas le froid, habitué aux basses températures et l'autre grelottait dans ses habits légers. Et pourtant, ils avaient plus en commun que l'on aurait pu le croire au premier abord. Ils étaient frères et avaient un but similaire. Les stigmates sur leur front le prouvaient. Cependant, ceux du norvégien avaient disparus, contrairement à ceux de Kora, simplement cachés par ses cheveux. En fait, son apparence humaine et son apparence de Noé étaient similaires, comme si, dès sa naissance, il avait été prévu qu'il devienne l'un des membres de cette grande famille. C'en était troublant. Mais Shalden ne perdit pas de temps sur ce détail, remarquant simplement que son frère tremblait de froid. Ce n'était certainement pas de peur. Kora avait déjà prouvé que malgré sa carrure, il ne craignait rien ni personne. Il était un Noé après tout et pas un humain faiblard. Le géant lui offrit donc sa veste afin de le réchauffer un peu, ne craignant pas d'attraper froid à son tour.

Il ne craignait pas non plus de se faire trouer de balles. Le marchand cambriolé était têtu et les avait retrouvé, comptant bien récupérer son argent. Agacé, Shalden avait envie de le faire taire et d'être enfin tranquille. Ne pouvait-il pas simplement fêter ses retrouvailles avec son frère en paix ? Visiblement pas tant que ce marchand serait en vie. Servant simplement de protection, le géant avança jusqu'à être devant l'homme, laissant Kora faire le sale boulot. Ce dernier semblait y prendre un certain plaisir d'ailleurs. Shalden admirait sa façon de faire, curieux de savoir comment cela fonctionnait. Kora lui-même n'était pas sûr de lui, bien qu'il affirmait qu'il ne faisait pas vieillir les gens, prenant juste le temps qu'il leur restait. Mais quelque chose d'autre chiffonnait le norvégien. De qui parlait donc Kora ?


"L'un dans l'autre, le résultat est le même. Rassure toi, tes capacités reviendront bientôt. Moi aussi je ne suis éveillé que depuis peu. Mais dis moi... C'est qui Kali ?"

Kora avait cependant raison, il ne fallait pas laisser un cadavre ici, cela faisait désordre. Pour le moment, il n'y avait personne, pas même un passant mais cela était susceptible de changer d'un moment à l'autre. Et si un client sortait justement de la taverne ? Shalden siffla alors pour faire venir deux Akuma, les chargeant de récupérer le corps et de s'en débarrasser. Généralement, il laissait faire le sale boulot aux Akuma directement, tuant assez peu d'humains lui-même. Ainsi, ils pouvaient évoluer et devenir plus dévastateurs par la suite. Mais pour le coup, ils ne servaient qu'à faire comme s'il ne s'était rien passé. Les clients du marchand allaient sans doute se demander pourquoi le magasin n'ouvrirait pas demain...

Pour le moment, l'affaire était réglée et les deux Noés reprirent leur route comme si de rien n'était, rejoignant l'auberge. Il y avait encore plusieurs personnes mais rien de gênant. Au moins, ils avaient une place à l'une des tables et ils s'y installèrent aussitôt. Apparemment, Kora n'avait pas mangé depuis un moment. Il était temps de remédier au problème. Shalden leva la main aussitôt en direction du tavernier.


"Deux de vos plats du jour, tavernier ! Et deux choppes de votre meilleure bière !"

Il ne savait pas si Kora en buvait ou aimait ça mais au moins, c'était commandé. Et au pire, il boirait sa choppe à sa place. Kora demandait à ce qu'il puisse conserver la veste que Shalden lui avait prêté. Ce dernier n'y voyait pas d'inconvénient, surtout maintenant qu'ils étaient à l'intérieur. Cette demande amena une question dans l'esprit du géant.

"Garde la tant que tu en auras besoin, pas de problème. C'est comment ton pays ? En dehors du fait qu'il est sans doute plus chaud qu'ici... Il faut dire que t'es pas très couvert. On t'achètera des vêtements demain s'tu veux. Ou alors... on peut les voler, héhé."

Kora questionnait le norvégien sur ce qui l'amenait dans le coin, assurant que personne ne les entendrait parler. Il valait mieux, sinon les oreilles indiscrètes risquaient de passer un mauvais quart d'heure. De toute façon, s'ils se sentaient écoutés, ils n'auraient qu'à bouger d'endroit et prendre une chambre, cela réglait aussi le problème.

"Je restais pas très loin d'un des portails de l'Arche en fait. Le Comte ne m'a pas donné d'ordre pour le moment alors je patiente non loin, au cas où. Il faut bien que je m'occupe !" répondit-il avant de se pencher vers Kora, parlant moins fort, sur le ton de la confidence "Ca t'dit qu'on ramène un cadeau au Prince, comme tu le souhaitais ? Y a pas mal d'Akuma dans cette ville et je pense qu'on peut faire assez d'remue ménage pour attirer ici un exorciste ou deux. On les piège, on les tue et hop, on les amène au Prince. D'une pierre deux coups ! T'en dis quoi ?"

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Mer 30 Jan - 16:30

Le jeune indien regardait son œuvre, tout en murmurant une courte prière. Son pouvoir était redoutable, alors pourquoi regrettait il maintenant son usage sur un faible humain? 
Peut être parce qu'il n'avait pas pût jouer un peu plus avec lui, avec sa vie.

Kora aimait jouer, c'était quelque chose qui lui collait à la peau alors savoir qu'il pouvait écourté son temps de "jeu" aussi facilement l'embêtait un peu.

«L'un dans l'autre, le résultat est le même. Rassure toi, tes capacités reviendront bientôt. Moi aussi je ne suis éveillé que depuis peu. Mais dis moi... C'est qui Kali ?»

Kora releva la tête pour observer de ses yeux dorés son frère.

«Sur les êtres vivants, le résultat est le même, sur les objets, c'est plus compliqué et je ne parle même pas de cette saloperie de cristal que l'on nomme innocence, dit il en crachant sur le dernier mot avec hargne avant de reprendre avec un léger sourire. Quand à Kali, il s'agit d'une des principale déesse de l'hindouisme, elle représente la force. Mon "moi" humain vénérait cette déesse alors j'ai gardé cette habitude, en souvenir...»

Après avoir laisser le cadavre au bon soin des akumas, les deux Noé étaient enfin entrer dans l'auberge et s'étaient installé à une table.

Shalden avait ensuite commander de quoi manger en entendant le bruit que faisait le ventre de l'indien.

De la bière?

Kora resta un instant silencieux, recherchant au fond de sa mémoire de quoi il s'agissait. Un boisson, c'est tout ce dont il se souvenait.

Le jeune Noé du temps avait encore froid mais Shalden accepta de lui prêter sa veste, pour son plus grand bonheur.

«Garde la tant que tu en auras besoin, pas de problème. C'est comment ton pays ? En dehors du fait qu'il est sans doute plus chaud qu'ici... Il faut dire que t'es pas très couvert. On t'achètera des vêtements demain s'tu veux. Ou alors... on peut les voler, héhé.»

Kora ouvrir la bouche comme pour dire quelque chose, sûrement pour protester, mais  la referma aussitôt, réfléchissant un instant avant de répondre.

«J'aime mes vêtements, mais ils sont pas très chaud en effet. Mon pays? Je ne saurais même pas te le décrire en fait. Je l'aime beaucoup,mais je le déteste un peu aussi à cause du système des castes, que je trouve stupide d'ailleurs. Un jour je t'emmènerais là bas si tu veux, tu verras par toi même.»

Kora laissa son regard regarder la salle et ses occupants, certain le regardaient un peu de travers, sûrement à cause de ses origines, mais aucun semblaient enclin à vouloir affronter le géant en les approchant. Du moins, pour l'instant...

Kora avait demandé à son frère ce qu'il faisait ici, dans cette ville, ce à quoi le blond répondit:

«Je restais pas très loin d'un des portails de l'Arche en fait. Le Comte ne m'a pas donné d'ordre pour le moment alors je patiente non loin, au cas où. Il faut bien que je m'occupe !»

Kora sourit, il avait clairement compris quel genre d'occupation avait le blond, il avait beaucoup de chance de tombe sur un membre de sa famille ici.
Shalden se pencha un peu vers l'indien avant de lui demander d'une voix plus basse:

«Ca t'dit qu'on ramène un cadeau au Prince, comme tu le souhaitais ? Y a pas mal d'Akuma dans cette ville et je pense qu'on peut faire assez d'remue ménage pour attirer ici un exorciste ou deux. On les piège, on les tue et hop, on les amène au Prince. D'une pierre deux coups ! T'en dis quoi ?»

Le jeune Noé fut surpris puis sourit, un sourire où se mélangeait un bonheur enfantin et un sadisme effrayant qui lui était propre.

[color=violet{«Si ça me dit d'attirer un exorciste pour jouer avec? C'est une question qu'il ne faut même pas me poser: bien sur que oui j'en ai envie! C'est une bonne idée mais le temps qu'ils s'en rendent compte et qu'ils rappliquent, je risque de mourir d'ennui. C'est qu'ils sont lent, trop lent... »[/color]

Le jeune indien fut interrompue par le tavernier qui leur apporta leurs boissons en attendant que leurs plats soit près.

Kora regarda un instant la bière, à la fois curieux devant cette boisson qu'il ne connaissait que de nom et septique.

«C'est ça de la bière? C'est bizarre...»

Il attrapa la chope et en but une gorgée pour goûter.

Surpris par le goût, il grimaça un instant avant de finalement se dire que c'était pas si mal.

«C'est bon, conclu t-il avant de pose ses yeux dorés sur son frère. Dis moi Shalden, c'est comment la vie au sein de notre famille? J'ai encore un peu de mal à me souvenir de tout... J'ai bien quelques images qui me reviennent mais depuis mon dernier réveil, pas mal de choses doivent être arrivé.»

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Dim 3 Fév - 14:45

Shalden s'ennuyait rarement. Il trouvait toujours de quoi s'occuper même si l'élimination d'exorcistes et autres traqueurs ainsi que quelques menus délits comme le vol l'occupaient une majorité du temps. Malgré sa carrure, il n'était pas du genre sportif à courir partout et à s'agiter dans tous les sens, au contraire. Il pesait ses gestes, n'en faisait jamais d'inutile et il adorait faire la sieste. Tuer des gens, c'était fatiguant... et il n'aimait pas tuer pour rien, il fallait que ce soit juste et mérité. Cependant, cette fois, l'humain qu'il avait volé s'était révélé collant et têtu. Il méritait bien d'y rester. Sauf que Shalden ne comptait pas le tuer lui-même. C'était pour cette raison, entre autre, qu'il laissa son frère Kora s'en charger. Ainsi, il pouvait également le voir à l'oeuvre et admirer ainsi l'usage de son pouvoir. C'était de son avis, impressionnant bien qu'il était certain qu'il pouvait faire bien plus que ça. L'évocation d'une déesse inconnue aux yeux du norvégien l'intrigua et il demanda des explications. Ainsi donc, il continuait d'honorer l'humain qui était son hôte. C'était tout à son honneur même si la majorité de ses frères n'agissaient pas de même. Shalden ne pouvait que le comprendre.

"L'Innocence est faite pour être détruite. C'est pour cette raison qu'elle vient toujours vers nous avec tant de vigueur. Je suis certain que dans le fond, elle en a assez de servir ces humains stupides." fit-il remarquer en haussant les épaules "Déesse de l'hindouisme hein ? Jamais entendu parler, il faut dire que je ne crois qu'en ma famille. Mais je respecte ta décision, un peu de lui subsiste grâce à toi. Un peu comme pour moi et mes tendances pour le vol. Ca m'est resté de mon hôte."

A présent qu'ils étaient débarrassés de l'importun ainsi que de son corps, gracieusement emporté par les Akuma que Shalden avait sifflés, ils pouvaient reprendre leur route et se rendre à l'auberge dont Kora avait parlé un peu plus tôt. Il y avait encore un peu de monde mais rien de gênant. De plus, le brouhaha ambiant leur permettait de discuter sans être entendus ni dérangés. C'était parfait. Shalden se chargea de commander à manger sans demander l'avis de son frère, supposant qu'il aimerait la même chose que lui. Il pouvait bien garder son long manteau puisque le norvégien n'était pas frileux. Quelle idée aussi qu'avait eu Kora de se balader aussi peu vêtu. Il expliqua cependant qu'il venait directement de son pays, visiblement plus chaud. Il évoqua également un système de castes étranges que le norvégien avait du mal à visualiser. Mais comme le disait son frère : il verrait mieux sur place.

"Garde mon manteau en attendant quoiqu'il en soit. Et j'adorerais aller dans ce pays ! L'Arche nous le permet alors pourquoi nous en priver. Cette fois, c'est moi qui risque d'avoir trop chaud cependant ! Mais si tu ne l'aimes pas, rien ne t'oblige à m'accompagner, je peux me débrouiller."

Patientant en attendant que leurs plats arrivent, Shalden imaginait ce qu'ils pourraient faire afin de satisfaire le Comte pour fêter l'arrivée de Kora dans la famille. Tuer quelques exorcistes était une bonne idée mais encore fallait-il les faire venir. Le norvégien réfléchissait à un plan afin de les attirer. Sans doute faudrait-il utiliser quelques Akuma afin de créer des rumeurs bien fondées. Puisque la Congrégation disposait également d'une Arche, l'arrivée de renforts ne prendrait pas trop de temps. Il exposa rapidement son envie à son frère, afin d'avoir son avis avant de se lancer dans un tel plan. Il était loin d'être contre mais supposait que cela prendrait trop de temps.


"Pas forcément. Ils ont une Arche eux aussi à présent... Cela facilite donc leurs déplacements. Il suffit de créer la rumeur ou le chaos rapidement et d'ici peu, ils ne devraient pas tarder à venir voir de quoi il s'agit. Toujours partant ?"

Le tavernier arriva enfin jusqu'à eux pour leur apporter plats et boissons. Apparemment, Kora n'avait encore jamais bu de bière et semblait étonné mais curieux. Shalden sourit, le laissant découvrir par lui-même. S'il n'aimait pas, il pourrait toujours la boire à sa place pendant qu'il commanderait autre chose. Il fallait qu'il perde cette mauvaise habitude de toujours commander pour tout le monde. Au moins, malgré la grimace que venait de faire Kora, il appréciait tout de même le goût. Il en profita pour demander quelques renseignements à propos de la famille. Shalden attrapa sa choppe et but de longues gorgées avant de finalement répondre.

"En ce qui concerne la famille, ça se passe plutôt bien. Enfin... on a perdu Wraith récemment... il n'a pas survécu à la bataille de l'Arche. J'ignore combien de temps il lui faudra pour trouver un nouvel hôte. Certains exorcistes nous mènent la vie dure mais le Prince n'a pas l'air affolé pour autant. Je crois qu'il a un plan mais il reste relativement mystérieux à ce propos donc je ne pourrais t'en dire plus. Et puis il..."

Un homme venait de s'asseoir à leur table. Vu son regard, celui-ci avait l'air un peu imbibé d'alcool. Il donna une large tape à Kora dans le dos avant de lui prendre sa chope des mains.

"C'est une boisson d'homme ça, morveux ! Faut les laisser aux grandes personnes !"

Shalden fusilla l'homme du regard. Abuser ainsi de quelque chose d'aussi dangereux que l'alcool n'était pas quelque chose de très intelligent. Mais surtout, il insultait son frère. C'était peut-être l'opportunité qu'ils attendaient. Calmement, le Noé posa les yeux sur son frère avant de lui faire un signe de tête vers l'homme. Le reste de la salle les regardait à présent. Il était temps de mettre un terme à tout ça.

"Que dirais tu de mettre notre plan à exécution dès à présent ? Attention, il faut que ça ait l'air suffisamment intéressant pour faire rappliquer qui tu sais. Faisons leur une petite démonstration de nos capacités, ça te dit ?"

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Mar 5 Fév - 18:07

«Garde mon manteau en attendant quoiqu'il en soit. Et j'adorerais aller dans ce pays ! L'Arche nous le permet alors pourquoi nous en priver. Cette fois, c'est moi qui risque d'avoir trop chaud cependant ! Mais si tu ne l'aimes pas, rien ne t'oblige à m'accompagner, je peux me débrouiller.»

Kora resta un instant songeur et silencieux avant de répondre avec un grand sourire:

«J'aime mon pays mais je n'aime pas ses règles et ses lois. Je t'accompagnerai si tu le souhaite. Et puis sans moi, tu risque de te faire arrêter en moins de deux. Pas se soit très gênant mais assez ennuyant. De plus, là bas, ils n'ont pas vraiment une bonne image des étrangers, surtout des européens.»

Ensuite, Shalden exposa un plan pour attirer des exorcistes dans cette ville et pouvoir faire un beau cadeau au comte millénaire lors de l'arrivé de Kora dans la famille, mais l'indien parut d'abord mitigé, les exorcistes mettraient sans doute beaucoup de temps à arriver mais Shalden lui expliqua rapidement qu'ils possédaient eux aussi une arche, ce qui surpris un peu Kora qui resta d'abord silencieux avant de répondre avec enthousiasme:

«Je suis toujours partant pour se genre de jeu.»

Kora gouta la bière, et même s'il était surpris par le goût , ce n'était pas si mauvais, c'était même plutôt bon, avant de demander des nouvelles de sa famille.

«En ce qui concerne la famille, ça se passe plutôt bien. Enfin... on a perdu Wraith récemment... il n'a pas survécu à la bataille de l'Arche. J'ignore combien de temps il lui faudra pour trouver un nouvel hôte. Certains exorcistes nous mènent la vie dure mais le Prince n'a pas l'air affolé pour autant. Je crois qu'il a un plan mais il reste relativement mystérieux à ce propos donc je ne pourrais t'en dire plus. Et puis il...»

Il fut couper par un homme, que m'on devenait un peu éméché à cause de son odeur empestant l'alcool, qui vint s'assoir à leur table sans demander leur avis.

Cet homme, très envahissant, donna un large tape à Kora avant de lui prendre sa précieuse chope de bière des mains.

«C'est une boisson d'homme ça, morveux ! Faut les laisser aux grandes personnes !»


Shalden regardait avec colère l'humain qui osait insulter son frère. 

Le jeune indien, d'abord surpris, regarda avec des yeux ronds comme des soucoupes l'ivrogne, choqué qu'un faible humain ose lui faire cet affront.

Bien vite, la colère monta en lui mais un grand sourire "innocent" vint orner son visage.

Trop concentrer sur l'homme qui venait de lui voler SA chope, il n'entendait que vaguement les mots de son frère mais il en comprit le sens.

Calmement, il se leva, sans dire un mot, et se tourna vers l'humain qui allait commençait à boire la chope sans se soucier du reste. 

L'indien sentait le regards des autres personnes de l'auberge se tourner vers lui, mais c'était mieux ainsi.

Et là, d'un geste vif, il repris sa chope avant même que l'ivrogne n'ai eu le temps de poser ses immondes lèvres dessus et la but d'une traite. 

Bien sur l'ivrogne du surpris puis en colère mais il n'eut pas le temps de faire quoique se soit car, à peine la chope vide, Kora la fracassa sur son crâne avec une violence et une force que personne n'aurait pût déceler en voyant cet être plutôt chétif.

L'ivrogne tangua un instant avant de tomber lourdement au sol, la tête en sang.

«Amusons nous un peu avant le grand spectacle.», dit le jeune indien en se tournant, un grand sourire sur les lèvre, vers son frère.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Mer 6 Fév - 17:16

Shalden était un peu perplexe par le discours que lui tenait Kora. Il disait qu'il risquait de se faire arrêter si jamais il se rendait en Inde sans lui. Sérieusement ? C'était quoi ce pays ? Kora justifiait cet acte par la mauvaise image qu'avaient les étrangers pour les gens de ce pays. Malgré tout, le norvégien avait du mal à concevoir la chose. Ne pas aimer les étrangers était une chose... mais de là à les enfermer... C'était plutôt sectaire comme façon de procéder. Shalden ne serait pas étonné si le taux de tourisme était plutôt faible par là bas. Mais il fallait dire qu'à cette époque, il était rare que des gens passent d'un pays à un autre pour le loisir. Généralement, il s'agissait surtout de commerçants ou de soldats. Chacun chez soi, ce n'était pas plus mal. Et cela semblait se confirmer...

"Pourquoi une si mauvaise image ? A cause de la guerre ? C'est plutôt curieux néanmoins mais je peux comprendre. De toute façon, ce sera plus sympa d'y aller en famille même si je ne compte pas m'éterniser. C'est surtout histoire de ne pas mourir idiot et d'en apprendre un peu plus sur les membres de notre clan."

Au moins ici en Belgique, ils étaient plutôt tranquille. En tout cas, depuis le temps que Shalden était là, il n'avait eu aucun problème à se fondre dans la masse. Il fallait dire qu'il avait le type des gens du nord et puis avec sa carrure, personne ne venait l'ennuyer. Sauf le marchand pot de colle qui devait regretter à l'heure actuelle d'avoir tant insisté pour récupérer son dû. Cependant, Kora tranchait un peu avec la majorité des gens qui peuplaient ce pays. Rien que sa couleur de peau prouvait bien qu'il n'était pas du coin. De plus, sa frêle carrure ne dissuadait pas de s'en prendre à lui, à tort. Mais au moins, personne ne venait les ennuyer et ils pouvaient discuter de ce qu'ils souhaitaient sans être dérangés. Shalden était habitué à être entouré de monde. En tout cas, l'hôte l'était. Lui qui vivait en bande et en petite communauté n'était pas dépaysé d'être dans une taverne peuplée. Kora semblait un peu plus mal à l'aise mais il avait l'air de se détendre au fur et à mesure.

Il était temps de profiter d'un bon repas et d'une bonne boisson tout en continuant leur discussion. Le jeune Noé était curieux à propos de sa famille. Quoi de plus normal ? Shalden faisait donc de son mieux pour répondre à ses interrogations mais un importun, ivre, vint mettre un terme à ses explications. Shalden était mécontent d'être ainsi interrompu mais ce qui l'agaçait par dessus tout, c'était que son frère se fasse insulter de la sorte. Il aurait été tellement facile pour lui de tordre le coup de ce type mais pourtant, il n'en fit rien. Il préférait que Kora lave lui-même cet affront et lui montre qu'il était loin d'être un morveux comme il le nommait.

Kora avait d'abord eut l'air surpris puis sans prévenir, il récupéra sa choppe et la vida d'une traite, comme l'aurait fait n'importe quel buveur expérimenté. Shalden fut lui-même surpris d'un tel geste puis se mit à sourire, attendant de voir la suite. Le voleur de bière ouvrit la bouche pour protester mais aucun mot n'en sortit puisque quelques secondes plus tard, la choppe s'était fracassée sur son crâne. Kora venait de clouer le bec à tous ceux qui les regardaient et même ceux qui ne le faisaient pas car le bruit avait attiré tous les regards. L'importun s'écroula au sol comme il le méritait et Kora invita son frère à s'amuser un peu avec lui. Le norvégien leva sa propre choppe.


"A la tienne, petit frère."

Il but également sa bière d'une traite puis la balança au visage d'un type qui s'approchait de leur table. Un ami de celui qui gisait au sol sans doute. Que pouvaient bien faire de simples humains contre deux membres du clan Noé ? Rien du tout. Ce fut un massacre à sens unique. Shalden rechignait généralement à tuer les gens juste comme ça mais là, ils étaient tous coupables à ses yeux. Personne n'avait à juger son frère de la sorte. Et même ceux qui n'avaient rien dit étaient coupables. Cela se voyait à leur regard...

Quelques minutes plus tard, il régnait un silence de mort dans l'auberge. Pour cause : il n'y avait plus un seul humain debout. Shalden essuya le sang présent sur ses gants sur les vêtements d'un corps à ses pieds. Ils avaient fait un joli carnage mais à présent, il fallait nettoyer tout ça. Ou pas. Le géant restait dubitatif sur la marche à suivre à présent. Hésitant encore, il ouvrit néanmoins la porte de la taverne, non pas pour sortir mais pour siffler à nouveau les Akuma. Ceux-ci arrivèrent rapidement et entrèrent dans la taverne. S'il fallait nettoyer, mieux valait se servir d'eux. De toute façon, ils auraient leur utilité. La rumeur devait bien se répandre d'une façon ou d'une autre non ?


"Je crois qu'ils ont eu ce qu'ils méritaient. Ils ont dû être vachement surpris n'empêche. Bon, tu as une préférence pour la suite ? On pourrait nettoyer les lieux et faire naitre grâce aux Akuma une rumeur comme quoi ceux qui entrent là disparaissent ? Ou alors on laisse comme ça mais ça risque de prendre plus de temps pour que la rumeur soit paranormale et non reliée à un crime quelconque. Remarque, un tel carnage à une ou deux personne, ce serait quand même étrange. Bref, dis moi Kora, on s'arrangera de la façon dont tu préfères. On pourra attendre ici ou se planquer et laisser les Akuma le temps de voir les exorcistes se ramener. Et après, paf, on les prend par surprise ! Ils s'attendent certainement pas à nous voir nous."

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Ven 8 Fév - 22:20

«Pourquoi une si mauvaise image ? A cause de la guerre ? C'est plutôt curieux néanmoins mais je peux comprendre. De toute façon, ce sera plus sympa d'y aller en famille même si je ne compte pas m'éterniser. C'est surtout histoire de ne pas mourir idiot et d'en apprendre un peu plus sur les membres de notre clan.»

Kora sourit, il est vrai que son pays était... Étrange pour les étrangers.

«Les indiens ont généralement une mauvaise image des européens pour la simple et bonne raison qu'ils sont sous leur joug. L'Inde est une colonie anglaise et ils n'hésitent pas nous le rappelez. Quand aux restes, ce n'est pas dût à une guerre quelconque, même si parfois il y a des frictions entre les différentes religions, mais c'est surtout dût aux castes. En gros ce sont des classes sociales et leurs métiers: les plus forts vivent aux palais, les plus faibles, appelés Intouchables, vivent dans les quartiers pauvres. Il y a un bon paquet de lois les concernant et si tu venait à en briser certaine, tu n'appréciera pas le résultat.»

L'indien soupira, fatigué lui même de devoir expliquer quelque chose qu'il ne comprenait déjà pas beaucoup. C'est vrai que son lui "humain" n'avait jamais été intéresser par ces histoires et ne s'était pas gêné pour brise une ou deux lois qui aurait pût lui  être fatal.

«Et moi aussi j'aimerais bien voir ton pays», repris t-il avait un sourire.

La conversation avait dérivé sur le plan prévu par Shalden pour attirer des exorcistes puis sur leur famille.
Le tavernier leur avait apporter les boissons, que Kora appréciait grandement après avoir gouté la "bière", ainsi que les plats.

Mais ils n'eurent pas le temps de discuter plus et de commencer à remplir leurs estomacs qu'un humain, possédant visiblement un fort taux d'alcool dans le sang, s'était installer à leur table, alors qu'il y avait de places de libre ailleurs, et avait piquer la précieuse boisson de Kora.

L'indien vit rouge et rattrapa sa chope qu'il vida avant qu'elle ne soit souillée par les lèvres immondes de l'ivrogne, chope de bière qui finit sa vie fracasser sur le crâne de l'humain gênant qui s'effondra au sol pour le plus grand plaisir de Kora.

Il avait attirer l'attention, et alors! Il s'était vengé de l'insulte "morveux" qui avait du mal à passer pour le jeune indien ainsi que du pseudo-vol de sa bière.

Shalden semblait avoir apprécié le spectacle puisqu'il leva sa propre chope.

«À la tienne, petit frère.»

Suivant l'exemple de Kora, il balança sa chope vide au visage d'un des humains qui osait s'approcher de leur table, sûrement un ami de l'ivrogne.

Kora voulait jouer mais les humains ne sont guère attrayant, ils sont même très ennuyeux la plupart du temps, c'est limite si Kora faisait attention à eux. Jusqu'à présent, le seul humain qui l'avait un temps soit peu intéressé était son lui humain, le reste n'est que détail.

Shalden semblait prendre un malin plaisir à tuer ses faibles être, lui dont la mémoire rechignait d'ordinaire à prendre une vie si elle n'était pas coupable, peut être que ces humains l'étaient à ses yeux.

Le jeune indien finit par entrer dans la dance, et gare à ses proies qui finissait au sol tel de vielle momie. Lui qui pensait qu'il allait s'ennuyait, finalement observer son frère se battre était attrayant et le sortait de son ennuie, réveillant son envie de jouer.

Il fallut peu de temps pour que la salle redevienne silencieuse. Seul les deux frères respirait encore.

Shalden siffla une nouvelle fois des akumas qui s'empressèrent de venir pour répondre à l'appel.

Kora, lui, tranquillement, s'était assis en tailleur sur la table qu'ils occupaient un peu plus tôt, tenant d'une main son assiette et de l'autre sa fourchette, il avait trop faim pour attendre, le repas allait refroidir si il ne le mangeait pas maintenant et puis, la nourriture de ce pays n'était pas si mauvaise même si Kora préférait largement un bon curie mais il n'allait pas faire le difficile.

«Je crois qu'ils ont eu ce qu'ils méritaient. Ils ont dû être vachement surpris n'empêche. Bon, tu as une préférence pour la suite ? On pourrait nettoyer les lieux et faire naitre grâce aux Akuma une rumeur comme quoi ceux qui entrent là disparaissent ? Ou alors on laisse comme ça mais ça risque de prendre plus de temps pour que la rumeur soit paranormale et non reliée à un crime quelconque. Remarque, un tel carnage à une ou deux personne, ce serait quand même étrange. Bref, dis moi Kora, on s'arrangera de la façon dont tu préfères. On pourra attendre ici ou se planquer et laisser les Akuma le temps de voir les exorcistes se ramener. Et après, paf, on les prend par surprise ! Ils s'attendent certainement pas à nous voir nous.»

Relevant la tête vers son frère, Kira prit le temps de finir sa bouché avant de répondre avec une pointe d'amusement:

«Je ne suis pas du genre stratège, sauf dans mes jeux peut être. Fais comme tu le sens, tant que les exorcistes rappliquent ça me va. Mais plus vite ils seront là, plus vite on pourra jouer.»

L'indien reposa son assiette à moitié et prit un air penseur.

«De toute façon, les humains ne s'en rendront compte que demain. On a toute la nuit devant nous alors prenons notre temps.»

Reprenant son repas, qu'il recommença à manger avec appétit, Kora observa un instant la salle silencieux avant que se yeux d'ambre ne se pose sur son frère.

«Je suppose que ça ne dérangera pas le proprio si on lui emprunte une ou deux chambres.»,dit il en ricanant.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Jeu 14 Fév - 9:43

Grâce aux explications de Kora, Shalden comprenait mieux de quoi il retournait. Chaque pays était différent et avait ses propres règles. Il n'était pas toujours facile pour les étrangers de s'y retrouver et d'adhérer aux moeurs étranges qui faisaient la culture d'un pays. Mais était-ce si différent ailleurs ? Comme partout, les plus pauvres étaient exclus, rejetés, séparés du reste de la population comme s'ils étaient pestiférés. La guerre n'arrangeaient rien car elle les multipliait. Même dans son pays d'origine, Jugement se souvenait de ce que son hôte avait vécu. Il fallait se battre pour vivre car personne n'allait nous y aider. Voler était devenu une nécessité pour Shalden et son groupe, c'était soit ça soit mourir. Pour Kora, c'était encore différent mais au final, le résultat était le même non ?

"C'est un peu partout pareil je pense. Bien que par chez toi ça m'a l'air encore pire. Je ne tiens pas à avoir des problèmes une fois là bas, c'est fatiguant à gérer... Mais je peux difficilement passer pour quelqu'un du pays vu ma trogne. Au pire, notre famille a de l'argent, est-ce que ça ne réglerait pas certains soucis ? Mais tu sais, je crois que c'est un peu partout pareil. Ce sont les riches qui gouvernent et les autres n'ont que les miettes. Cette facette de l'humanité fait bien la joie du Comte, crois moi. Les humains vont finir par faire le boulot à notre place."

Kora précisa qu'il aimerait également voir le pays de Shalden. Ce dernier trouvait qu'il n'y avait rien de spécial à voir, songeant même que l'indien allait le détester à cause de la neige. Il y avait certes moins de règles que dans son pays mais le norvégien ne voyait pas trop ce qu'il y avait à voir de spécial. A la limite, il pourrait lui montrer l'endroit où il avait vécu avant qu'il ne tue tout le monde. Cela lui rappellerait sans doute des souvenirs mais tant pis.

"Si tu veux, je t'emmènerais, j'y retourne de temps en temps. Mais je te préviens, il y fait froid, il y a souvent de la neige. On te prendra des vêtements spécifiques, je n'tiens pas à ce que tu aies envie de partir à peine arrivé !"

Et puisqu'il faisait froid ici-même, ils entrèrent dans une auberge pour se mettre au chaud et également profiter d'un bon repas. Malheureusement, ce n'était pas l'avis d'un alcoolique qui vint casser leur petit moment familial, pas gêné pour un sou. C'était fou ce que l'alcool pouvait rendre stupide. C'était bien une boisson d'humains.
L'alcoolique fut vite remis à sa place par Kora qui ne se laissait pas insulter. Mais tout cela n'était pas au goût du reste de la salle qui commençait à se montrer menaçante. Pas de chance pour eux, ils ignoraient à qui ils avaient affaire et allaient l'apprendre à leurs dépens. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, la population de l'auberge s'était réduite à deux. Il y avait des dizaines de corps sur le sol, pendus au lustre, écrasés contre le comptoir. C'était plutôt fouillis mais c'était bien la preuve que les deux Noés avaient été en colère. Au moins désormais, plus personne ne viendrait leur chercher des crosses. En tout cas, jusqu'à l'arrivée des exorcistes. Comme il existait plusieurs façons de procéder, Shalden préféra demander son avis à Kora. Il avait l'habitude d'agir en solo et ne voulait rien imposer à son frère.

Ce dernier avait l'air de s'en moquer mais évoquait une bonne nuit de sommeil. Etre au meilleur de leur forme ne serait pas un luxe et ils pouvaient bien patienter un peu. Comme il le faisait remarquer, personne ne remarquerait le drame avant le lendemain de toute façon. Sauf s'il envoyait des Akuma répandre la nouvelle... Mais soit, ils allaient dormir. Enjambant un corps et en poussant un autre, Shalden s'approcha du comptoir et attrapa deux chopes vides avant de se tourner vers son frère.


"Encore soif ? C'est la maison qui offre !" proposa t-il en riant

C'était plutôt macabre vu que le dit propriétaire répandait son sang sur le sol mais ce n'était pas les Noés que cela allait offusquer. Une fois la réponse obtenue, il retourna à la table avec son butin et entreprit de manger, tout comme Kora, pas dérangé par le décor morbide. Il mangea quelques bouchées avant de répondre finalement.


"On pourrait répandre la rumeur quand on le désire, il suffit d'utiliser les Akuma pour ça mais soit, attendons demain. On peut faire comme chez nous, disons qu'on a marqué notre territoire ! Et dès demain, nous n'aurons plus qu'à attendre que les exorcistes rappliquent pour leur réserver une petite surprise ! Je laisserais les Akuma monter la garde ici, au cas où, on pourra s'installer à l'étage tranquillement."

Ils terminèrent de manger puis, sans prendre la peine de débarrasser, montèrent à l'étage. Shalden ouvrit une chambre au hasard puis se tourna vers son frère.

"Bonne nuit, petit frère, sois en forme pour demain matin, je sens qu'on va bien s'amuser. Ils ne s'attendront certainement pas à nous trouver !"

Ce qu'il ignorait, c'était qu'un habitué de l'auberge n'allait pas tarder à venir... Et donc à se rendre compte du drame, révélant ainsi l'horreur des lieux bien plus tôt que prévu.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Lun 18 Fév - 0:08

«C'est un peu partout pareil je pense. Bien que par chez toi ça m'a l'air encore pire. Je ne tiens pas à avoir des problèmes une fois là bas, c'est fatiguant à gérer... Mais je peux difficilement passer pour quelqu'un du pays vu ma trogne. Au pire, notre famille a de l'argent, est-ce que ça ne réglerait pas certains soucis ? Mais tu sais, je crois que c'est un peu partout pareil. Ce sont les riches qui gouvernent et les autres n'ont que les miettes. Cette facette de l'humanité fait bien la joie du Comte, crois moi. Les humains vont finir par faire le boulot à notre place.»

Kora sourit, il est vrai que l'argent avait un grand pouvoir sur les humains, il savait puisqu'un humain l'avait autrefois trahit pour un sac remplie de pièce. 

Une bien triste histoire qui raviva l'espace d'une seconde toute la haine et la colère qu'avait Kora envers les humains.

Mais l'indien se calma vite et exprima le souhait de visiter le pays de son frère. Il était curieux de nature, il aimait voir de nouvelle chose, d'en apprendre plus sur le monde même si ce dernier était peuplé d'humains.

«Si tu veux, je t'emmènerais, j'y retourne de temps en temps. Mais je te préviens, il y fait froid, il y a souvent de la neige. On te prendra des vêtements spécifiques, je n'tiens pas à ce que tu aies envie de partir à peine arrivé !»

Le froid était en effet un léger problème car Kora n'avait pas l'habitude vu qu'il venait d'un pays chaud, mais l'évocation de la neige attisa toute sa curiosité. Il avait déjà vu une fois dans sa vie de la neige mais seulement de loin, au sommet des montagnes. Il rêvait de pouvoir la toucher et jouer avec, il avait entendu tant de récit sur la neige durant son enfance, cloîtré dans le palais qui lui avait servit de cage dorée.

Mais leur petit moment ensemble fut briser par ce stupide humain aux veines saturé d'alcool. S'en suivit une "bagarre" général mais à sens unique, une bataille où seul survécu les deux frères qui regardaient leur travail.

Kora avait faim et avait rapidement attaqué son assiette tandis que Shalden lui demandait son avis sur la suite des événements. 

En dehors de ses jeux, souvent macabre, l'indien n'était pas très stratège et ne réfléchissait jamais aux détails, seulement sur ce qu'il comptait faire sur le moment, c'est à dire manger et dormir. Cela faisait déjà deux jours qu'il n'avait pas fermé les yeux pour se reposer, continuant de marcher et de se "promener". 

Mais maintenant qu'il était en sécurité et au calme avec son frère à ses cotés, il sentait la fatigue plus que jamais et rêvait de pouvoir dormir au moins une heure ou deux même si rien ne semblait montrer sa fatigue à travers son apparence ou des mouvements.

Shalden avait contournement bar et pris de choppe vide avant de se retourner vers Kora.

«Encore soif ? C'est la maison qui offre !»

L'indien sourit et acquiesça sans se préoccuper des cadavres humains qui les entourait dont celui du patron. 

Kora continua son repas en attendant que son frère revienne avec être précieuse boisson qui faisait maintenant partit du top cinq des boissons préféré de Kora.

Ils mangèrent un peu en silence avant que Shalden ne reprennent la parole:

«On pourrait répandre la rumeur quand on le désire, il suffit d'utiliser les Akuma pour ça mais soit, attendons demain. On peut faire comme chez nous, disons qu'on a marqué notre territoire ! Et dès demain, nous n'aurons plus qu'à attendre que les exorcistes rappliquent pour leur réserver une petite surprise ! Je laisserais les Akuma monter la garde ici, au cas où, on pourra s'installer à l'étage tranquillement.»

Kora aimait faire des surprises, voir les visages étonnés et apeurés de ses ennemis le mettait de très bonne humeur mais pour l'instant il avait surtout envie de se reposer un peu, donc la proposition de Shalden de prendre une chambre à l'étage fut joyeusement accueilli.

«Même si je suis pressé de jouer avec des exorcistes à tes côtés, je ne dirait pas non à une bonne nuit de sommeil. De toute façon, on a le temps.»

Les deux frères avaient finit de manger et se levèrent, laissant tout en plan sur la table, avant de monter à l'étage où se trouvait les chambres.

Shalden en ouvrit une au hasard avant de se tourner vers Kora:

«Bonne nuit, petit frère, sois en forme pour demain matin, je sens qu'on va bien s'amuser. Ils ne s'attendront certainement pas à nous trouver !»

Kora lui sourit en lui répondant rapidement avant de disparaître dans une chambre adjacente:

«Bonne nuit à toi aussi, j'espére que notre sœur t'accorde de beaux rêves!»

Un fois seul, Kora prit à peine le temps de retirer ses chaussures avant de s'écrouler sur le lit dans lequel il se blottit en boule avant de s'endormir aussitôt, sans se rendre compte que le petit massacre qu'il avait fait avec son frère serait ébruité plus tôt que prévue par un humain, un habitué, qui révèlerait l'horreur du drame.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalden Odegard
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 32
Localisation : Tu tiens vraiment à le savoir ? Tu risques d'avoir des surprises...

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Dim 24 Fév - 9:48

A croire que jamais les deux Noés ne seraient tranquilles pour pouvoir discuter. A chaque fois qu'ils abordaient un sujet sérieux, quelqu'un venait les déranger. Quand ce n'était pas un stupide marchand égoïste, c'était un ivrogne trop imbibé pour se rendre compte qu'il ennuyait les mauvaises personnes. Mais qui aurait pu soupçonner Kora d'avoir une si grande force ? Pas celui qui se vidait de son sang sur le sol en tout cas. A vrai dire, toute la taverne était ainsi à présent. Il n'y avait plus âme qui vive en dehors des deux Noés, marchant dans les flaques de sang. Celui qui allait devoir nettoyer tout ça allait sans doute les détester. Mais qu'importait ? Ils n'étaient pas là pour faire dans le social et de toute façon, ces ivrognes avaient ouvert les hostilités, ils ne pouvaient donc s'en prendre qu'à eux-même. Ce n'était pas le patron qui allait dire le contraire puisque, dans le feu de l'action, il y était passé aussi.

Un beau bordel mais cela n'empêchait pas les Noés de continuer de prendre leur repas tranquille, comme si tout était normal. Shalden remplit deux nouvelles chopes et les rapporta à leur table, en donnant une à Kora qui semblait apprécier cette nouvelle boisson. Le norvégien évitait de regarder le rouge qui décorait la salle. Cela lui donnait mal au crâne. Il n'avait pas tellement l'habitude de saigner ses victimes, préférant une méthode plus discrète et moins remarquable. Mais c'était surtout parce que tout ce sang lui rappelait le jour où il avait tué sa petite amie et le reste de ses compagnons. Il se concentra sur son plat pour ne pas y penser mais du coup, il restait silencieux, ne sachant pas quoi dire pour se focaliser sur un autre sujet.

Finalement, il estimait qu'il valait mieux décider de la marche à suivre afin qu'ils ne se fassent pas avoir par l'arrivée inopinée d'éventuels exorcistes. C'était bien joli d'avoir fichu le bazar mais tant qu'à faire, autant que ce soit utile. Mais il était tard, la nuit était déjà bien avancée et le norvégien estimait que l'idée de Kora était bonne. Ils attendraient le lendemain quoiqu'il en soit. Ce n'était pas comme s'ils étaient fatigués ou qu'ils avaient besoin de recharger leurs batteries pour user de leurs pouvoirs, non, c'était simplement que rien ne pressait. Et une bonne nuit de sommeil faisait du bien à tout le monde. De toute façon, ils n'avaient pas utilisé leurs pouvoirs. Pas Shalden en tout cas. Il n'en faisait usage que lorsqu'il "punissait" les gens après les avoir jugé. Cette fois, c'était davantage similaire à une simple bagarre de bar. C'était comme si c'était son hôte qui s'en était chargé et non lui-même. Mais au moins, le travail était fait et ceux qui gisaient sur le sol avaient ce qu'ils méritaient. C'était le principal.


"Et puis comme ça, on pourra même organiser tout ce bordel pour ajouter une petite touche dramatique si tu veux ! Ca pourra toujours être amusant."

Shalden termina son plat, sa chope et attendit que son frère fasse de même avant de monter à l'étage avec lui. Personne ne risquait de les déranger pendant la nuit ! En tout cas, c'était ce qu'il pensait. La référence à Road fit rire Shalden qui salua Kora d'un geste de la main avant de s'engouffrer dans la chambre qu'il avait choisi. Là, il s'étira et, sans prendre la peine de retirer ses chaussures, il s'allongea sur le lit. Il n'avait déjà plus sa veste puisque c'était Kora qui l'avait et estimait qu'il n'avait pas non plus besoin de se changer. Il ne prit pas non plus la peine de se glisser sous les couvertures, simplement allongé le long du matelas, étalé, à son aise. Il ne tarda pas à s'endormir, rêvant de davantage de bière. Road avait-elle entendu son appel ?

Un bruit assourdissant se fit entendre. Shalden ouvrit les yeux, se demandant s'il avait rêvé ou s'il avait bien entendu. On aurait dit que quelque chose venait de s'écrouler. Curieux. Puisqu'il était réveillé, il préférait aller vérifier. Les deux Akuma s'amusaient peut-être dans la pièce principale de la taverne... Le norvégien s'étira, prenant son temps, puis se leva et se dirigea vers le bout du couloir avant d'emprunter les escaliers. Il ne réveilla pas Kora, préférant d'avoir vérifier s'il n'avait pas juste eu une hallucination auditive, inutile donc de le réveiller pour rien.

Alors qu'il descendait les escaliers, il entendit un bruit de combat. Quelque chose venait de se casser et c'était plutôt violent. Shalden cligna des yeux, surpris, découvrant que les Akuma qu'il avait laissé là se battaient contre... des types à l'uniforme noir et blanc, orné de croix dont une au niveau de la poitrine. Des exorcistes ! Ni une ni deux, Shalden remonta prestement les escaliers, courant jusqu'à la chambre de Kora qu'il ouvrit sans même frapper.


"Debout là dedans !! On a de la visite ! J'sais pas comment ils ont su mais ils sont là ! J'te préviens, si tu te réveilles pas, je les tue tout seul !"

Le géant secoua l'hindou tout en parlant, ne le ménageant pas vraiment. S'il dormait encore après tout ça, c'est qu'il était mort ! Shalden n'était de nature pas quelqu'un de violent mais il avait tendance à ne pas calculer sa force... Il attendit un signe de vie de la part de Kora puis sortit aussitôt de la chambre et se posta en haut des escaliers, accroupi. De là, il pouvait voir le combat en partie et il ne se faisait ainsi pas remarquer. Il y avait deux exorcistes de ce qu'il voyait mais mieux valait être prudents. Ce n'était pas comme si les deux Noés étaient en danger mais foncer dans le tas n'était pas le plus intelligent. Restait à voir si les Akuma allaient se débrouiller ou non. C'était non. L'un d'eux venait de se faire détruire. Bientôt, ce serait au tour des Noés. Pendant ce temps, Shalden bâillait un peu bruyamment, pas encore très bien réveillé. A vrai dire, il n'aimait pas spécialement se battre. Pour lui, il fallait que ça en vaille réellement la peine, que ceux qu'il allait punir soient coupables. Et pour les exorcistes, c'était rarement le cas, malheureusement. Finalement, il décida de s'asseoir sur la dernière marche, la plus haute, admirant le spectacle en attendant que Kora n'arrive.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kora Atma

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/12/2012

Feuille de personnage
Age : 17 ans
Nationalité : Indienne
Surnom :

MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   Mer 27 Fév - 20:03

Oh! Kora aimait ce jolie rêve. Il était dans son pays avec toute sa famille, autant dire que c'était un grand bonheur. Il jouait avec ses frères, se cachant dernière le Prince avant de faire des câlins à ses sœurs. L'indien était tellement  heureux et joyeux à ce moment là, et il l'était encore plus quand il eu, dans son rêve, la possibilité de revoir son pays en plus d'avoir une peinte de bière dans la main, il fallait qu'il remercie Shalden pour lui avoir fait découvrir cette merveilleuse boisson. 

Mais un bruit sourd retentit, et même si cela ne réveilla pas Kora encore profondément endormie, il fronça inconsciemment les sourcils dans son sommeil, marmonnant des mots incompréhensibles avant de se retourner dans le lit.

Il y eu un moment de calme suivit d'autre bruit d'objet cassé et de bataille, qui ne réveillèrent toujours pas l'indien bien décidé à finir sa nuit. Mais ce privilège ne lui fut pas accorder car son frère Shalden  déboula dans sa chambre et commença à le secouer.

«Debout là dedans !! On a de la visite ! J'sais pas comment ils ont su mais ils sont là ! J'te préviens, si tu te réveilles pas, je les tue tout seul !»

Un peu abrutie par les secousses, Kora n'ouvrit pas les yeux immédiatement mais il grogna un "j'arrive" avec sa voix encore endormi sans savoir qui était arrivé plus tôt que prévue.

Shalden répartit rapidement, sûrement pour observer les visiteurs opportuns qui allaient bientôt souffrir pour avoir réveiller Kora au milieu de sa nuit.

Quand il sortit enfin de sa chambre, bâillant à s'en décrocher la mâchoire, Kora aperçut son frère, posté en haut des escaliers, assis pour pouvoir observer le combat en contre-bas sans se faire voir.
 
«Questcekisepasse?»,demanda lentement Kora en baillant une nouvelle fois encore un peu endormi. 

S'asseyant lui aussi sur une marche, légèrement plus bas que Shalden, observant d'abord avec un air fatigué avant que ses yeux ne rayonnent d'intérêt et de curiosité. 


«Ce sont des exorcistes? Des vrais de vrai?», demanda t'il avec émerveillement à son frère comme un jeune enfant devant un nouveau jouet.

Finalement, la colère causée par le manque de quelques heures de sommeil était passé pour laisser la place à l'envie de jouer. La fatigue était remplacé par l'excitation du combat à venir.

«Dis grand frère, ça te dirais de jouer à cache-cache avec eux? Ou alors au chat et à la sourit? C'est nous les chats bien sûr! On les fait courir dans la ville jusqu'à ce qu'ils s'épuisent, qu'ils tombent comme des mouches, et que leurs petits coeurs soient remplit de peur.»

Alors que l'indien commençait à partir dans ses petits délires, remuant les mains dans de grand geste pour illustrer ses explications enfantines, les exorcistes détruisirent le dernier akuma présent dans l'auberge, ramenant Kora sur terre grâce au bruit de l'explosion, stoppant ses paroles mais pas son envie de jouer.

«Euh... On fait quoi? On les emmène faire une balade ou on reste ici pour jouer? On pourrait en prendre un en otage pour effrayer les autres avant de tous les tuer, après qu'ils nous aient supplier de les épargner bien sûr, c'est marrant de les voir aussi faible.»

Kora bougeait dans tous les sens, excité comme une puce. Il aurait sans hésiter foncer dans le tas pour se battre mais il voulait aussi l'avis de son frère avant de faire quoi que se soit. L'indien comptait bien s'amuser mais pas tout seul, Shalden jouera aussi avec lui et les jouets à casser seront les exorcistes.

Quel beau spectacle en perspective! 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 

Noah!


Dernière édition par Kora Atma le Mar 5 Mar - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Belgique ~ Si ce n'est toi, c'est donc ton frère (Kora/Shalden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit mâle croisé shih-tzu - caniche Quaregnon (Belgique)
» BELGIQUE (La Louvière): cage 14 croisée (griffon) épagneul
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» GUCCI Lhassa Apso mâle 2 ans cage 26 La Croix Bleue Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Rpg :: [Zone Rp] Les points névralgiques du reste du monde :: Continent Européen-
Sauter vers: