◘ ◘ ◘ Un monde déchiré par les guerres, un combat entre le bien et le mal, quel camp sera le votre ? ◘ ◘ ◘
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)   Mer 6 Fév - 19:05

Appuyé contre le seul mur encore visible de sa chambre, Lavi lisait un des livres d'une longue pile. Cela faisait déjà plusieurs heures qu'il y était et il l'avait presque terminé. Lorsqu'il lisait, il ne prenait plus du tout en compte le temps qui passait, pouvant parfois passer une journée entière à lire sans rien faire d'autre. Et ce n'était certainement pas Bookman qui allait le déranger à sa tâche puisque c'est lui qui lui avait confiée. Le vieil homme était d'ailleurs présent dans la pièce, tout aussi silencieux, écrivant quelques documents dont le rouquin ignorait le contenu. Cela lui importait peu pour le moment puisqu'il était plongé dans sa lecture. Ce ne fut que lorsqu'il eut refermé son livre terminé que Lavi regarda vers la fenêtre. Vu les rayons du soleil, il devait être aux alentours de midi. D'ailleurs cette constatation lui rappelait qu'il n'avait encore rien mangé de la journée. La seule chose qu'il avait dans l'estomac était son café du matin. Le rouquin se leva et s'étira, bien décidé à prendre une petite pause pour aller manger un peu. Il travaillerait mieux le ventre vide. Plutôt que de partir sans rien dire, il se tourna vers son mentor.

« J'vais aller manger un peu. Je te rapporte quelque chose ? »

« Non merci, je n'ai pas faim pour le moment. »


Lavi fit un signe de tête puis sortit de la chambre avant de prendre tranquillement la direction de la cantine, les bras croisés derrière la tête. Il croisa quelques membres de la Congrégation qu'il salua avec un sourire et songea qu'il n'avait pas vu Eleonnora depuis quelques jours. Il avait envie d'aller la voir mais il savait aussi qu'il n'aurait pas le temps. Il avait une pile de livres à lire avant la fin de la journée et il savait que s'il allait voir la russe, il aurait du mal à ne pas vouloir passer du temps avec elle. C'était chronophage que d'aller lui rendre visite. Néanmoins, il se disait qu'aller la saluer ne coûtait rien. Mais d'abord, il fallait manger. Là, il était juste un peu vaseux dans son état actuel.

Arrivé à la cantine, il remarqua qu'il y avait encore assez peu de monde. Il commanda quelques yakinikus puis s'installa à une table le temps de manger. Il avait à peine commencé son repas qu'il vit un document atterrir sur sa table. Levant la tête, il remarqua Komui qui se tenait devant la table, un sourire aux lèvres. Etrangement, lorsqu'il souriait de la sorte, Lavi craignait le pire. Avec un tel chef, il valait mieux s'attendre à tout. Le rouquin termina sa bouchée avant de le saluer puis baissa les yeux sur le document. S'il le lui donnait ce n'était certainement pas par hasard. C'était un ordre de mission. Tandis qu'il feuillerait le tout, Komui prit la parole.


« Une rumeur prétend que les gens ne reviennent pas de la forêt de Vana. Il y a eut pas mal de disparitions dernièrement et je pense qu'il est possible que certains Akuma en soient responsables. J'aimerais que vous partiez au plus vite, ce n'est pas la porte à côté. »

"Vous". Il n'était donc pas seul sur le coup. Aussitôt, le regard du rouquin se posa sur l'emplacement de la page réservé aux noms de ceux qui allaient accomplir cette mission. La première chose qu'il vit fut le nom à rallonge d'Eleonnora. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Enfin ils allaient refaire une mission tous les deux. C'était plutôt une bonne nouvelle car ils se complétaient assez bien. Komui avait dû comprendre que le rouquin était l'un des rares à supporter la jeune femme en mission. Il fallait dire qu'avec son caractère, elle faisait fuir même les plus aguerris. Mais en lisant plus attentivement, il remarqua un autre nom. Stephen. Stephen ? Le Stephen ? Celui qui avait déjà fait équipe avec Eleonnora et qui avait cru se faire tuer par ses mains plutôt que par celles des Akuma ? Les deux exorcistes ne pouvaient pas se voir... Ou plutôt, la russe ne pouvait encadrer le manque d'expérience et la soumission de l'anglais. Stephen, lui, était traumatisé de cette première mission, plus à cause d'elle que de leurs ennemis.

« Eleonnora et Stephen ? C'est une blague ? »
« Non, pourquoi ? Dans le rapport que tu as écris, je n'ai pas mémoire que leur mission se soit mal passée. Certes ils sont revenus blessés mais ils l'ont réussie. Je pensais que tu pourrais les aider dans celle-ci vu ta connaissance du terrain. »


Le rapport de mission... C'était effectivement lui qui l'avait écrit pour rendre service à Stephen. Il avait un peu maquillé la vérité pour que cela convienne à tout le monde et que personne ne soit blâmé. Etait-ce une bonne idée ? Il n'en était plus certain à présent. Il ne s'attendait pas à ce que le Grand Intendant les envoie à nouveau tous les deux en missions. Point positif cette fois, Lavi était là pour les accompagner et éviter que ne se produise un drame. Ainsi, il pourrait faire en sorte qu'Eleonnora soit de bonne humeur et qu'elle oublie un peu le pauvre Stephen. Il ne restait plus qu'à leur annoncer la nouvelle...

« Bon, je vais avertir Eleonnora, nous partirons dès que possible. »

Le rouquin termina son plat, attrapa le document et se rendit à l'étage des chambres. Planté devant la porte d'Eleonnora, il hésitait à frapper même s'il n'avait qu'une envie, c'était de la voir. Comment allait-il lui présenter la chose ? Il n'avait pas envie de paraitre hypocrite en arrivant tout sourire et en lui présentant l'ordre de mission qui allait à coup sûr la mettre en colère. Mais il n'avait pas le choix. Les choses étaient ainsi faites et elle allait devoir faire avec, qu'elle le veuille ou non. Finalement, Lavi ne frappa pas et entra directement, refermant la porte derrière lui. Eleonnora était bien là, assise devant son miroir, en train de se coiffer. Elle était à demi vêtue. Visiblement, elle n'était pas debout depuis très longtemps. Lavi s'approcha d'elle et vint se poster derrière, se penchant pour l'enlacer autour de la taille.


« Salut toi. J'suis content d'te voir. »

Il déposa un baiser sur sa joue puis lui offrit un sourire, la regardant à travers le miroir. Il leva alors le document qu'il tenait pour qu'elle le voit. Autant ne pas y aller par quatre chemins, mieux valait qu'elle soit rapidement au courant avant qu'elle ne déchante. Ainsi, il pourrait essayer de la calmer d'autant plus vite.

« Regarde c'que j'ai là. Sans doute une de tes dernières missions avant que tu ne rentres chez toi. On part en mission tous les deux. » expliqua t-il avant de lui tendre le document « Mais pas que. » ajouta t-il pour qu'elle ne se fasse pas de fausse joie

Elle était libre de lire ce qui y était détaillé... et de piquer une crise de mécontentement. Mais les ordres étaient les ordres.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 



Dernière édition par Lavi le Mar 26 Fév - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)   Jeu 7 Fév - 5:31

Dans la salle d'entraînement, occupé depuis quelques minutes à peine, Stephen testait les capacités de son bras guéri. Les soins de Reiko avaient portés leur fruits, et il avait récupéré la force qu'il avait avant. Dommage que cette force soit si infime cependant. C'était pour cette raison qu'il avait passé une partie de son temps à la Congrégation à s'entraîner, à se mettre en forme. Sans devenir une brute, il souhaitait au moins pouvoir supporter le coup d'un Akuma sans mourir ou perdre à nouveau un membre. Il avait passé le reste de son temps à lire, se renseignant sur l'ordre et sa mission au travers du monde, se demandant toujours d'où venaient le Comte Millénaire ainsi que ses sbires les Noés. Ces informations étaient dispersés dans plusieurs livres sur lesquels il ne pouvait pas toujours mettre la main, mais au moins il ne passerait plus son temps à poser des questions idiotes, et peut-être aurait-il la chance d'avoir l'air un peu plus brillant dans sa prochaine mission... pourvu qu'elle tarde le plus possible !

Ce ne fut malheureusement pas le cas, car un individu, probablement pas un exorciste à sa tenue, vint le voir rapidement. Il ne l'avait jamais vu auparavant, mais comme Stephen faisait tout pour éviter la compagnie des autres, s'entraînant lorsque la salle était vide, il était normal qu'il ne connaisse pas beaucoup de monde. Peu importe, il saisit rapidement son masque et le remit en place, voyant bien que l'individu se rapprochait de lui.

-Monsieur... Sinclair c'est bien ça ?

-Oui ?

-Komui m'envoie, vous avez une mission. C'est Lavi qui a toutes les informations concernant cette tâche. Komui m'a mentionné aussi que l'apprenti bookman se rendait dans les appartements d'Eleonnora pour discuter avec elle de la mission. Vous devriez les rejoindre dès que possible.

Hochant la tête, Stephen sourit derrière son masque. Il s'était bien entendu avec le rouquin lors de leur première rencontre, et au fil des semaines, il l'avait recroisé à quelques reprises et s'était toujours senti un peu plus à l'aise qu'avec les autres. Sans doute un symptôme de l'humour du borgne. Une mission avec lui se promettait d'être intéressante... et dangereuse. Replaçant ce qu'il avait utilisé dans la pièce avant de partir, il lui fallu quelques secondes supplémentaires pour que l'information qu'il avait oublié ne se rende jusqu'à son cerveau. Les appartementa d'Eleonnora ? Faisait-elle partie de la mission où alors Lavi se rendait déjà là avant même d'apprendre pour cette mission ? Une crainte sombre apparut en lui, sans qu'il ne puisse s'en empêcher. Allait-il encore partir en mission avec son ancienne maîtresse, celle-là même qui l'avait menacé de mort ? Celle-là même qui lui avait affirmé qu'ils ne travailleraient plus ensemble, qui le détestait pour son inaction et sa lâcheté ?

Remarquant qu'il était paralysé en milieu de mouvement depuis quelques secondes déjà, il entreprit de quitter la pièce, ramassant ses affaires rapidement. Revêtissant la tenue d'exorciste qui était maintenant à sa taille, faite par nul autre que Johnny, il longea les murs du couloir, se posant encore de multiples questions. Il fallait que ce soit une coïncidence, oui c'est ça ! Peut-être que Lavi était simplement parti dire au revoir à sa dulcinée ! C'était ça ! C'était certain !

Atteignant finalement l'appartement de Nora, il attendit un instant, reprenant son souffle, son masque toujours en place, ses gants aussi, avant de cogner deux coups à la porte, toujours aussi nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)   Lun 25 Fév - 14:03

Eleonnora soupira en réalisant qu’elle venait de se réveiller à la Congrégation. Récemment, elle avait exécuté une mission en Tchétchénie qui lui avait rappelé à quel point la Russie lui manquait. Elle s’y était rendue, avant cette mission dont elle était revenue quelques jours plus tôt, en compagnie de Lavi, ce qui lui avait fait le plus grand bien. Elle avait réalisé à quel point son pays natal lui manquait. C’était bien dommage qu’elle n’y réside plus. Et si elle déménageait ? Jamais elle ne se plairait au QG, mais rien ne l’empêchait d’aller vivre dans un autre pays. C’était une option qu’elle pourra prendre le temps d’étudier lorsqu’elle sera davantage éveillée.

Afin de bien commencer la matinée, elle se devait de se faire belle. Ainsi, elle aura moins l’impression de ressembler à une vieille sorcière aigrie avec ses mèches blondes qui partaient dans tous les sens. Après enfiler des sous-vêtements, question d’être un peu plus confortable, elle s’installa sur un petit tabouret, devant le grand miroir qu’elle avait posé sur sa commode. Elle s’attaqua sans plus attendre à ses cheveux rebelles, armée d’une brosse. Pas question que quiconque ne la voit avec la tête du matin. Lorsque la situation fut sous contrôle, elle passa au maquillage, prenant bien soin de mettre en valeur ses magnifiques yeux bleus. Elle pourrait peut-être aller retrouver Lavi, lorsqu’elle se sera fait une beauté. Elle n’aura qu’à se mettre l’une de ses plus belles tenues pour l’attirer à elle, bien qu’elle n’avait pas besoin de cela pour l’avoir dans ses bras. Après tout, sa beauté naturelle charmait déjà.

Lorsqu’elle fut satisfaite de son maquillage, elle se remit à la coiffure. Elle avait évité le pire avec sa chevelure en pleine rébellion et il ne lui restait plus qu’à les coiffer d’une façon avantageuse. Passant quelques coups de brosse sur ses mèches légèrement bouclées, elle se perdait dans ses réflexions sans fin sur la façon de mettre davantage son visage en valeur. Cependant, elle fut interrompue par Lavi, qui entra rapidement, mais discrètement, dans sa chambre. Il s’approcha d’elle et vint l’enlacer. Elle ferma les yeux, l’espace d’un instant. Elle était heureuse de le voir. Levant les yeux vers le miroir, elle put observer son reflet. Ils étaient magnifiques ensemble.


-« Moi aussi, je suis contente de te voir. »

Après l’avoir embrassé sur la joue, le rouquin lui montra le document qu’il tenait en main. Eleonnora soupira. Encore une mission ? Elle n’avait pas vraiment envie de quitter la Congrégation, bien qu’elle n’aimait pas l’endroit. Elle préférait rester dans sa chambre à batifoler et passer du temps avec Lavi. Puisqu’elle semblait ne pas avoir le choix…

-« Tu viens de régler une question existentielle… Ce sera donc un chignon. » Fit-elle avant de s’exécuter et de se coiffer en moins d’une minutes.

Puis, en y repensant, elle réalisa que si Lavi était ici, c’était probablement parce qu’il comptait partir en mission avec elle. Ils pourront donc partir loin de tous, seulement tous les deux, et être eux-mêmes. En fait, c’était plutôt une excellente nouvelle. Un sourire éclaira le visage de la jeune femme, qui se retourna vers le rouquin. Ils partaient bel et bien en mission tous les deux, il le lui confirmait. Cependant, le « mais » qu’il venait d’ajouter la laissa perplexe. Mais quoi ? Ce n’était pas terminé ? Y avait-il une meilleure nouvelle à annoncer ? Ils partaient longtemps, pour plusieurs semaines ? Le maitre de Lavi ne le suivra pas ? Ils retournaient en Russie ? Mais quoi ? Elle voulait savoir.

La jeune femme s’empara bien rapidement du document afin de lire le contenu de l’ordre de mission. Ce fut à ce moment qu’elle déchanta. Un autre exorciste ? C’était une blague ? Pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas être seule avec Lavi ? Bien rapidement, le sourire de la jeune femme se métamorphosa en une moue de mécontentement, surtout lorsque ses yeux se posèrent sur le nom du dit exorciste. Stephen ? C’était une blague ? Komui avait vraiment le don de l’énerver, surtout lorsqu’il l’envoyait en mission avec de tels boulets. Eh bien, elle n’avait pas trop le choix.


-« C’est vraiment obligé ? Je veux dire… J’ai pas envie de faire équipe avec lui ! Moi qui espérait que passe du temps ensemble… »

Laissant tomber d’un geste las le document sur sa commode, la jeune femme attrapa son uniforme d’exorciste et commença à se vêtir. Sa joie et sa bonne humeur avaient soudainement piscine. Elle n’était pas du tout enchantée par cette mission où elle devra gérer un boulet soumis et inoffensif. Ce sera long et pénible. C’était sans parler de la destination. L’Inde. Pourquoi les envoyer si loin ? En plus, il faisait chaud là-bas. Elle n’avait pas envie de supporter de telles températures. Ne voyant plus que les côtés négatifs de la mission, elle soupira en entendant des coups contre la porte. Enfilant sa veste, elle se tourna vers Lavi.


-« Va lui ouvrir… » Fit-elle d’une voix douce.

Elle ne lui donnait pas d’ordre, ce n’était pas son but. Il s’agissait plutôt d’une demande mal formulée. Quoi qu’il en soit, elle était prête à partir. Glissant sa ceinture autour de sa taille, s’assurant ainsi d’avoir ses deux Innocences auprès d’elle, la jeune femme se tourna vers le nouveau venu. Elle ne comptait pas s’attarder. Plus rapidement la mission sera accomplie, mieux ce sera.


-« J’espère que tu es prrrêt. » Fit-elle à l’adresse de Stephen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)   Mar 26 Fév - 9:58

Lavi n'était jamais contre partir en mission. Après tout, il était là pour ça et voir du pays lui plaisait bien. De plus, il était rare qu'il y aille seul. Alors lorsque Komui vint le trouver pour lui confier une mission dans laquelle il serait aidé par deux autres exorcistes, le rouquin ne rechigna pas. Il était même plutôt content de voir qu'il ferait équipe avec celle qu'il aimait. Mais une autre pièce venait se greffer au puzzle... Stephen. Lavi l'appréciait, trouvant l'anglais sympathique et agréable malgré le fait qu'il manque cruellement de confiance en lui. Après tout, il était encore un débutant et il était normal qu'il ne sache pas encore totalement gérer les situations. Difficile de le blâmer, tout le monde ou presque était passé par là. On ne naissait pas combattant mais tous ceux qui étaient devenus exorcistes n'avait pas forcément eu un entrainement au combat avant d'être envoyé au front. Difficile de gérer tout le monde, bien souvent ils ne pouvaient compter que sur eux-même. Mais Stephen était à présent un exorciste et il était donc devenu une arme divine, c'était ainsi. Au moins il n'était pas tout seul et pourrait compter sur le couple pour l'aider et le soutenir. Ou en tout cas, il pourrait compter sur Lavi. Eleonnora, c'était une autre histoire...

Pénétrant justement dans la chambre de cette dernière, le rouquin s'approcha d'elle pour l'étreindre de dos et l'embrasser sur la joue alors qu'elle était assise en train de se préparer. Elle lui confirmait être heureuse de le voir et cela ne fit qu'agrandir le sourire de l'apprenti bookman. Si seulement ils avaient pu aller en mission juste tous les deux... voilà qui aurait facilité bien les choses et aurait empêché Eleonnora d'être de mauvaise humeur. Car oui, Lavi savait très bien que lorsqu'il lui annoncerait que Stephen venait avec eux, elle déchanterait rapidement et ferait sa mauvaise tête. Il n'y avait qu'à se souvenir de la réaction qu'elle avait eu lorsqu'elle avait été de retour de mission avec lui. Lavi et elle s'étaient même disputés sur le sujet juste parce que la russe était contrariée. Il espérait que cela ne se reproduirait pas cette fois...

Le but était donc de lui faire voir le bon côté des choses, de lui montrer que partir en mission, même avec Stephen était une bonne chose. Et il avait justement des arguments pour ça. Mais la première chose à faire était de simplement lui donner le rapport pour qu'elle puisse en juger par elle-même. Chaque chose en son temps... Comme il le disait, c'était l'une des dernières missions qu'elle ferait avant de pouvoir rentrer chez elle et de souffler un peu, même si cela signifiait qu'ils seraient séparés pendant un moment. Pour l'instant, mieux valait penser uniquement au présent. Comme prévu, Eleonnora ne fut pas enchantée de devoir partir en mission. Mais elle ignorait encore le pire dans tout ça, se contentant pour le moment de se coiffer. Lavi en profita pour glisser un compliment avant de devoir lui dire qu'ils ne seraient pas seuls.


« Quelle que soit ta coiffure, tu s'ras toujours la plus belle tu sais. » fit-il remarquer en la regardant via le miroir, souriant

Ce n'était même pas pour la mettre de bonne humeur, juste une simple constatation évidente à ses yeux. Mais il était temps qu'elle sache ce qui l'attendait. Lui tendant le document, elle avait ainsi tout le loisir de pouvoir lire ce qui les attendait... et aussi qui les accompagnait comme il le soulignait oralement. Il ne précisa pas qui car elle l'avait déjà sans doute lu. Le changement opéré sur le visage de la russe était assez comique à voir. D'un sourire, elle était passée à une moue qui en disait long sur ce qu'elle pensait. Stephen était donc un plus gros problème qu'il ne l'aurait cru, annulant même les bienfaits de la présence du rouquin. Eleonnora semblait vraiment contrariée par ce qu'elle lisait et plus du tout motivée pour partir en mission. C'était là que Lavi entrait en jeu pour lui donner des raisons d'être de bonne humeur et de ne pas faire trop attention au nouvel exorciste avec qui elle avait déjà fait équipe par le passé. Il s'approcha d'elle et se mit à genoux pour être à sa hauteur, lui prenant les mains, la regardant en souriant.


« Mais on va passer du temps ensemble. J'te rappelle qu'on y va tous les deux même si Stephen sera là. Et c'est même une bonne chose. Parce que je te rappelle qu'il est au courant pour nous deux et que du coup on pourra s'comporter normalement devant lui. Plus besoin d'nous cacher pour cette mission, on pourra agir selon notre envie. C'est pas une bonne chose ça ? J'préfère franchement partir avec lui qui sait tout sur nous plutôt qu'sur quelqu'un d'autre qui nous aurait empêché de faire quoiqu'ce soit. » assura t-il en tirant doucement les mains dans la jeune femme vers lui pour déposer un baiser sur leurs dos « J'sais que ta précédente mission avec lui s'est pas bien passée mais cette fois j'serais là. T'auras pas à gérer ça toute seule et j'suis certain qu'il t'obéira. C'est un débutant, il fera d'son mieux mais laisse lui sa chance. Tu peux en tout cas compter sur moi, tu l'sais ça, non ? »

Eleonnora se leva finalement pour aller revêtir son uniforme d'exorciste. Lavi se redressa et s'appuya contre le meuble à sa portée, songeant qu'il devrait aller faire de même sous peu, encore en vêtements de ville pour le moment puisqu'il n'était pas passé à sa chambre avant de venir ici. De toute façon, il fallait qu'il trouve et prévienne Stephen avant. Au moins, il savait où était sa chambre, c'était déjà ça. Deux coups résonnèrent contre la porte, faisant tourner la tête du rouquin vers cette direction. Tiens, qui était-ce ? Eleonnora semblait supposer qu'il s'agissait de Stephen puisqu'elle lui demanda d'aller ouvrir. Sa façon de "demander" les choses était toujours la même mais Lavi savait que cela n'avait rien d'un ordre. Elle avait son caractère et il la connaissait sans doute mieux que personne. Aucune raison de râler ou de refuser, il hocha la tête et se décolla du meuble, non sans avoir attrapé le rapport de mission au passage, puis se dirigea vers la porte qu'il ouvrit. Il s'agissait bien de l'anglais. Ce dernier semblait nerveux. Même si l'on ne voyait qu'une petite partie de son visage, cela se lisait simplement en regardant ses yeux.

« Hey mais c'est l'homme au bras d'acier ! » fit-il remarquer en souriant en référence au bras anciennement plâtré de Stephen avec lequel il avait plaisanté à ce sujet « Entre ! Tu tombes bien, j'allais t'chercher ! T'es sans doute au courant qu'on part en mission tous les trois ? Tiens, voilà le rapport de mission. » ajouta t-il en lui tendant les feuilles de papier « Chouette ton uniforme au fait ! T'as la classe avec. J'dois aller chercher le mien alors je vous laisse le temps d'aller m'habiller. J'serais de retour sous peu ! » annonça t-il en se tournant vers Eleonnora puis vers Stephen avant de sortir de la pièce, se retournant après quelques mètres « Et content d'faire équipe avec toi, Stephen ! »

Il fit volte-face puis trottina en direction de sa chambre. C'était la vérité, il était content que ce soit lui qui les accompagne. Déjà parce qu'il souhaitait le voir à l'oeuvre et parce qu'il comptait bien l'aider à gagner confiance en lui, mais aussi parce qu'avec lui, Eleonnora et lui n'avaient plus à faire semblant de n'être que de simples collègues de travail. Tout allait bien se passer, en tout cas il l'espérait. Entrant dans sa chambre, il ne prêta pas attention à Bookman qui avait levé le nez de son livre pour le regarder faire. A vrai dire, il était tellement concentré sur ce qu'il pensait qu'il avait complétement oublié la présence du vieil homme, attrapant son uniforme pour l'enfiler après s'être dévêtit.

« Où tu vas comme ça ? »
« La vache, tu m'as fait peur... Tu bouges tellement peu qu'on aurait dit une statue. J'pars en mission avec deux exorcistes. En Inde, ça fait une trotte donc je reviendrais pas tout de suite. »
« Je vois. Je vais t'accompagner jusqu'aux canaux dans ce cas. »


Lavi était suffisamment bon comédien pour savoir dissimuler la moue qu'il avait envie de faire à cette annonce. Pas besoin que le vieux panda lui colle au train même si ce n'était qu'à l'intérieur de la Congrégation. Il devait trouver une astuce pour l'en dissuader. Il y avait bien une chose à laquelle Bookman tenait vraiment et qui l'occuperait suffisamment longtemps pour que le trio ait le temps de mettre les voiles.

« Tu comptes sortir de la chambre comme ça ? J'serais toi, je me recoifferais avant... Là c'est un peu chaotique. »

Aussitôt, le vieil homme s'empara d'un miroir non loin de lui. Depuis quand avait-il ça... ? Peu importait. Le fait que Bookman tienne à ses cheveux plus qu'à n'importe quoi d'autre était suffisant pour permettre à Lavi de terminer de se préparer sans lui poser davantage de questions, concentré sur son unique mèche de cheveux qui n'avait au final rien de décoiffée. Mais il s'en inquiétait tant qu'il ne semblait pas le voir... Autant en profiter. Une fois vêtu, son Innocence accroché à sa cuisse, Lavi boucla ses ceintures et sortit de sa chambre, retournant à celle d'Eleonnora où se trouvait également Stephen.

« Me r'voilà ! Si vous êtes prêts, on a plus qu'à descendre aux canaux. On va avoir pas mal de train à faire mais au moins on aura une cabine confortable ! »

Le trio pu descendre et emprunter une barque que le rouquin manoeuvra pour la sortir hors de la Congrégation et rejoindre le rivage un peu plus loin. Une fois à terre, ils atteignirent la gare où se trouvait déjà le train de leur destination. Un long voyage se préparait. Heureusement, comme il l'avait dit, ils avaient une cabine privée juste pour eux, relativement confortable. Le voyage serait sans doute moins pénible que prévu... sans doute. Lavi comptait bien faire en sorte que ce soit le cas.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)   Lun 4 Mar - 19:56

-« Va lui ouvrir… »

Ce fut les seuls mots qu’entendit l’exorciste amateur avant que la porte ne s’ouvre, dévoilant un Lavi en tenue de ville. Il semblait heureux, fidèle à son habitude, mais pour une fois, sa joie maladive ne se transmettait pas à l’anglais. Après tout, comment pouvait-on ressentir de la joie lorsque sa vie touchait à sa fin ? À la moindre connerie de sa part, et il en faisait une dizaine par heure au minimum, Eleonnora lui mettrait une balle dans la tête. Il était peut-être stupide, mais sa cervelle était pour le moment en un morceau… et il aurait souhaité que ça reste ainsi. Nourissant l’ultime espoir que son ancienne instructrice ne soit pas avec eux dans leur mission, il laissa simplement Lavi parler :

« Hey mais c'est l'homme au bras d'acier ! Entre ! Tu tombes bien, j'allais t'chercher ! T'es sans doute au courant qu'on part en mission tous les trois ? Tiens, voilà le rapport de mission. Chouette ton uniforme au fait ! T'as la classe avec. J'dois aller chercher le mien alors je vous laisse le temps d'aller m'habiller. J'serais de retour sous peu ! Et content d'faire équipe avec toi, Stephen ! »

Le rouquin avait dit le tout sur un ton énergique et honnête, et cela rassura légèrement Stephen qui attrapa l’ordre de mission au passage. Alors que celui-ci quittait la pièce rapidement pour aller enfiler son uniforme d’exorciste, il remarqua qu’il était seul dans la pièce… avec une Eleonnora complètement vêtue de sa tenue officielle. Ce… n’était qu’une coincidence encore, c’était certain. Élevant la paperasse de quelques centimètres, glissant son regard dessus pour lire le nom des malheureux élus, il retint un soupir. Eleonnora Davidoff... Elle faisait bien partie de la mission, au grand désespoir de Stephen. Malgré la peur et la déception qu’il ressentait désormais, il ne put s’empêcher de réaliser un détail, un peu inutile sans doute, mais qui pouvait expliquer bien des choses : Davidoff, c’était le nom du maréchal qui l’avait ramené ici !

-« J’espère que tu es prrrêt. »

Perdu dans ses pensées, il prit quelques secondes avant de répondre simplement :

-Euh… je euh oui bien sûr Lady… Davidoff…

Venait-il de faire une erreur ? Il ne l’avait jamais appelée ainsi, après tout, il venait tout juste d’apprendre son nom de famille. Pourquoi ne lui avait-elle pas dit lorsqu’il avait évoqué son introduction dans la Congrégation ? Était-ce supposé être un secret pour tout le monde ? Il était difficile de juger après tout, ne connaissant pas les mœurs de chacun ici. Même s’il faisait partie de l’ordre du vatican depuis quelques semaines déjà, il ignorait encore beaucoup de choses sur son fonctionnement. Ne voulant pas provoquer son ancienne maîtresse, se trouvant déjà de trop dans sa chambre, il fit ce qu’il faisait toujours : tenter de disparaître. S’appuyant contre une armoire, il ferma les yeux et attendit, demeurant le plus immobile possible. Il espérait que son stress ne paraisse moins ainsi, mais c’était comme essayer de dissimuler un éléphant sur le toit d’une maison : impossible. Il n’eut pas à attendre bien longtemps car le rouquin revint bien rapidement, maintenant lui aussi habillé pour l’occasion dans sa tenue d’exorciste. Réalisant qu’il n’avait toujours pas lu l’ordre de mission, s’étant arrêté aux noms des heureux « élus », il le lut rapidement alors que Lavi les invitait à descendre.

« Me r'voilà ! Si vous êtes prêts, on a plus qu'à descendre aux canaux. On va avoir pas mal de train à faire mais au moins on aura une cabine confortable ! »

*Oh oui plein de trains ! Plein de balles dans la tête aussi ! Youpi !*

Retenant ses pensées pour lui, ne souhaitant pas provoquer la colère toujours bouillante de la jeune femme qui allait les accompagner, Stephen s’empressa d’emboiter le pas à Lavi. Il plaça les documents dans l’une des poches de son uniforme, désirant le lire plus en détail lorsqu’ils seraient dans le train. Il fit bien attention de ne pas se mettre à ses côtés, jugeant cet emplacement réservé à Eleonnora plutôt qu’à lui. Devrait-il tenir la chandelle pour les deux amoureux ? Ça ne le dérangerait pas du tout, tant que le rouquin gardait la belle blonde occupée, il aurait peut-être une chance d’éviter les excès de rage et de colère. Il avait peut-être plus de chance qu’il ne le croyait finalement, à avoir Lavi avec eux dans cette mission.

C’était la deuxième mission dans laquelle Stephen participait, et toujours malgré lui avec Eleonnora. Il allait sans doute regretter cette attribution, mais pour l’instant rien ne s’était produit. Peut-être se faisait-il des idées. Peut-être la russe allait oublier sa présence complètement ? Le voyage en barque se fit rapidement, et bien vite ils furent à la gare de train, ou le leur les attendait déjà. Prudent, il laissa Lavi monter, puis Eleonnora, patienta une dizaine de secondes puis monta en faisant bien attention où il mettait les pieds. Inutile de rappeler à son ancienne instructrice de mauvais souvenirs. Assis auprès d’eux dans la cabine, leur laissant une banquette pour qu’ils puissent… faire ce qu’ils voulaient, il demanda innocemment :


-Alors cette mission je euh… On… arrive avec une stratégie… ou…. On… on… improvise ?

C’était une question idiote, après tout ils ne pouvaient pas décider d’un plan sans avoir vu le champ de bataille… Y avait-il un champ de bataille ? Ressortant l’ordre de mission de sa poche, il lut rapidement le document et comprit un peu plus ce qui se passait. Avec un peu de chance, les Akumas seraient faible et sans défense peut-être… Et avec son entraînement des dernières semaines, il serait peut-être en état de faire quelque chose… et personne ne mourrait à cause de lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Inde ~ Un goût de déjà-vu (Lavi - Stephen - Eleonnora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inde ou Republique Dominicaine?
» L'Inde, pays entouré d'une aura mystérieuse
» 2 COCHONS D'INDE CHERCHENT ADOPTANT SPA TOURCOING (59)
» LE TEMPLE DU SOLEIL (ORISSA, INDE)
» SOS COCHON D'INDE SPA DE TOURCOING (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Rpg :: [Zone Rp] Les points névralgiques du reste du monde :: Continent Asiatique-
Sauter vers: