◘ ◘ ◘ Un monde déchiré par les guerres, un combat entre le bien et le mal, quel camp sera le votre ? ◘ ◘ ◘
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Cruzeiro
Caca de mouette
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/02/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Age : 16
Nationalité : Espagnol
Surnom : Seitan Nomizu 'né de l'eau'.

MessageSujet: Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.   Dim 17 Fév - 17:35

Longtemps, Adam avait imaginé que la base principale de l’Ordre Noir se situait dans les tréfonds secrets du Vatican. Puisque l’on parlait de soldats de dieux pour désigner les exorcistes, cela lui apparaissait comme logique. Mais maintenant que son père lui avait indiqué le chemin, tout cela lui semblait plus logique. Et plus fantasque, aussi. Quelle idée d’aller loger tout ce petit monde plein de secrets en plein cœur des montagnes de Scandinavie ? En tous cas, ce qui était sûr et certain, c’est qu’on ne les y retrouverait pas facilement. Adam ne pouvait qu’être d’accord avec ce point-là. Sans le concours d’une aide extérieure, il n’aurait jamais pensé à s’y rendre par lui-même pour chercher la Congrégation de l’Ombre à cet endroit.
Enfin, même avec un petit pactole d’indications, le chemin avait été particulièrement périlleux. Déjà, parce que c’était loin. Ensuite, parce qu’Adam avait dû faire attention à ses dépenses d’argent, et à d’éventuels détrousseurs. Avec son allure fragile, être prudent était la moindre des choses. Surtout qu’il n’était pas encore revêtu de l’uniforme des exorcistes, chose qu’il espérait corriger le plus vite possible.

Arriver au pied de la montagne avait exigé de nombreux défis de sa part, donc. Heureusement, il n’avait croisé qu’un ou deux Akumas, aucune nuée comme il avait parfois pu en apercevoir. De toute manière, puisqu’il n’arborait pas encore la croix de rosaire, il pouvait encore se faufiler discrètement sans attirer l’attention. Ca avait ses inconvénients, mais aussi cet avantage.
Mais désormais, il était là. Et Adam se dressa de toute sa petitesse devant la gigantesque montagne. C’était un obstacle naturel digne d’une ultime épreuve, mais quelque chose lui susurrait à l’oreille qu’il y aurait encore bien des péripéties à franchir, malheureusement pour lui. Et aussi que celle-ci pourrait se révéler bien plus tendre et aisée que prévue. Avec un sourire empli d’une autosatisfaction qui émanait sans doute à trois lieux à la ronde, Adam marcha paisiblement jusqu’au fleuve. Si son constat était bon, il était actuellement à l’aval, et n’avait qu’à le remonter le long du versant de la montagne afin d’atteindre le quartier général de la Congrégation. Par contre, il n'y avait personne en vue. Bizarre, son père lui avait pourtant parlé de barques ...

** D’après papa, il y a peu d’exorcistes qui choisissent d’escalader directement les montagnes, mais on reconnait là les plus délurés. La plupart choisissent d’utiliser une barque pour traverser le fleuve. Seulement, deux problèmes subsistent … **

Adam retourna sa poche avec tout le calme dont il était capable. Vide. Définitivement vide.

** Si c'est payant, c'est mort ... Le point positif dans tout ça, c’est que cet argent a été utilisé pour que je me nourrisse, et qu’il me reste donc environ trois jours au maximum à vivre avec le ventre plein, ce qui me laisse l’occasion, très largement, de trouver une solution. Il doit y avoir un autre moyen de payer mon passage en barque, ou de grimper cette montagne. J’aimerais éviter d’utiliser une voie trop conventionnelle si possible. Il s’agit tout de même de faire une entrée digne de moi. Je n’ai pas très envie d’être sous-estimé parce que j’utilise les mêmes moyens que n’importe quel débutant. **

Ah, fierté, foutue fierté, quand tu nous tiens à la gorge, tu as bien du mal à nous lâcher. Cela dit, le garçon avait pleinement conscience que peu de nouveaux arrivants maitrisaient déjà leurs Innocences sans avoir visité la Congrégation. Surtout en considérant le fait que c’était son père et sa pratique personnelle qui l’avaient mené. Il pensait d’ailleurs que ses pouvoirs étaient tout à fait incroyables, et imaginait mal comment on pouvait être encore plus puissant. Il n’avait jamais vu d’autres exorcistes, et encore moins des exorcistes de haut niveau, comme ceux qu’on appelait les maréchaux. Il avait hâte de voir à quoi pouvait bien ressembler une maitrise parfaite de l’Innocence, et de s’améliorer pour y parvenir, lui aussi. L’enthousiasme des débuts, sans aucun doute.
En attendant, il avait déjà fait ses preuves en faisant exploser quelques Akumas vers la fin de son entrainement. Il ne pouvait quand même pas se contenter de se laisser traiter de la même manière que les autres, quand même, si ?

Inspire. Expire. Ca n’a guère d’importance, à vrai dire. L’essentiel c’est d’arriver au bout de ce périple, et de rallier le camp des exorcistes afin d’en devenir un lui-même. La mort de sa mère n’en aurait pas seulement un sens, mais aussi un espoir de vengeance. Et tous les sacrifices de son père ne pouvaient pas rester aussi vaguement plantés dans le cours du temps : il devait les l’y faire entrer à grands coups de pompes. Et continuer ce qu’il avait dû abandonner parce qu’il n’était pas un de ces fameux élus, et que ça lui avait coûté sa jambe.
Et même pour lui-même : il ne pouvait pas posséder un si grand pouvoir en lui et ne rien en faire. Ce serait de la démence. Et de l’inconscience, de se traiter ainsi alors qu’il pouvait fructifier et devenir encore plus fort.
Bon, remonter le fleuve. Hors de question de patienter plus longtemps : il allait donner le meilleur de lui-même. Son Innocence lui permettait de maitriser l’eau après tout. Entre autres, la condenser de manière à la rendre solide pour qu’il puisse marcher dessus. En fait il pouvait même lui faire adopter la forme d’un escalier afin de gravir quelques passages difficiles.

C’est complètement essoufflé qu’il se pointa en amont du fleuve. Il se laissa doucement porter sur la berge souterraine, et s’allongea dans la pénombre, en imaginant le chateau décrit par son père.

** Une ruine qu'il a dit ... **

Il ne semblait y avoir personne, mais étrangement Adam se sentait surveillé. Il était complètement vanné après avoir gravi le fleuve tout entier, aussi n’avait-il plus les idées aussi claires malheureusement. Condenser de l’eau de sorte qu’elle supporte son poids sur plusieurs kilomètres n’était pas nécessairement l’exercice le plus fatiguant, mais ça avait été bien trop long pour qu’il l’encaisse comme si de rien n’était.

Alors qu’il se relevait pour parcourir la poignée de kilomètres qui devaient lui rester, il entendit un cliquetis dans son dos, et quelques autres bruits. Il y avait du monde, et on venait de lui ordonner de ne pas bouger et de décliner son identité. Avec un léger doute quant à la sérénité de sa situation, Adam tâcha d’expliquer calmement ce qu’il était, en gardant les mains bien en vues, et sans faire mine de bouger :

« Je m’appelle Adam Cruzeiro. Je viens pour devenir un exorciste. C’est Daniel Cruzeiro, mon père, qui m’envoie. Il a travaillé ici, à une époque … Je crois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.   Lun 25 Fév - 23:14

Lenalee avançait avec prudence, son calepin coincé sous le bras, tentant de maintenir en équilibre les tasses de café qu'elle s'apprêtait à apporter aux membres de la section scientifique. Au centre du plateau supportant de simple mugs blanc trônait la célèbre tasse bleuté ornée d'un lapin rose, propriété exclusive du grand intendant. En effet, son frère refusait de savourer sa boisson préféré dans un autre conteneur que celui là, bien que l'effigie de l'animal aux grandes oreilles, souriant niaisement, avait tendance à quelque peu briser l'image de chef du chinois. Cela dit, comme le lui avait souvent souligné Lavi, l'homme n'avait pas besoin de ça pour entamer sa crédibilité. Mais pour l'heure, la jeune femme ne pensait pas à ça. Elle avait l'habitude du caractère parfois farfelu de son ainé et ne s'en émouvait plus depuis longtemps. Ce qui lui importait en cet instant, c'était de porter à ce dernier sa boisson, qui lui donnait de petits coups de fouets afin qu'il ne s'endorme pas à un moment crucial, comme ça lui arrivait bien trop souvent.

Cependant, ce n'est pas assoupis dans son bureau que la demoiselle trouva son frère. Non, ce dernier se tenait debout au milieu du couloir, à quelques pas d'elle, occupait à, semblait il, donner des ordres à un groupe d’exorcistes armés de leur innocence. Fronçant les sourcils, elle accéléra le pas. Avec le temps, Lenalee avait appris que lorsque le chinois abordait sa mine sérieuse, c'est que quelque chose de mauvais se tramait. Quelle catastrophe allaient ils encore devoir essuyer ? Et surtout, est ce que Komui allait une nouvelle fois en être la source ? Il fallait qu'elle en sache d'avantage. Aussi, arrivé à hauteur de l'homme au béret blanc, elle prit la parole sans détour, lui tendant sa tasse de café en même temps.


" Que ce passe t il ? "
" Lenaleeee ! Je suis content de te voir ! Figures toi qu'un hurluberlus tente de pénétrer à la congrégation en passant par les canaux ! "
" Par les canaux ? Tu veux dire qu'il a pu emprunter une barque ? "
" Hein ? Non, non. Il remonte le fleuve.. à pied."

Un instant la jeune femme hésita à reprendre des mains sa tasse à l'homme. Combien avait il déjà bu de café pour raconter de telles inepties ? Non parce qu'elle avait déjà eut du mal à y croire lorsqu'elle avait vue Allen gravir la montagne par son flanc, mais là, ça semblait complétement impossible, pour la bonne et simple raison que pour passer sous la montagne, il fallait déjà savoir qu'il y avait un passage. Fronçant un peu plus les sourcils, elle toisa son frère avec un air inquisiteur.


" Quand tu dis à pied, tu veux dire... en marchant sur l'eau ? "
" Exactement ! Viens il faut que tu vois ça. J'ai envoyé un petit groupe le cueillir, les autres sont déjà entrain de parier sur son explication à venir. "
" Nii San, attends. Tu es sûr que ce n'est pas un futur exorciste envoyé par un maréchal ? Je veux dire... tu es certain d'avoir bien lu toutes tes missives de ces dernières semaines ? "

Le chinois prit quelques secondes de réflexion avant d'opiner avec fierté. C'est qu'il était rare qu'il soit à jour, mais pour une fois, il en était sur, il n'avait rien raté. Comme pour s'auto récompenser de ça, il porta sa tasse à ses lèvres, en savourant une longue gorgée avant de se figer, rebaissant le mug, fixant le liquide noirâtre avec un air penseur ce qui déclencha une petite grimace chez sa jeune sœur. Présentant le pire, elle osa tout de même poser la question fatidique.

" Quoi ? Tu viens de te souvenir de quelque chose n'est ce pas ? "
" Hé bien... il est possible que le jeune homme occupait à remonter le fleuve en ce moment même soit celui dont parle les rapports que j'ai reçu il y a quelques temps... " petit air penaud du chinois, tentant de minimiser la situation en regardant ailleurs, l'air de rien.
" C'est à dire ? "
" Un exorciste qui manipule l'eau, fils d'un de nos anciens traqueur. Excuses moi, je dois aller trouver Kathleen afin qu'elle confirme cette théorie. On se voient plus tard, fais attention à toi. "

Tout en lâchant un long soupir, Lenalee regarda son frère s'éloigner à la recherche de la scientifique. Pourquoi fallait il toujours que ça tourne ainsi ? Et forcément, le voilà partit sans même donner l'ordre aux hommes envoyés de se montrer conciliants. Secouant ses couettes foncées, la chinoise prit rapidement la direction des escaliers menant aux canaux. Elle refusait qu'un éventuel futur membre de ce qu'elle considérait comme sa famille, soit traité comme un intrus à peine arrivé. Déposant rapidement le plateau de tasses sur un table de la salle de contrôle, s'assurant d'un regard aux moniteurs de l'avancée de l'homme marchant sur l'eau ( et au passage de la véracité des propos de son frère), elle se précipita vers la sortie, son calepin serré contre elle. Depuis qu'elle ne portait plus son innocence, elle avait l'impression de courir plus vite, ses jambes lui semblant délester d'un lourd poids. Malgré tout, elle se déplaçait moins vite que lorsqu'elle usait de ses dark boots pour voler, ou bondir. Aussi, lorsqu'elle arriva aux barques, elle put constater que les exorcistes la précédant était déjà hors de vue. Fort heureusement, une autre embarcation était à "quais", prête à leur donner la chasse. Aussi, Lenalee expliqua en quelques mots sa requête de remonter le fleuve au "conducteur" puis se plaça en amont du petit bateau de bois, scrutant l'obscurité dans l'espoir d'y apercevoir la silhouette du nouveau venu.

Ce ne fut que quelques kilomètres plus loin qu'une forme de vie fit son apparition. En effet, les exorcistes partis en 'éclaireurs' étaient entrain de revenir, le nouveau venu à leur bord. Lorsque l'homme se tenant le plus en avant de l'embarcation reconnu la chinoise, il prit la parole, l'air soulagé qu'elle soit là.


" Mademoiselle Lenalee, nous avons récupérer l'homme, comme votre frère nous l'a demandé, mais il dit qu'il est là pour devenir exorciste, qu'il est le fils d'un des nôtres. "

L'annonce semblait étrangement résonner avec l'hypothèse de Komui, et Lenalee ne savait pas si elle devait être soulagée que l'homme ne soit pas un intrus ou désolée qu'à cause de l'étourderie de son frère, il était accueillis comme tel.

" Oui, il semble que ce soit possible en effet. Nii San est entrain de chercher la personne qui pourra confirmer, ou non, cette possibilité. Je pense qu'il l'enverra nous attendre à l'entrée de la congrégation donc le mieux à faire pour l'instant c'est de rentrer. "

Profitant de la proximité des deux barques, la jeune femme enjamba la sienne pour rejoindre celle du petit groupe, troquant sa place avec un exorciste présent. Puis, s'asseyant aux cotés d'Adam sous le regard méfiant des autres elle lui offrit un chaleureux sourire tendant sa main en guise de salut avant de remarquer que celles du jeune homme avaient étés entravés. Elle savait qu'il était inutile de demander à ce qu'elles soit déliées car tant que son frère ne l'aurait pas décrété, l'homme était toujours considéré comme éventuellement problématique. Et connaissant le chinois, il n'en ferait rien avant d'avoir eut le rapport de la scientifique censé identifié le garçon. Soupirant à nouveau mais ne perdant pas le sourire, la demoiselle décida de faire comme si tout était normal tentant de mettre à l'aise le "prisonnier" et ce malgré la situation.

[color=#a876e9]" Salut, je suis Lenalee. Désolée de ce qui t'arrive, question de sécurité. T'en fais pas, la situation sera bientôt régularisée. C'est que les gens ne remontent pas le fleuve habituellement. Comme tu fais ça ? C'est ton innocence ? Les nouveaux venus n'en ont pas, ou ne savent pas l'utiliser la plus part du temps, c'est assez impressionnant. Mon innocence aussi me permettait de faire ça... en quelque sorte. "

Continuant de sourire, elle tourna la tête pour voir le quai se dessiner à la lueur des torches.


" Nous sommes presque arrivés. Tu veux de l'aide pour sortir de la barque ? "

[ Kath, tu peux attendre sur les quais ou dans le couloir en haut des escaliers, comme tu aimes le mieux. Komui n'est plus là, il sera venu t'expliquer la situation et aura fuit comme le grand garçon qui fait pas du tout face à ses boulettes qu'il est ! Il t'aura demander de lui transmettre ton rapport, aussi tu peux au choix t’éclipser un instant le prévenir, ou faire passer le message par un des exorcistes présents. Pour le reste c'est toi qui vois ! Voili voilou ]

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen Johnson

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Age : 24 ans
Nationalité : Anglaise
Surnom :

MessageSujet: Re: Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.   Dim 3 Mar - 19:06

Plongée dans sa lecture des archives, Kathleen ne releva guère la tête quand une rumeur commença à se répandre quelque part dans les couloirs, non loin de là. Absorbée dans son travail, la jeune femme ne se laissait pas facilement distraire par des bruits extérieurs. Elle était sans nulle doute la plus sérieuse scientifique qui ait jamais pu compter dans l'équipe du même nom de la Congrégation. Cela lui valait parfois des remarques, mais l'anglaise n'en avait cure. Du moment qu'on la respectait, les on-dit ne la touchait pas le moins du monde. Elle était bien au-dessus de cela.

Estimant qu'elle avait fini par mettre la main sur des documents dignes d'intérêt, la chercheuse les rassembla en un tas qu'elle prit dans ses bras avant de quitter la salle, direction son bureau. Depuis qu'elle avait testé un sortilège de son cru sur un traqueur, elle s'était penchée sur son cas plutôt intéressant. Ce n'était pas tous les traqueurs qui disposaient d'une Innocence néanmoins inutilisable. Tiens d'ailleurs, comment s'appelait-il déjà, ce jeune homme aux cheveux blancs ? Kathleen avait complètement omis de lui demander son prénom à vrai dire. Enfin, ce n'était pas si grave. Le traqueur avait dit en avoir déjà discuté avec Komui, ce dernier devait sans doute bien se rappeler de qui il s'agissait précisément. La scientifique se promit de le lui demander à l'occasion. Quoiqu'il en soit, cette Innocence spéciale avait piqué sa curiosité, et une fois qu'elle eut bel et bien mis au point son sort de lévitation, avec quelques réajustements, elle s'était illico penchée sur la question. La première étape consistant à rechercher toutes les données qui existaient à ce sujet, la jeune femme n'avait guère attendu pour se rendre à la bibliothèque et aux archives.

Son butin n'était pas très fructueux mais c'était toujours mieux que rien. De toute manière, ils disposaient de bien peu d'informations sur l'Innocence en général, malgré toutes leurs recherches à tous les niveaux, que ce soit magique, alchimique, occulte, j'en passe et des meilleures. À peine avait-elle rejoint son bureau et déposé les documents sur la table que la porte qu'elle venait de fermer s'ouvrit à la volée, le grand Intendant apparaissant dans l'encadrement.

« Mademoiselle Johnson ? »

C'était étrange d'entendre cette formule de politesse alors qu'il avait omis de frapper à la porte avant de l'ouvrir... mais bref. Kathleen avait depuis longtemps cessé de chercher à comprendre ce qui se passait dans la tête de son supérieur.

« Oh monsieur Lee, vous tombez bien. Dites-moi, un jeune traqueur aux cheveux blancs qui possède une Innocence brisée, cela vous dit quelque chose ? Vous pouvez me donner son nom ? »

« Hmm... il me semble qu'il s'agit d'Alexander Urmanis. Mais ce n'est pas le moment de penser à ça ! Vous vous rappelez d'un certain Daniel Cruzeiro ? »

Kathleen regarda avec étonnement le grand Intendant. Bien sûr qu'elle se souvenait de lui. L'évoquer comme un ami serait un tantinet exagéré mais elle ne pouvait nier avoir souvent discuté avec lui lorsqu'il était encore à la Congrégation. Ils s'étaient plutôt bien entendus d'ailleurs.

« Bien sûr. Pourquoi cette question ? »

« Un jeune homme vient d'arriver par le fleuve. Et il fort possible qu'il s'agisse de son fils. Alors je vous demanderais de vous rendre aux quais pour l'accueillir et me confirmer son identité. Je compte sur vous ! »

« Mais comment ça ? Vous n'avez pas été prévenu de son arriv... »

Kathleen n'avait même pas terminé sa phrase que le grand Intendant s'était déjà éclipsé, sa tasse au lapin rose et pleine de café en main. Mais quel tête en l'air, vraiment ! La scientifique était certaine qu'il avait du recevoir un courrier, un rapport qui évoquait l'arrivée de ce jeune homme à la Congrégation. Peut-être même une lettre de Daniel lui-même, qui savait ? Mais dans la tonne de paperasse qui inondait le bureau de Komui, l'adage chercher une aiguille dans une botte de foin prenait tout son sens. Avec un soupir d'agacement, la jeune femme laissa ses documents et entreprit de descendre jusqu'aux quais de la Congrégation. Ses talons claquaient sur le sol, le son se répercutant en écho sur les parois humides. Une fois arrivée en bas des escaliers, elle aperçut au loin sur le fleuve les deux barques qui amenaient le jeune homme. Question de sécurité, il était menotté. Lenalee, la petite sœur de Komui, l'accompagnait. Une gentille jeune fille, au caractère bien différent de celui de son frère... l'anglaise adressa un sourire à Lenalee quand elle débarqua, puis regarda le nouveau venu, lui demandant son prénom : Adam. À la lumière des torches, Kathleen put se rendre compte de certains traits dans le visage du jeune homme qui lui rappelaient ceux de son père. Lui posant ensuite quelques questions à propos de Daniel, la scientifique était certaine de l'identité du garçon. Elle héla un des exorcistes non loin d'eux.

« Va voir Komui et confirme lui l'identité de ce jeune homme. C'est bel et bien le fils d'un de nos anciens traqueurs, on peut le libérer de ses entraves. Et pour l'amour de Dieu, qu'il mette à ses jours ses rapports et courriers, que l'on cesse d'accueillir les nouveaux comme s'ils étaient des dangers publics ! »

L'exorciste ne put réprimer un mince sourire aux propos de la jeune femme. Il faut dire qu'elle avait raison. Chacun ici savait la manière... particulière qu'avait Komui de gérer ses documents. Une fois qu'il se fut éclipsé, Kathleen fit signe qu'on ôte les menottes à Adam et lui adressa un sourire.

« Bienvenue à la Congrégation... et désolée pour ce drôle d'accueil. Je ne m'attendais pas à ce que le fils de Daniel rejoigne nos rangs. Comment va-t-il ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Cruzeiro
Caca de mouette
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/02/2013
Age : 28

Feuille de personnage
Age : 16
Nationalité : Espagnol
Surnom : Seitan Nomizu 'né de l'eau'.

MessageSujet: Re: Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.   Jeu 7 Mar - 16:36

Au moins, l'arrivée du porteur d'eau aurait fait pas mal de bruit et d'émules. Alors qu'il achevait à peine de prononcer sa phrase, les esprits de ceux qui le menaçaient semblèrent quelque peu s'apaiser, même s'ils ne baissèrent pas tout de suite leurs armes. Celles-ci étaient d'ailleurs de diverses types mais … Paraissaient tout de même toutes réellement menaçantes. A croire qu'il avait fait quelque chose de mal ? Au fond, il aurait peut-être dû chercher une embarcation, plutôt que de faire le malin. Comme il n'était pas encore connu dans le coin, on l'avait pris pour un ennemi, et maintenant ils semblaient avoir du mal à le croire quand il affirmait ne pas en être un …
Tout de même, son père lui avait laissé sous-entendre qu'il serait bien reçu, donc il avait bien dû prévoir quelque chose, non ? Des contacts, un truc comme ça. D'anciens amis, aussi, c'était bien crédible venant de lui. Il ne l'aurait pas envoyé comme ça, en lui indiquant simplement par où passer !
Enfin, pour le moment, mieux valait se laisser faire et ne pas faire de grabuge. Aussi Adam se contenta-t-il de tendre les poignets lorsqu'on le lui demanda, afin de se faire menotter. Sans ses mains pour guider l'eau, il était certainement moins redoutable, mais tout de même, c'était un peu superflu non ? Il pouvait toujours utiliser son Innocence, en la dirigeant par la pensée. Plus complexe, et moins maîtrisé, certes, mais pas du tout impossible. Loin de là. Du coup, les menottes ne servaient pas à grand chose.

** D'après Papa, il y deux types de compatibles à l'Innocence. Les équipements, et les symbiotes. Je suis du type le plus rare le symbiote. Si j'en crois ce que je vois, les exorcistes qui sont venus me chercher sont plus de type équipement … Comme ils sont plus courants, c'est facile à expliquer. Tout de même, je serais curieux de voir d'autres exorcistes en action, je n'en ai jamais vu après tout ! Je me demande quelles sont tous les pouvoirs de l'Innocence. Je pense que le mien est extraordinaire et terriblement classe. Mais est-ce que ceux des autres exorcistes sont à la hauteur ? J'espère qu'il ne s'agit pas juste de bêtes armes, et qu'elles ont des capacités spéciales … **

Enfin pour le moment, tout ce beau monde avait l'air, inexplicablement, exaspéré, et las de la situation. Adam ne comprenait pas vraiment. Pourtant, l'arrivée d'un nouvel exorciste devait être une bonne nouvelle, non ? Il était persuadé d'être exceptionnel, mais ceux-là avaient l'air plus blasé qu'autre chose. Se pouvait-il qu'au final, il ne soit pas aussi fascinant qu'il l'avait pensé, et que son Innocence soit misérable comparée à celles des autres exorcistes ? Ca expliquerait leur attitude.

Soudainement, la barque dans laquelle on l'avait fait asseoir ralenti. Une autre arrivait à leur hauteur, et une jeune fille échangea sa place avec une des personnes présentes dans la sienne. Souriante, agréable, enfin ! Pas trop tôt ! Ce qui expliquait tout, au fond : les types présents avec lui étaient des mecs, donc ils ne l'appréciaient pas. La jalousie était un vice terriblement puissant ! Comme cette jeune fille n'était pas un homme (ce qui paraît logique, au fond), elle n'était pas jalouse mais admirative.
Enfin, toujours était-il qu'une compagnie un peu moins renfrognée n'était pas de refus. En plus elle venait de se présenter, et d'engager la conversation. Du coup, Adam ne put réprimer un sourire qui se voulait charmeur, domaine dans lequel il commençait à avoir un certain entraînement. Peut-être même autant de réussite que dans l'extermination des Akumas, d'ailleurs.
Elle lui tendit sa main, geste que le futur exorciste accueilli en levant les siennes, liées, avec un sourire ironique. Et non, ça ne serait pas possible, cette petite poignée amicale. Dommage, ça lui aurait presque remonté le moral. Enfin, au moins, elle venait de lui fournir une explication quant à la méfiance qu'on semblait éprouver vis-à-vis de lui : les nouveaux exorcistes ne maîtrisaient pas souvent leur Innocence dès leur arrivée. Ou alors, ils n'en ont carrément pas du tout. Ca expliquait beaucoup de choses. Notamment que l'arrivée spectaculaire de l'exorciste de l'eau ait été un peu trop remarquée. C'était décidé, la prochaine fois qu'il s'aventurerait en terrain inconnu, même amical, il le ferait avec des pincettes, et pas de sorte à se la péter le plus possible.
Ca s'était vraiment retourné contre lui, pour l'occasion ...

« Je suis enchanté, Lenalee. Moi c'est Adam. J'aurais aimé te saluer, pour te remercier de l'accueil, mais je crois que ça attendra un moment plus propice. »

« La prochaine fois je crois que j'opterais pour de la simplicité. J'étais persuadé qu'on était au courant de mon arrivée. Et puis, une Innocence, ça m'a l'air bien différent des canons à obus des Akumas … Je ne voyais pas vraiment comment on pourrait me confondre avec l'un d'eux. Je ne sais pas grand chose des différents protagonistes de cette guerre, je suppose que j'aurais dû envisager qu'on me confonde avec un autre type d'ennemis que ces grosses baudruches toutes moches. »

« Euh, désolé. Pour répondre à ta question, oui, c'est mon Innocence qui me permet de faire ça ! Comment dire … Je manipule l'eau, grâce à un symbiote qui habite tout mon corps et qui me dote du don d'hydrokinésie ! Comment t'expliquer ça ? En gros, j'ai densifier l'eau sous mes pieds pour qu'elle devienne aussi solide que possible et me serve de sol ! Tu vois, si tu m'accompagnais sur l'eau, je pourrais même faire en sorte que toi tu marches dessus ! »


Encore pas réellement au courant des différentes capacités des exorcistes, Adam trouvait son Innocence absolument fabuleuse, et il en parlait avec fierté. Et encore, il réservait d'autres tours de passe-passe pour épater la galerie, beaucoup d'autres même !
Avec le sourire, la jeune femme ajouta que son Innocence à elle aussi lui avait permis de faire ça. Elle en parlait au passé ? Pas réellement champion du tact, ou même un petit peu trop curieux, Adam crut bon de s'intéresser à son interlocutrice. Après tout, elle avait l'air gentille, et puis, il ignorait ce qui avait bien pu se passer. Comme il savait peu de choses de l'Innocence et des Akumas, au final, autant se renseigner un peu !

« Tu parles de ton Innocence au passé ? Elle a été détruite ? Je connais peu de choses des Innocences alors je ne comprends pas vraiment. Elles peuvent être brisées, détruites, perdues, ou quelque chose comme ça ? Ou même … volées ? Ou alors elles peuvent évoluer, ce qui fait que leurs pouvoirs changent ? Désolé, je pose beaucoup de questions. Tout ce qui se passe autour de moi depuis l'Innocence est épatant. Je suis très intrigué. »

Malgré l'obscurité qui régnait sur ce monde d'exorcistes et de démons, Adam était réellement heureux de vivre pareille aventure. Là où d'autres personnes auraient préféré se laisser porter par l'accent doucereux d'une vie ordinaire, et non pas un monde aussi complexe. En fait, au fond, il ne concevait peut-être pas réellement tout ce qu'impliquait cette guerre face au Comte Millénaire. Sans doute l'infime partie des enjeux et de la réalité des choses qu'il saisissait n'arrivait pas encore à entacher son optimisme.
Toujours voir le meilleur dans la pire des situations, c'était ça, le secret ! Au moins, ça lui permettait de ne pas facilement se laisser abattre.

Lenalee tendit les mains pour l'aider à sortir de la barque, aide que le menotté n'hésita pas à accepter. Il n'avait pas pour habitude de se mouvoir avec les mains liées, et c'était plutôt incongru, rien que pour l'action de se mettre debout. Il risquait de tomber à l'eau, ce serait bien fâcheux … Surtout pour lui, vous me direz. Alors qu'ils débarquaient, et que les exorcistes commençaient à bavarder, apparemment rassurés, une seconde jeune femme, un peu plus âgée que Lenalee, et même que lui, mais pas de beaucoup, fit son apparition. De longs cheveux blancs, un visage plus sévère que celui de Lenalee, sans être non plus particulièrement effrayant, il ne fallait pas exagérer.
Apparemment, c'était elle qui serait son verdict. Sourire aux lèvres, s'amusant désormais pleinement de la situation, Adam se laissa entraîner dans le mange qu'on lui avait concocté, et qu'il commençait à trouver divertissant. C'était une exorciste elle aussi ? En fait, à part les exorcistes, Adam ignorait complètement quelles personnes on pouvait trouver à la Congrégation. Des Traqueurs, comme son père. Des scientifiques, aussi, à ce qu'il lui avait dit. Qui d'autre ? Il n'avait rien ajouté, mais ils ne pouvaient pas être seulement ces personnes-là, pour une organisation aussi importante que l'ordre noir.

La jeune femme aux cheveux blancs lui posa une série de questions sur son père. Des questions basiques, dans l'ensemble. Où était-il allé après avoir quitté la Congrégation, et avant de se réfugier en Espagne ? A quel âge s'était-il barré de la Congrégation. Des trucs sur son physique, aussi. Ses habitudes. Sa jambe de bois. Ce genre de détails qui montraient qu'il le connaissait parfaitement. Enfin, c'était tout de même son paternel, ça n'avait rien d'étonnant.

Finalement, elle en arriva à la conclusion que tout allait pour le mieux, et on lui ôta ses menottes. Ce qu'Adam accueilli d'ailleurs avec un sourire qui pouvait paraître niais. Ou provoquant, tout dépendait de la personne qui le voyait.
Apparemment, tout semblait être la faute d'un certain Komui, et de sa gérance de ses courriers. S'il était celui qui recevait des courriers aussi importants, il était le responsable des lieux ? C'était probable.

« Ce drôle d'accueil n'était pas dépourvu de charmes. Et je ne parle uniquement de vous mesdemoiselles, c'était fort attrayant. Je sens que je pourrais bien me plaire ici, si c'est tout le temps aussi animé ! »

« Mon père allait bien la dernière fois que je l'ai vu, c'était dans le Sud-Est de l'Espagne. Il m'a demandé de venir vous retrouver, et aussi de vous mettre au courant qu'il y avait de plus en plus d'Akumas dans le centre de notre pays en ce moment. A Madrid, particulièrement. Il trouvait ça inquiétant, et comme il ne pouvait plus tellement se déplacer rapidement, il a décidé de faire d'une pierre deux coups et de m'envoyer jusqu'ici. »

« Et … Voilà. Tu as connu mon père ? Tu es également Traqueuse, toi aussi ? Je dirais que non, à ta tenue. Du peu que j'en sais, ce n'est pas celle d'un Traqueur. »


Le tutoiement était naturel chez le jeune homme, et il ne pensait pas réellement à mal. C'était plutôt instinctif : les personnes qui lui paraissaient sympathiques, peu importe s'il les connaissait ou non, ou même leur grade … Il avait tendance à les tutoyer si on ne le reprenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Montagnes Scandinaves - L'arrivée du porteur d'eau.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Le Porteur de l'anneau favori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Rpg :: [ Zone Rp] Quartiers généraux des factions :: La Congrégation de l'Ombre-
Sauter vers: