◘ ◘ ◘ Un monde déchiré par les guerres, un combat entre le bien et le mal, quel camp sera le votre ? ◘ ◘ ◘
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouvel arrivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Un nouvel arrivant   Lun 4 Juin - 17:57

Reginald se redressa avec un petit grognement, étirant chacun de ses membres endoloris. Il avait dormi pendant la majorité de son voyage sur le fleuve qui menait à la Congrégation, laissant aux Traqueurs l'accompagnant le soin de diriger leur navire. Évidemment, il avait gardé son armure tout le long, celle-ci se trouvant si légère sur ses épaules qu'il n'avait pas soupçonné à quel point elle pouvait être inconfortable pour dormir...

Dans ces étirements, il leva la tête vers leur destination. Son champ de vision fut aussitôt empli par la vue d'une large montagne verdoyante dont la cime disparaissait dans les nuages. Le jeune homme resta un moment à contempler le paysage grandiose avant de reprendre une attitude droite et de se tourner vers le petit équipage, les mains jointes dans son dos.

"_Votre poste se trouverait au flanc de cette montagne ? demande le jeune baron.
_Pas au flanc, petit, répondit un des Traqueurs. Au sommet.
_Oh."

Passant sur le fait que le traqueur -sans doute un homme du peuple qui avait le parler ouvrier- l'avait appelé "petit", Reginald reporta son attention sur la montagne... Au sommet, évidemment. Un ordre luttant contre les démons ne pouvait que se placer dans les cieux, au plus près de Dieu. Le jeune homme hocha la tête, trouvant cela bien, et logique.

"_Je me demande quelle puissance peut soulever les élévateurs qui montent jusque là-haut...
_Aucune idée, répondit un autre Traqueur. Mais l'ascenseur peut effectivement t'emmener là-bas en un rien de temps. Enfin, si tu en as envie bien sûr..." ajouta-t-il avec un petit air moqueur.

Reginald plissa les yeux et se concentra sur le visage de son interlocuteur, cherchant à connaître la raison de ce petit sourire.

"_Expliquez vous... demanda-t-il, un froid impératif transparaissant dans ses paroles. Il y a un autre moyen ?

Autour de lui, les autres membres de l'équipage souriaient, ce qui agaça le jeune baron. Essayaient-ils de le tourner en ridicule ? S'il ne parvenait pas à se faire respecter de ces quelques subordonnés, il aurait du mal à s'imposer devant les autres exorcistes... A moins que ce ne soit qu'un genre de test destiné aux petits nouveaux ? Oui, c'était sans doute cela, ils le titillaient. Reginald eut un petit sourire à cette pensée, sourire qu'il fit disparaître bien vite, préférant jauger l'homme en face de lui, les bras croisés en attente d'une réponse.

"Oh tu peux bien grimper à flanc de montagne. Mais il n'y a que les plus braves qui s'y risquent." expliqua le Traqueur, et le jeune homme put lire dans son air entendu le restant de la phrase : 'A toi de voir si tu en fais partie.'

Reginald cilla. Escalader... Il n'avait jamais escalader pire que des murs couverts de lierre, alors une montagne toute entière. Le jeune homme ferma les yeux et prit un temps pour soupirer.
Il ne voulait pas rentrer dans le jeu de ces idiots, mais d'un autre côté, passer cette épreuve lui permettrait de faire une entrée remarquable, et de donner une bonne impression à ces exorcistes qu'il fréquenterait bientôt.
Et puis son manoir comptait lui aussi de nombreuses marches, alors un peu plus...

Lorsque le jeune homme releva la tête, ses yeux brillaient d'une détermination farouche caractéristique et son visage affichait un petit sourire entendu.

"Dans ce cas, c'est là que vous me déposerez.. Il ne sera pas dit qu'un Windston aura manqué l'occasion d'être brave."

Sans faire très attention aux ricanements de l'équipage, Reginald vint se planter à la proue de la petite embarcation, gardant ses bras croisés et son air déterminé. Le restant du voyage, il le passa à appréhender la suite des événements.

Lorsque vint le moment de débarquer, Reginald offrit pour tout adieu aux Traqueurs une inclinaison respectueuse du buste et se plaça devant la paroi rocheuse, avisant toute la hauteur de la montagne. Il n'avait pas de matériel, ou quoique ce soit qui pourrait l'aider... Si ce n'était ses lames de poignet. Avec un crissement de métal, le jeune Windston fit jaillir ses armes intégrées à son armure et entama son ascension, plantant sèchement une lame après l'autre dans la roche.

**

Reginald ne put compter le nombre d'heures qu'il passa, agrippé à la montagne à déraper sur les roches en cherchant un appui pour ses pieds et à émousser ses lames à cause de leur utilisation détournée.

Lorsque sa main se posa sur un authentique tapis de végétation le jeune homme cligna des yeux et se rendit ainsi compte qu'il était parvenu au sommet de la montagne. Se hissant sur le rebord, il s'autorisa alors quelques minutes de repos, durant lesquelles il souffla longuement, pour retrouver une respiration calme.

Il avait réussi...

Au bout d'un temps, Reginald se redressa et essaya tant bien que mal de retrouver sa posture droite et rigoureuse. Maintenant qu'il avait repris ses esprits, il marcha d'un pas lourd mais déterminé vers la grande tour qui se dressait sur le sommet rocheux. Il tenta de chasser les étranges chauve-souris qui vinrent lui tourner autour, mais elles ne semblaient pas vouloir le lâcher, alors il décida de les ignorer.

Deux portes gigantesques l'attendait, décorées de grandes croix chrétiennes et séparées par une énorme tête aux yeux ronds. A l'approche du jeune homme, la tête s'avança d'un coup, annonçant un scanner imminent et Réginald se figea alors avec une grimace crispée, se sentant comme passé au crible par un rayon de lumière en un instant. Lorsque la tête annonça qu'il pouvait entrer, les deux portes se levèrent pour le laisser passer et, plaçant les mains dans son dos, le jeune Windston entra dans l'immense tour, d'un pas qu'il voulait assuré.

Une fois à l'intérieur, et après que la porte se fut refermée, il jeta un oeil à gauche, puis à droite, inclinant le buste pour porter son regard plus loin dans chaque direction. Lorsqu'il crut bien que personne n'était dans les environs, il s'autorisa à perdre un peu de contenance et se pencha en avant, les mains sur les genoux pour souffler de grands coups.

D'accord, il avait réussi UNE fois ! Mais il se jura bien qu'il n'y en aurait pas de seconde....
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mar 5 Juin - 13:54

Lenalee pénétra dans le Bureau du Grand Intendant Komui, une cafetière fumante entre les mains. Cela faisait des heures que son frère était enfermé dans la pièce et elle le soupçonnait fortement de s'être endormis sur ses travaux. C'est pourquoi elle avait décidée de venir le réveiller en douceur, lui offrant une tasse du fort liquide noir qu'il chérissait tant. Quoi de mieux qu'un café corsé pour retrouver un peu d'énergie ?

Cependant elle remarqua bien vide que la pièce se trouvait être vide. Un peu intriguée elle prit la direction du laboratoire. Là encore, nulle trace du chef de section, juste un endroit quasi désert. Étrange, où pouvaient ils tous bien être ? Elle poussa son investigation jusqu'à la cantine, mais une nouvelle fois, le célèbre béret de son frère n'était visible nulle part. Réfléchissant un instant elle conclut qu'il devait être au sous sol avec Hevlaska, ou bien peut-être même en salle de réunion. N'ayant pas le courage de faire face à la gardienne des innocences, et n'ayant pas l'autorisation d’accéder au second lieu, la chinoise décida de laisser tomber ses recherches. Elle déposa le récipient à café, désormais froid, sur le petit comptoir en bois derrière lequel Jerry, le cuisinier de l'organisation, ne tarderait pas à trouver place.

Que faire maintenant ? Il lui fallait absolument trouver une activité. Depuis qu'elle avait "perdue" son innocence, la demoiselle se sentait atrocement inutile et cherchait toujours la moindre petite occupation qui pourrait pallier ce sentiment. Aujourd'hui elle pourrait... classer des dossiers ! Oui, c'était une bonne idée et ils en avaient grand besoin.

Quittant la cantine pour se rendre d'un pas rapide vers les archives, ses longues couettes voletant derrière elle, Lenalee fut interpelée par un brouhaha s'échappant d'une salle non loin d'elle. Intriguée elle se laissa guider par des cris et des rires jusqu'à la pièce d'où ils provenaient. La salle de projection des golems ? Passant la tête par l’entrebâillement de la porte, elle remarqua qu'une foule de gens étaient attroupés dans la pièce. Traqueurs, membres de la section scientifique et même exorcistes étaient là, à discuter bruyamment, fixant quelque chose que Lenalee ne pouvait pas voir de là où elle se trouvait.

L'ambiance était bien trop calme pour qu'il s'agisse d'un état d'urgence. Alors pourquoi tout le monde se trouvait il rassemblait ici ? Pour mieux comprendre la jeune femme tenta de desceller quelques brides de discussion.


" Je t'assure que c'est lui qui nous a demandé de le déposer au pied de la falaise ! "Il ne sera pas dit qu'un Windston aura manqué l'occasion d'être brave." qu'il a dit. T'aurais du voir sa tête !! "

" Arrêtez, il ne va jamais y arriver, vous avez vu ce qu'il porte sur le dos ? Il va chuter avant d'atteindre le sommet, c'est sur. "

" Bha c'est pas dit, j'ai entendu dire qu'une femme à escaladée tout le flanc avec une horloge attachée dans son dos."

" Chut taisez vous. Regarder il arrive en haut. Mince j'ai jamais vu un type aussi rouge. Vous pensez qu'il va éclater ? "

Le petit attroupement se resserra un peu autour de l'écran de surveillance, permettant à la jeune chinoise d’apercevoir des bouts d'images. Tendant le cou pour mieux discerner ce qui se passait, elle remarqua le visage d'un homme, essoufflé, se dessiner sur l'écran. Aucun doute qu'il s'agissait d'un exorciste. Cependant il était rare de voir l'un d'eux arriver par la porte du haut. Mis à part Allen-Kun et Miranda Lotto qui avaient, à leur arrivés, eut l'idée saugrenue de passer par là, les gens empruntés plutôt les canaux puis l’ascenseur. Plissant un peu les yeux elle se rendit compte qu'elle ne connaissait pas le visage qui s'offrait à elle. Un nouveau venu ? Sans doute. Mais alors, était ce là une nouvelle façon d’accueillir les gens ? Une sorte de test ? Un Bizutage ? Lenalee trouva ça idiot et puéril.

Comprenant que personne n'allait quitter la pièce pour aller souhaiter la bienvenue à l'homme, elle lâcha un soupir et tourna les talons. Non, personne ne serait traité ainsi tant qu'elle serait présente. Aussi longtemps qu'elle serait là, toute personne arrivant dans sa nouvelle demeure serait accueillis avec chaleur et bonne humeur, et non avec effort et moquerie. Bien décidée à rectifier le tir elle se dirigea rapidement vers la porte gardienne du bâtiment.

Une fois arrivée près de celle ci, elle constat que le jeune était déjà à l’intérieur, courbé sur lui même, semblant avoir du mal à reprendre son souffle. Pas étonnant après avoir escaladé la falaise... en armure ?? Mais quelle idée était passée par la tête des traqueurs ??
Se précipitant un peu vers le garçon, Lenalee s’arrêta juste à coté de lui, se courbant, plaçant son visage en face de celui du nouveau venu pour s'assurer que tout allait bien, l'inquiétude se lisant sur son visage.


" Tout va bien ? Tu veux un verre d'eau ? "





♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mar 5 Juin - 14:47

Allongé sur le dos, essoufflé, Lavi restait immobile mis à part la main qui frottait ses côtes endolories. La dureté du sol lui était indifférente, bien moins douloureuse que les coups qu'il venait de prendre. Bookman se tenait près de lui, semblant attendre qu'il se relève, les mains croisées dans le dos comme l'aurait fait un militaire au repos. Le vieil homme était encore bien vif pour son âge et on ne pouvait nier qu'il maîtrisait les arts martiaux. Son disciple venait d'en faire les frais. Voilà maintenant plus d'une heure qu'ils s'entrainaient au combat à mains nues. Pour le moment, les coups n'allaient que dans un sens. Lavi avait un mal fou à toucher le petit homme tandis que celui-ci ne le loupait pas. Malgré le fait que le rouquin soit entrainé depuis des années à se battre, il parvenait encore pas à rivaliser avec l'actuel Bookman, en forme pour son âge avancé. C'était presque humiliant.

« Tu comptes paresser encore longtemps ? Tu es déjà à bout ? »
« Je reprend juste des forces, vieux panda ! J'veux ma revanche ! »


Sur ces mots, Lavi se redressa, hargneux, comptant bien rendre la monnaie de sa pièce à son maître. Il se jeta sur lui d'une façon un peu précipitée, donnant de rapides coups pour essayer de l'atteindre, mais tous furent bloqués ou parés. Sautant sur l'occasion, Bookman attrapa le bras de son disciple et le propulsa par dessus son épaule, le renvoyant au tapis dans un bruit sourd, lui cpupant la respiration sur le coup.

« Ca suffira pour aujourd'hui. Tu n'es vraiment pas à ce que tu fais. Tu es trop prévisible, tes émotions te trahissent. »

Lavi se redressa mais resta assis. Le vieux panda n'avait pas tort. Un adversaire qui était trop émotif était facile à anticiper. Ses yeux trahissaient ce qu'il pensait et il était donc aisé d'agir en conséquence. Le rouquin songeait trop à ses amis et au fait qu'il aurait pu tous les tuer à cause de son comportement. Il voulait changer ça mais cela signifiait également changer lui-même. Il avait déjà trop changé dernièrement et il était fort possible que Bookman s'en soit aperçu. Certes, il lui avait déjà fait la réflexion mais se doutait-il de ce qui avait pu se passer dans l'Arche ? Probablement pas... sinon il l'aurait probablement destitué. Il le méritait après tout. Si pour gagner il devait faire fi du reste, il le ferait. Pour le moment... et surtout parce que la vie de ses amis n'était pas en jeu.

Se relevant lentement, l'apprenti bookman posa son seul oeil visible sur son mentor. Cette fois, son regard avait changé. Il n'y avait rien de perceptible, aucune expression, aucune vie. Comme auparavant, son oeil n'exprimait rien, on aurait pu le croire aveugle. Reprenant une position de défense, Lavi se mit en garde sans quitter le vieil homme des yeux. Ce dernier lui rendit son regard, silencieux, puis se mit à son tour en position. Visiblement, il avait accepté sa résolution et le combat pu reprendre, plus sérieusement.

Ce n'est qu'une bonne heure plus tard que les coups cessèrent de pleuvoir. Bookman sortit de la pièce sans un mot, laissant son apprenti tout seul. Celui-ci resta assis au centre de la pièce, le regard dans le vague. Après tous les coups qu'il avait reçu, il se sentait vidé. Cependant, la seule chose qui témoignait de ce qu'il venait de se passer était la marque de coup sur sa pommette et son regard vide. Les autres marques étaient dissimulées par les vêtements qu'il portait : un simple pantalon en tissu fin et un tshirt relativement ouvert sur le devant. C'était la tenue classique qu'il portait lorsqu'il s'entrainait aux arts martiaux. Lâchant un soupir, Lavi se mit sur ses pieds et sortit à son tour de la salle. Prendre une douche ne serait pas du luxe après avoir gigoté avec vigueur pendant plus de deux heures. Comment Bookman faisait-il pour tenir un rythme pareil ?

Lavi traversa les couloirs, ne faisant même pas attention à ceux qu'il croisait. D'ailleurs, il croisait bien peu de monde. C'était l'heure de la sieste ? Sans y accorder la moindre importance, le rouquin se contenta de se diriger vers sa chambre pour récupérer de quoi aller sous la douche. Cependant, en chemin, il remarqua qu'il y avait du monde au niveau de la porte d'entrée. Qui diable pouvait bien emprunter cette entrée là ? Il fallait être suicidaire ou alors très motivé. Curieux, Lavi s'approcha et repéra aussitôt Lenalee qui lui tournait le dos. Difficile ne de pas la reconnaitre avec sa fine silhouette et ses habituelles couettes. Que faisait-elle ici ? Qui était la personne à qui elle parlait. De là où il se trouvait, il ne parvenait pas à voir son interlocuteur.

Une fois à leur hauteur, Lavi constata qu'il s'agissait d'un jeune homme qui devait avoir environ son âge. Mais ce qu'il remarqua surtout, c'était que Lenalee était rûdement proche de ce dernier. Ils se connaissaient... ? Quoiqu'il en soit, c'était tout de même trop proche au goût du rouquin qui préféra venir mettre son grain de sel. Qui plus est, ce type ne lui disait rien. Probablement un nouveau. Un nouveau en... armure...


« C'est qui la boite de conserve ? » demanda t-il d'un air intrigué une fois planté à côté de Lenalee

Lavi réalisa que ce dernier venait de grimper la montagne avec ça sur le dos. Soit ce type était dingue, soit... il n'était pas au courant qu'il y avait une seconde entrée. Ca n'aurait pas été le premier après tout. Mais de là à conserver une armure pour faire de l'escalade... Cela lui rappelait Miranda et son horloge. Plutôt comique quand on y repensait
.

« T'as mis combien d'temps pour grimper ? Le record de Miranda c'était 4h21... J'ignorais qu'il y avait un concours cela dit ! » lança t-il ensuite d'un air amusé « Remarque, ton armure aura plus besoin d'huile avant un moment avec tout c'que t'as dû transpirer... Bienv'nue à la Congrégation en tout cas ! T'as fait le plus dur ! D'où tu viens comme ça ? » demanda t-il avec un léger rire, ne se moquant pourtant pas du nouveau, souhaitant juste le mettre à l'aise

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mar 5 Juin - 18:33

Après avoir joué les soufflets pendant un moment, Reginald commença à se taper sur les cuisses, faisant cliqueter son armure et lâchant un petit ricanement plaintif... Du repos, son manoir pour un peu de repos... Mais non, il ne pouvait pas se reposer maintenant ! Pas avant d'avoir vu un responsable qui saurait lui faire intégrer les rangs des exorcistes.

Après avoir retrouvé un rythme de respiration calme, le jeune homme décida de relever la tête, tombant nez à nez avec un visage féminin, jeune, à l'air soucieux et peut-être un peu plus proche que ne l'autorisait l'éthique de la noblesse anglaise. Reginald cligna des yeux un instant, surpris et la demoiselle demanda alors :

" Tout va bien ? Tu veux un verre d'eau ? "

Se redressant vivement, le baron s'agita en tout sens avant de réussir à retrouver sa contenance. Il avait été surpris durant un instant de faiblesse alors que c'est tout l'inverse qu'il cherchait à montrer ! Quand cette fille était-elle arrivée ?! Elle avait sans doute du approcher alors qu'il soufflait lourdement et que le sang lui battait encore aux oreilles. Se reprenant, Reginald remarqua qu'elle portait un uniforme d'exorciste, semblable à celui dont disposaient ceux qui lui étaient venus en aide, au manoir. Il se mit alors au garde à vous, répondant d'une voix forte, peut-être trop forte :

"Très bien milady ! Ce n'est pas de refus milady !" brailla-t-il, le torse bombé et le menton haut. Droit comme un "I", l'anglais regarda sans broncher un jeune homme roux venir se placer aux côtés de la demoiselle exorciste. Éborgné, il portait un cache-oeil dissimulant sa plaie, mais contrairement au stéréotype du vieux vétéran borgne et bourru, il semblait plutôt rieur et bon vivant.

« C'est qui la boite de conserve ? »

Réginald plissa les yeux, et sans se départir de son salut, jaugea le rouquin. Faisait-il partie des rangs de ces Traqueurs trop taquins avec qui il avait voyagé ? Ou était-ce lui aussi un exorciste qui avait simplement laissé son uniforme au casier ? A le voir, il semblait qu'il avait eu droit à sa dose d'exercice, tout comme le baron en armure.

"La boîte de conserve... commença froidement le jeune Windston avant de reprendre de sa voix forte. Elle se nomme Reginald, ser ! Lord Reginald Nathaniel William Windston, ser ! Baron de sa Majesté la Reine d'Angleterre, porteur de l'Armure Sacrée d'Haiaiel et propriétaire du domaine Windston, ser !" brailla-t-il à nouveau, élevant la voix pour feindre de ne jamais avoir été essoufflé. Cillant, il se redressa encore un peu, attendant de voir si l'impression était bonne ou si d'autres questions allaient venir. Il espérait bien que non, mais ne voulut rien laisser paraître.

« T'as mis combien d'temps pour grimper ? Le record de Miranda c'était 4h21... J'ignorais qu'il y avait un concours cela dit ! dit-il, amusé par une référence qui fit hausser un sourcil à notre jeune baron, ce dernier ne pouvant pas vraiment comprendre. Remarque, ton armure aura plus besoin d'huile avant un moment avec tout c'que t'as dû transpirer... Bienv'nue à la Congrégation en tout cas ! T'as fait le plus dur ! D'où tu viens comme ça ? »

Ouvrant la bouche pour répondre à la première question, Reginald fut emporté par le flot de paroles du borgne en face de lui et attendit qu'il se tarisse, affichant une petite moue agacée. Aborder le sujet de la transpiration éloignait le rouquin du statut de gentleman, même si le petit brun en armure devait avouer qu'il ne dirait pas non à un bain. De la même façon, monopoliser le temps de parole ainsi faisait penser à Reginald que son interlocuteur n'était pas tellement versé dans l'art de la politesse.

"Ser, j'ai mis tout le temps et l'énergie nécessaire à l'escalade de la montagne qui constitue votre domaine, ser ! Je ne saurais dire qui est cette Miranda, ser ! Mais je sais que prendre le plus court et le plus simple chemin n'est pas l'apanage des braves, ser ! Or je tenais à montrer que je suis un brave, ser ! Ser, mon armure que vous avez éhontément appelé "conserve" est une armure sacrée que les exorcistes ont l'habitude de qualifier d'Innocence, ser ! Ser, j'apprécie votre accueil, ser ! Je viens d'Angleterre et ait parcouru plus de lieux pour venir ici que je n'ai pu en compter, SER ! SER SI VOUS AVEZ D'AUTRES QUESTIONS LAISSEZ MOI SOUFFLER OU DONNEZ MOI UN FORMULAIRE, SER !"

La réplique avait presque été clamée d'une traite, hurlée sur la fin par un Reginald au visage rougi d'essoufflement. Par miracle, il avait réussi à ne pas lâcher sa position de garde à vous, mais l'on pouvait voir ses narines frémir et ses plaques de torse se soulever en cliquetant au rythme d'une respiration frénétique, légèrement sifflante du fait que le baron souhaitait garder la bouche fermée.

Essayant de ne pas ciller, Lord Windston porta son regard dans le lointain, attendant une réponse tandis que le sang tambourinait à nouveau à ses oreilles et qu'il cherchait à calmer son souffle et à ignorer sa gorge brûlante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mer 6 Juin - 15:28

L'inquiétude maladive de Lenalee l'avait poussée à s'approcher rapidement de l'homme pour s’enquérir de son état. A aucun moment il n lui été venue à l'esprit que d'apparaitre ainsi devant lui aurait pu le surprendre. C'était une erreur. Pourtant, au final, ce ne fut pas l'homme en armure le plus étonné des deux. En effet, lorsque celui ci se redressa d'un coup en prenant une pose militaire, la jeune femme ne put contenir un petit bond, surprise par la vivacité du geste.

"Très bien milady ! Ce n'est pas de refus milady !"

Lenalee était perplexe, les yeux ronds, la bouche s'ouvrant et se fermant. Alors ça c'était une première. Elle en avait vu de drôle de nouveaux, mais là... elle ne s'y était vraiment pas attendue. Secouant un peu pour se reprendre elle allait annoncer à l'homme qu'il pouvait la suivre, désirant le conduire à la cafeteria pour qu'il puisse se désaltérer. Seulement ce n'est pas sa voix à elle qui se fit entendre en premier.

« C'est qui la boite de conserve ? »

Avant même de tourner la tête, la jeune femme reconnut la voix. Fronçant légèrement les sourcils avec un air sévère qui lui allait très mal, elle posa le regard sur Lavi pour le gronder un peu d’accueillir ainsi un nouvel exorciste. Cependant, une fois de plus, elle n'eut pas le temps de formuler ses pensées. Quelque chose venait d'attirer son attention. Son ami portait une marque sur la joue ! Un mauvais coup ? Sans doute, il était en tenue d'exercice. Décidément , le Bookman n'y allait pas de main morte avec son élève.

Oubliant instantanément la petite pique d'arrivée du rouquin, c'est l'inquiétude qui prit le relais.


" Tout va bien Lavi, tu es blessé ? Il y a de la pommade à l'infirmerie, si tu veux je peux t'en passer un peu sur la joue ? "

Mais avant ça il fallait s'occuper de l’accueil du nouveau, parce que la jeune femme doutait que quelqu'un vienne s'en charger si elle ne le faisait pas. Décidément, elle qui cherchait à s'occuper, elle avait maintenant de quoi faire avec les deux hommes. Revenant vers Regi elle reprit son air sidéré quand celui ci répondit au rouquin.

"La boîte de conserve... Elle se nomme Reginald, ser ! Lord Reginald Nathaniel William Windston, ser ! Baron de sa Majesté la Reine d'Angleterre, porteur de l'Armure Sacrée d'Haiaiel et propriétaire du domaine Windston, ser !"

" Oh, et bien, Je suis Lenalee. Et voici Lavi. Bienvenue à la congrégation Reginald-San ! J'espère que tu te sentira ici comme chez toi, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à me demander. "

Elle offrit un magnifique sourire plein de chaleur à l'homme. Il était temps qu'il se détendre, après tout ils n'étaient pas dans un camp militaire et Lenalee aimait que les gens se sentent comme chez eux au quartier général, mais avant même qu'elle ait eut le temps de le lui signifier, Lavi inonda l'homme de questions. La chinoise savait que c'était sa façon à lui d’accueillir le baron, de le mettre à l'aise, de lui montrer qu'il étaient entre amis. Ça lui fit plaisir de constater qu'ils étaient deux à souhaiter la bienvenue au jeune exorciste. Mais une nouvelle fois la réaction de l'homme la laissa perplexe.

Non seulement l'homme répondit aux questions avec une rigueur incroyable, mais il n'abandonnait pas son attitude militaire, pas plus que son ton hurlant. Comment pouvait on réagir au coté tranquille de Lavi de la sorte ? Avaient ils l'air d'adjudants ? Non, il devait s'agir d'un golem caché. Une plaisanterie de son frère ? Peu probable...

Il fallait rassurer l'homme en armure, qu'il se détende. La jeune femme lança un regard à son ami roux, puis revint sur Reginald, continuant de lui sourire avec douceur.


" Tu sais, tu peux nous parler normalement, nous ne te sommes pas supérieur. On va chercher ton verre d'eau ? J'en profiterai pour te faire visiter, mais avant, prends toi quelques minutes pour retrouver ton souffle. Ensuite je t'expliquerai comment les choses vont se passer. Il n'y a pas de formulaire à remplir, rassures toi. Lavi ? Tu nous accompagnes ?"


Une fois Reginald prêt, Lavi décidé, elle se mit en route, ouvrant un peu la voie tel un guide.

" Au fait, il existe un ascenseur pour monter jusqu'ici, la falaise c'est... rarement utilisé comme entrée. Je suis impressionnée que tu aies réussis à escalader ainsi arnaché. Ton innocence à adaptée le poids de ton armure ? Et Reginald-San, pas besoin de prouver ta bravoure, le simple fait de te présenter ici comme prétendant exorciste est une immense preuve de courage. Cependant je suis sûre que ta performance à épatée tout le monde. "


♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mer 6 Juin - 17:07

A première vue, le type planté non loin de la porte d'entrée de la Congrégation était un nouveau. Déjà parce que sa tête était parfaitement inconnue à l'apprenti bookman mais aussi parce qu'il n'y avait que les potentiels nouveaux membres qui entraient par là. Ou les masochistes. Mais ceux là était tout de même bien rares. A moins qu'il ne soit un peu des deux ? Curieux, Lavi vint voir de quoi il s'agissait. Si c'était un nouveau venu, il fallait qu'il le salue en bonne et dûe forme !

Alors qu'il s'avançait vers le duo, le rouquin constata avec surpris que l'individu s'était redressé d'un coup, comme un diable sortant de sa boite alors que Lenalee lui parlait. Que faisait-il ? Il était clairement au garde à vous. En voilà un qui prenait les choses vraiment au sérieux. Il aurait sûrement besoin d'un peu de détente celui là ! Si son geste avait surpris les deux exorcistes -vu le mouvement de recul de Lenalee, c'était clairement un réflexe de surprise-, quelque chose d'autre attirant l'attention du rouquin. Il portait une armure. Pas juste quelques pièces... une armure complète ! Hormis le casque, rien ne semblait manquer à l'appel. Ainsi, Lavi demanda qui donc se trouvait à l'intérieur de toute cette ferraille. La demande s'adressait surtout à la chinoise à ses côtés mais ce fut le porteur de la fameuse armure qui répondit sur un ton sec. Visiblement, il avait mal pris sa remarque qui n'avait pourtant rien d'une critique ou d'une moquerie. C'était une simple constatation de la part de l'archiviste qui s'étonnait de voir quelqu'un se balader avec une armure sur le dos.

Lenalee demanda au rouquin si tout allait bien et il dû avouer que, sur le coup, il ne comprit pas pourquoi elle lui demandait ça. L'esprit accaparé par le nouveau, il avait oublié ce qu'il venait de faire pendant plus de deux heures. Instinctivement il porta sa main à sa joue blessée lorsqu'elle évoqua la pommade. A vrai dire, il n'avait même pas songé à aller à l'infirmerie. Une douche lui suffisait
.

« Tout va bien, t'en fais pas, c'est juste les résultats de mon entrain'ment. Pas besoin d'pommade, j'te remercie. Une douche suffira ! Tu viens m'frotter le dos ? » demanda t-il en tournant la tête vers la jeune femme avant d'éclater de rire, lui donnant un gentil coup de coude pour lui affirmer qu'il n'était bien sûr pas sérieux, comme à son habitude

L'homme, qui n'avait pas l'air bien plus vieux qu'eux, se présenta sous un nom tellement long que Lavi en oublia presque le début. Il le criait presque, tout en conservant sa posture militaire, droit comme un piquet. Tant de sérieux était assez rare et plutôt mal placé vu l'endroit où il se trouvait. La Congrégation était certes un ordre militaire mais personne n'agissait ici de la sorte. Cela amusait particulièrement Lavi qui voyait en ce Reginald un futur collègue qu'il pourrait facilement taquiner vu comme il avait l'air de prendre les choses
.

« Ha ha ha ! J'sais pas qui est Ser mais comme l'a dit Lenalee, moi c'est Lavi ! » répondit-il en riant de nouveau, amusé « Bon, faut te trouver un nouveau nom. Non parce que là, c'est un poil trop long tout d'même ! Le temps qu'on t'appelle, on a le temps de mourir dix fois ! Alors un nom... un nom... » fit-il en se tapotant le menton de l'index, songeur « Oh, je sais ! Yoroi ! Ouais, c'est parfait ça. Court, facile à ret'nir, ça te va comme un gant ! » s'exclama t-il quelques secondes après d'un air triomphant, fier de sa trouvaille

Regi aurait été un surnom trop commun. La seule chose qui sautait aux yeux en voyant Reginald était définitivement son armure. Elle semblait comme faire partie de lui, d'où le nom dont il l'affubla. Ce type l'intriguait. Il était vraiment particulier et le sérieux avec lequel il agissait et parlait lui donnait un air plutôt comique car tellement peu approprié. Lavi ne comptait pas se moquer de lui ou le mettre mal à l'aise, c'était plutôt l'inverse. Il désirait simplement lui montrer qu'ici, il pouvait laisser tomber les trop bonnes manières, qu'ils étaient entre amis et que personne ne le jugerait sur sa conduite. Vu sa façon d'être et le titre qu'il avait donné, aucun doute, il s'agissait bien d'un noble. Cela n'expliquait cependant pas la présence de l'armure qui l'avait quelque peu handicapée durant sa montée. Etait-ce son Innocence ou simplement une fierté mal placée ? Lavi commença à l'innonder de questions, toujours très curieux lorsqu'il rencontrait une nouvelle tête.

La façon dont Reginald répondit à ce flot de questions fut pour le moins... surprenant. Le rouquin haussa les sourcils tellement haut qu'ils étaient à présents dissimulés par le bandana qu'il portait sur la tête. L'anglais parla d'une traite, d'une voix forte et puissante, répondant à chaque question tout en n'oubliant pas d'y appporter des précisions. C'était réellement impressionnant mais aussi quelque peu idiot. A peine eut-il terminé son discours que Lavi se remit à rire. Non, il ne se moquait pas, il trouvait le nouveau vraiment drôle et sympathique malgré son air fermé et carré. Le rouquin s'approcha de lui et passa son bras par dessus ses épaules comme s'ils étaient amis depuis toujours
.

« Ah mon p'tit Yoroi, on va pas s'ennuyer avec toi ! Tu sais tu peux t'détendre, y a personne à impressionner ici ! On est entre nous, on est comme toi ! T'as une chouette Innocence en tout cas, elle a d'la gueule ! » lança t-il en souriant

Lenalee lui lança un coup d'oeil puis reposa les yeux sur l'arrivant, lui proposant comme à son habitude de l'accompagner et de faire visiter. Lavi acquiesça à chacune de ses paroles comme pour confirmer ce qu'elle disait, y compris lorsqu'elle lui demanda s'il venait avec eux. Oh oui il comptait bien les accompagner maintenant qu'il avait vu quelqu'un d'aussi intéressant que Reginald. De plus, il n'avait pas l'intention de les laisser seuls tous les deux... même s'il ne pensait pas craindre grand chose d'un coincé en armure. Sagement, le rouquin emboita le pas à la chinoise, entrainant Reginald avec eux d'un air enthousiaste
.

« C'est clair, moi j'suis épaté. Grimper tout ça et ensuite nous faire un discours... Ouah, t'es pas banal, Yoroi ! Les Akuma n'ont qu'à bien s'tenir ! Hé mais j'y pense... du coup, il aura pas besoin d'uniforme ! P't'être une gravure de la croix sur son plastron hmm ? »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Jeu 7 Juin - 17:09

Étrangement, le mouvement de surprise soudain de Reginald déclencha un autre mouvement de surprise chez la jeune demoiselle, qui ne devait pas s'attendre à une réaction si vive. Heureusement, l'intervention du jeune roux la sortit de sa stupeur, et dirigea son inquiétude contre les marques de coups que portait l'homme.
Le jeune baron les laissa poliment se soucier de ces blessures minimes, se tenant au garde-à-vous, prêt à répondre à toute question. Il haussa simplement un sourcil en les voyant rire, étonné que des personnes affublées d'un rôle aussi important et membre d'une institution aussi sacrée puissent prendre le temps de plaisanter. Aussi, lorsque vint le moment de se présenter il voulut redoubler de rigueur militaire, afin de faire bonne figure, mais il ne parvint qu'à sidérer un peu plus ses interlocuteurs.

" Oh, et bien, Je suis Lenalee. Et voici Lavi. Bienvenue à la congrégation Reginald-San ! J'espère que tu te sentira ici comme chez toi, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas à me demander. " finit par déclarer la jeune fille, accompagnant ses paroles d'un sourire chaleureux qui rasséréna Reginald et lui fit momentanément oublier qu'il ne comprenait pas ce que voulait dire le San dont elle avait affublé son prénom. Peut-être une expression asiatique. Lenalee avait tout l'air d'une fille de l'Orient.

A propos d'incompréhension, le dénommé Lavi ne semblait, pour sa part, pas saisir la signification du mot Ser et le jeune baron se demanda alors d'où il pouvait bien venir... Sans doute pas du même milieu social que lui.

«_Ha ha ha ! J'sais pas qui est Ser mais comme l'a dit Lenalee, moi c'est Lavi ! » dit-il avec un rire qui encourageait à se prendre à la plaisanterie mais agaça légèrement l'homme en armure. Celui-ci fut d'ailleurs un peu plus choqué par la suite : Bon, faut te trouver un nouveau nom. Non parce que là, c'est un poil trop long tout d'même ! Le temps qu'on t'appelle, on a le temps de mourir dix fois ! Alors un nom... un nom... renchérit-il en se tapotant le menton de l'index, avec l'air de réfléchir, alors que Reginald peinait à accepter que de telles paroles puissent résonner aussi impunément. Comme si renier un nom, un titre de la sorte paraissait normal en ces lieux. Et tout ça pourquoi ? Des commodités de prononciation ?

_Je n'ai pas besoin de... commença Reginald, mais visiblement une idée géniale avait déjà germé dans l'esprit du rouquin.

_Oh, je sais ! Yoroi ! Ouais, c'est parfait ça. Court, facile à ret'nir, ça te va comme un gant ! » s'exclama t-il après quelques secondes, son visage affichant un grand Eurêka de triomphe. Le baron le regarda un instant sans comprendre ce que le mot Yoroi pouvait vouloir dire, mais préféra rester figé pour le moment.
Après tout, la veine qui battait à sa tempe indiquait déjà clairement son agacement pour le surnom qu'on lui avait trouvé.

Mais qu'à cela ne tienne, l'anglais se rattrapa avec encore plus de force et de rigueur pour répondre à Lavi, s'essoufflant à la tâche. Au final, un nouveau rire lui vint en réponse et l'homme à l’œil dissimulé vint passer son bras autour de l'épaule de l'anglais, qui accueillit avec froideur et avec quelques cliquetis cette intrusion dans son espace vital, forcé d'abandonner sa position de salut.

« Ah mon p'tit Yoroi, on va pas s'ennuyer avec toi ! Tu sais tu peux t'détendre, y a personne à impressionner ici ! On est entre nous, on est comme toi ! T'as une chouette Innocence en tout cas, elle a d'la gueule ! » lâcha-t-il avec une chaleur et une sympathie qui éloigna de l'anglais l'idée qu'on se fichait de lui.

Mais... De la gueule...? se répéta Reginald, en se renfrognant. Il était d'accord pour se détendre, étant éreinté malgré tout, mais il ne comptait pas se laisser aller au point d'être grossier comme ce Lavi qui le collait maintenant... Le jeune baron voulut lui faire la remarque, mais Lenalee y allait de son propre encouragement à la détente, sans se départir d'un doux sourire plutôt plaisant.

"_Tu sais, tu peux nous parler normalement, nous ne te sommes pas supérieur. On va chercher ton verre d'eau ? J'en profiterai pour te faire visiter, mais avant, prends toi quelques minutes pour retrouver ton souffle. Ensuite je t'expliquerai comment les choses vont se passer. Il n'y a pas de formulaire à remplir, rassures toi. Lavi ? Tu nous accompagnes ?"

Le jeune Lord soupira un moment, relâchant un peu de pression sous le bras de Lavi, avant de déclarer avec une petite moue :

"_Très bien, je pensais être accueilli ici par la dureté d'une institution militaire rigoureuse, mais je dois pouvoir ajuster mes manières en conséquence. Lady Lenalee, commença-t-il en prenant la main de la demoiselle pour y appliquer un baise-main en règle. J'ai rarement eu l'occasion de croiser une si charmante fleur d'Asie. Enchanté de faire votre connaissance, dit-il poliment avant de lâcher la main de son interlocutrice. Je n'ai point besoin de plus de repos, et suis disposé à vous suivre quand vous voudrez entamer la marche"

Se tournant ensuite vers Lavi, il eut un petit hochement de tête respectueux avant de dire avec un petit sourire :

"Ser Lavi, j'aimerais que vous évitiez de m'appeler Yoroi, à moins de m'expliquer la signification de ce surnom, car si l'on devait en rire, j'apprécierais d'au moins connaître la raison de l'hilarité générale. Qui plus est j'ai déjà un nom premier, et vous pouvez donc m'appeler Reginald, ou même Baron ou Milord si vous aimez les mots à deux syllabes, bien que ceux là soient un peu trop formel."

Évidemment, l'éthique interdisait au baron de dire clairement à Lavi "Dégagez votre bras de mon épaule séance tenante, car votre bonhommie maladive m'embarrasse au plus haut point", mais l'anglais espérait que cette petite mise au point suffirait à refroidir ses ardeurs sociales. Et si ça ne le faisait pas, autant ne pas se formaliser et accepter le personnage tel qu'il venait.

"Cela dit, une poignée de main franche et amicale me semble de mise pour une salutation d'égal à égal en tout bien tout honneur." annonça-t-il en allant presque chercher la main libre du jeune gaillard et la lui serrer franchement.

Une fois cela fait, Reginald emboîta le pas à la jeune Lenalee, les mains jointes dans le dos, se laissant presque emporter par Lavi et son enthousiasme débordant. En route, la demoiselle eut un discours qui gonfla de fierté la poitrine de l'anglais :

"_Au fait, il existe un ascenseur pour monter jusqu'ici, la falaise c'est... rarement utilisé comme entrée. Je suis impressionnée que tu aies réussis à escalader ainsi arnaché. Ton innocence a adapté le poids de ton armure ? Et Reginald-San, pas besoin de prouver ta bravoure, le simple fait de te présenter ici comme prétendant exorciste est une immense preuve de courage. Cependant je suis sûre que ta performance a épaté tout le monde.

_C'est clair, moi j'suis épaté, renchérit le rouquin, lustrant un peu plus la fierté du jeune baron. Grimper tout ça et ensuite nous faire un discours... Ouah, t'es pas banal, Yoroi ! Les Akuma n'ont qu'à bien s'tenir ! Hé mais j'y pense... du coup, il aura pas besoin d'uniforme ! P't'être une gravure de la croix sur son plastron hmm ?

_Vos compliments me touchent, mais je voulais avant tout faire bonne impression en arrivant ici, dit Reginald avec une petite inclinaison du buste. C'est pourquoi j'ai refusé poliment de prendre l'ascenseur, préférant laisser cette facilité aux Traqueurs qui m'accompagnaient. En effet l'Armure d'Haiaiel, mon Innocence, a ce pouvoir de ne peser presque rien sur mes épaules, l'exploit n'en est donc pas tellement un. Surtout si comme vous me l'avez dit une brave Lady a pu faire de même en transportant une horloge. Mais si cela a pu épater, alors je peux dire fièrement que j'ai réussi.

Puis avec un petit froncement de sourcil, il répondit à la suggestion de Lavi :

_Je ne sais pas s'il est de coutume d'apporter ce genre de retouche à une Innocence, mais je ne pense pas l'autoriser sur mon armure, car cela serait bien irrespectueux, d'autant qu'elle me semble déjà d'une nature suffisamment sainte. Mais rien ne m'interdit évidemment de porter un uniforme semblable au votre sous l'Armure. Au contraire, je ne pourrais en tirer plus de fierté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Ven 8 Juin - 6:59

L'arrivée de Lavi n'était pas à proprement parler, discrète. A peine présent il faisait en sorte d'être remarqué, souvent par une petite plaisanterie pas toujours des plus fines. Cette fois ci n'échappa pas à la règle. Ce fut d'ailleurs ces mots qui indiquèrent à la chinoise que son ami était là, bien avant qu'elle ne remarque sa présence physique. Bien sur, la demoiselle connaissait le rouquin et savait que ses paroles n'étaient en rien faites pour blesser, s'en amusant même la plus part du temps. Seulement, elle n'était pas persuadée qu’accueillir le nouveau venu en le comparant à une boite de conserve soit la meilleure façon de lui souhaiter la bienvenue. Redressant alors le visage vers Lavi, elle avait songé à le lui signaler, le rabrouant un peu, mais sans grande méchanceté, elle n'en était pas capable, surtout envers lui.

Pourtant, lorsque son regard se posa sur son ami, elle oublia instantanément la petite pique de ce dernier, le commentaire qu'elle s'apprêtait à lui faire. A vrai dire la seule chose qui lui restait à l'esprit quand elle aperçut le visage du rouquin, était qu'il été blessé à la joue. Oh, rien de grave. Mais comme toujours lorsque ça concernait ses amis, la demoiselle s’inquiéta rapidement. Aussi demanda t elle au rouquin si tout allait bien, lui proposant de passer à l'infirmerie en sa compagnie pour qu'elle lui applique un baume guérisseur.

Lavi déclina l'offre, assurant qu'une simple douche suffirait à le remettre d'aplomb. Soit, c'était son choix et elle ne pouvait pas le forcer à accepter qu'elle s'occuper de lui. Pourtant la fin de sa réplique laissait supposer qu'il n'était pas si contre que ça, allant même jusqu'à soumettre l'idée qu'elle pourrait l'accompagner pour lui frotter le dos. Une nouvelle fois il jouait les plaisantins, comme le confirmait le petit coup de coude qu'il lui donna, mais devant la présence d'une personne qui ne le savait pas, ça avait un coté profondément embrassant qui fit rougir la demoiselle. C'est qu'elle ne voulait pas que le nouveau venu pense qu'elle était le genre de fille à se glisser dans les douches en compagnie des garçons pour les frotter...


" Je pense que je vais plutôt m'occuper de faire visiter les lieux à notre nouvel ami. Tu devrais demander à Bookman de t'aider, je suis sûre qu'il est disponible."
Rétorqua t elle, non sans une pointe de malice dans la voix.

Heureusement, le sujet ne s'éternisa pas sur le tapis, et très vite vint l'heure des présentation. Si Reginald déclina son identité de façon sèche et militaire, la hurlant presque, Lenalee elle se chargea de fournir la sienne et celle du rouquin avec un ton doux et un grand sourire, qui se voulaient rassurant. C'était sa façon à elle de montrer au nouveau venu qu'ils étaient entre amis, comme le souligna Lavi, et qu'il n'y avait pas lieu de temps de formalités.

L’appentis Bookman appuya lui aussi cette théorie, à sa manière. Pour montrer au jeune homme en armure qu'il était bienvenu et qu'ils l'appréciaient déjà, Lavi ne trouva rien de moi que de l’affubler d'un sobriquet. Après tout, appeler quelqu'un par un surnom n'était pas souvent une preuve d'affection... ou de mépris ? Mais ce n'était pas le genre de Lavi, non. D'ailleurs Lenalee n'était pas sûre que son ami soit capable de ressentir ce genre de sentiment négatif. Par contre, il avait le don de trouver des sobriquets aux gens, elle avait pu le constater avec le temps, et se félicitait d'avoir pu échapper à ce petit "rituel".

Reginald aurait sans doute lui aussi bien aimer éviter cela, au vu de la réaction qu'il eut, ouvrant la bouche pour s'offusquer. Mais Lavi ne sembla pas le remarquer, enchainant sur sa lancé. Il lui avait trouvé un surnom et comptait bien s'en servir. Une fois qu'il avait une idée en tête, c'était trop tard pour faire machine arrière. Même les menaces de mort ne suffisait pas à lui faire lâcher une appellation quand il l'avait adopté. Pauvre Reginald, il allait devoir s'y faire.

Bref, les présentations étaient à présent faites et l'homme en armure semblait un peu plus détendu, même si le bras de Lavi autour de ses épaules paraissait le crisper plus qu'autre chose. Malgré tout, le Baron retrouva une contenance moins militaire, plus raffinée. Il confia aux deux jeunes gens en sa compagnie l'enchantement qu'il avait de se trouver là, attrapant la main de la chinoise pour la baiser, tout en lui faisant un élégant compliment.

Lenalee écarquilla les yeux avant de rougir plus encore qu'à la proposition de toilette du rouquin. Décidément ce nouveau venu sortait vraiment des sentiers battus. Reprenant délicatement sa main en offrant un sourire sympathique au jeune Baron, Lenalee se racla la gorge.


" Je... je te remercie, c'est très gentil."

Elle ne se jugeait pas particulièrement jolie, aussi le compliment la toucha avec sincérité. Afin de voiler son trouble, elle préféra changer de sujet, réitérant sa proposition de verre d'eau, jugeant que l'escalade que venait de faire Reginald le méritait amplement.

Le jeune homme, quant à lui, était occupé à tenter de mettre les choses en place avec Lavi, semblant souhaiter poser quelques normes à leurs relations, lui demandant d'oublier l'idée du sobriquet, et lui serrant la main comme pour lui signifier que c'était une bien meilleure façon de saluer quelqu'un que de passer son bras autour de ses épaules.

Regardant la scène, Lenalee ne pu se retenir de rire doucement, plaçant sa main devant sa bouche pour voiler son hilarité. Elle doutait fortement que Reginald puisse faire entendre au raison au rouquin, d'autant que Lavi était loin d'être le genre de garçon à placer des barrières dans ses relations, où à freiner ses élans de jovialité, du moins c'est ainsi que le voyait la chinoise. Quoi qu'il en fut, et même si l'exorciste en armure s’encaquer d'un peu trop de fierté pour l'heure, la jeune femme ne douta pas un instant que les deux garçons s'entendraient très bien.

Il fuit ensuite temps de se mettre en route, mais avant d'ouvrir la marche, Lenalee se courba vers Reginald, du coté opposé où se trouvait Lavi, lui murmurant un précieux conseil qui lui permettrait de ne pas user son énergie à tord et à travers.

" Inutile d'essayer de lui faire renoncer à t’appeler Yoroi. Plus tu résisteras, plus il redoublera de cette appellation."

Avec un petit clin d’œil et un rire léger, la demoiselle se redressa et commença à arpenter le couloir, en compagnie des deux autres exorcistes. Alors qu'ils se dirigeaient doucement vers la cantine, Lenalee souligna son admiration pour l'escalade que venait de réaliser le jeune homme en armure, en profitant pour lui poser quelques questions sur son innocence. Celle ci se trouvait bien dans l'armure du Baron, et Lavi souligna qu'il faudrait sans doute l'orner du blason de la congrégation. Opposé à l'idée, Reginald affirma qu'il était prêt à porter l'uniforme des exorcistes sous son armure, mais certainement pas à outrager son héritage familial en le remodelant. Lenalee n'était pas sûre que le port de l'uniforme soit suffisant pour échapper à ça, mais elle allait faire son possible pour que ce soit le cas.

" Je prendrai tes mesures dès que mon frère, le Grand Intendant, t'aura conduit voir Hevlaska. C'est la gardienne des innocences ici, elle seule saura dire à quel point ton innocence et toi êtes compatibles. Bref, quand tu auras été la voir je m'occuperai de ça, car ici chaque uniforme est fait pour correspondre à son porteur Je pense que le tiens ce devra d'être fin pour pouvoir être glissé sous ton armure, enfin, tu verras bien, ce n'est pas moi qui les confectionnes après tout. "

Une fois arrivé à la cantine, Lenalee constata qu'elle était toujours assez déserte. Évidemment, tout le monde avait prit du retard à regarder l’ascension du nouveau venu, et maintenant il fallait s'affairer pour le rattraper. Elle invita ses deux amis à prendre place à une table avant de s'éloigner doucement, non sans avoir annoncé :

" Je vais chercher de quoi nous désaltérer et prévenir mon frère que tu seras bientôt là Reginald-San. Je reviens vite. Profitez en pour faire plus ample connaissance."

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Sam 9 Juin - 10:25

Lenalee était égale à elle-même. Toujours inquiète et attentionnée envers les autres, elle ne manqua pas de venir s'occuper du nouveau venu, s'occupant de lui comme un parfait hôte. En plus de ça elle remarqua aussitôt, non sans une pointe d'inquiètude, la marque qui était imprimée sur la joue de Lavi, à peine arrivé. Plutôt que de lui dire d'aller à l'infirmerie, elle lui proposa de l'y accompagner un peu plus tard pour prendre soin de lui. Estimant qu'il allait bien, ayant l'habitude d'un tel traitement, le rouquin déclina la proposition mais en formula une à son tour, non sans laisser échapper un sous-entendu pas forcément des plus fins. Bien sûr, il n'était pas sérieux, tout n'était que plaisanterie... même s'il n'aurait pas été contre. La blague fit rougir la chinoise jusqu'aux oreilles, visiblement gênée par une telle demande, surtout face à un nouvel arrivant. Elle refusa donc, déclarant que s'il avait besoin d'aide, son maître serait susceptible de le dépanner.

« Mouais... En fait j'vais me débrouiller tout seul je crois ! Puis Panda est trop p'tit, j'veux pas être propre qu'à moitié ! » répondit-il en lâchant un soupir déçu

Sa déception ne dura que le temps du soupir. Lavi porta aussitôt son attention sur le nouvel arrivant qui avait l'air vraiment particulier. Sa façon de se tenir et son accoutrement avaient quelque chose de comique. Toutefois, il dégageait une certaine prestance, propre aux nobles ou aux personnes de bonne famille. L'éducation qu'il avait reçu ne faisait aucun doute. Les présentations furent rapidement faites mais le nom à rallonge de Reginald motiva Lavi de lui trouver un surnom. Tout le monde n'y avait pas droit -pour leur plus grand bonheur- mais cet homme était si original que le rouquin voulait absolument l'affubler d'un autre nom plus... parlant. Ainsi, il opta pour Yoroi qui convenait très bien à celui qui allait désormais le porter. Toutefois, il n'en précisa pas la signification, comme si Reginald était capable de comprendre le japonais. Occupé à trouver ce surnom, Lavi ne remarqua même pas que l'anglais commença à émettre une objection. Même si cela ne lui plaisait pas, il allait désormais devoir faire avec !

Le futur exorciste prononça un long discours d'une voix forte, répondant d'un coup d'un seul à toutes les questions du rouquin. Cela ne fit qu'ajouter à l'hilarité de l'apprenti bookman, trouvant cet homme vraiment très amusant. Peu de gens parlaient comme lui, même les nobles qu'avaient pu rencontrer Lavi. Il avait un petit quelque chose de différent qui faisait de lui un être singulier. Le fait qu'il mette un "Ser" dans chacun de ses phrases n'était pas non plus très commun. Etait-ce là une façon de bien se faire voir ou était-il vraiment comme ça ? Finalement, Lavi s'en fichait. Peu importe sa façon d'être tant qu'il s'avérait être un bon allié.

Lenalee proposa à Reginald de lui faire visiter les lieux et Lavi se joignit à eux avec plaisir, ne voulant pas louper les futurs actions de ce nouveau très intéressant. Juste avant de bouger de l'entrée, l'anglais s'adressa à la chinoise avant de lui faire un baise-main. Si la jeune femme se mit à rougir sous la surprise, Lavi lui écarquilla son seul oeil visible. Il y avait un contact un peu trop rapproché à son goût là. Et il n'allait sûrement pas être le seul à penser ça. Fort heureusement pour Reginald, ils étaient seuls et Komui n'avait pas assisté à la scène. Dans un sens, le rouquin espérait qu'un golem filmait l'entrée et que le Grand Intendant l'attendait au tournant, près à le torturer d'une façon ou d'une autre pour avoir osé toucher sa petite soeur.

Sur le coup, Lavi resta silencieux. Reginald se mit pourtant à lui parler, lui demandant d'arrêter de l'appeler Yoroi ou d'au moins lui dire ce que cela signifiait. Dans l'esprit de l'exorciste, s'il lui donnait l'explication, il serait donc autorisé à continuer de lui donner ce surnom. De toute façon, maintenant qu'il lui avait trouvé un nom qui lui allait comme un gant, il n'allait sûrement pas laisser tomber. Même si cela ne plaisait pas à l'anglais, on ne pouvait pas dire qu'il ne le demandait pas poliment contrairement aux autres personnes
.

« Lavi. Juste Lavi ! Oh et tutoies moi donc, on est entre collègues maint'nant ! En fait Yoroi c'est du japonais. Même si on parle tous anglais ici, tu verra qu'on utilise souvent quelques mots en japonais. Faut dire que y en a pas mal de cette nationalité ici ! Yoroi ça veut dire Armure ! C'pas une insulte rassure toi, j'trouve juste que ça te va plutôt bien ! Puis bon Reginald, Baron, tout ça... C'est pas original ! Tout l'monde va t'appeler comme ça... Alors pour moi tu sera Yoroi ! » répondit-il avec un sourire non sans tapoter l'armure puisqu'il l'avait désormais sous la main

Il était possible que ce geste eut déplut à Reginald car celui-ci s'empressa d'aller chercher l'autre main de Lavi pour la lui serrer, prétendant qu'une poignée de mains était plus parlante et formelle. Ca pour être formel... Ca l'était. Le rouquin lui rendit sa poigne, pas destabilisé pour deux sous. Au moins il ne le repoussait pas en le menaçant de mort comme certains l'avaient fait avant lui. La politesse faisait parfois des miracles. Néanmoins, Lavi ne lâcha pas son épaule pour autant. C'est ainsi qu'ils se mirent en route à travers les couloirs de la Congrégation. Sur le chemin, Reginald expliqua pourquoi il avait préféré prendre cette entrée plutôt que celle des souterrains, pourtant plus simple. Il était si fier que ça ?


« Disons que la plupart des gens vont surtout penser que t'es maso ! Enfin, l'principal c'est que tu sois arrivé. Au moins ça prouve ta détermination ! Mais bon tu sais, tu fais d'jà bonne impression juste en acceptant de venir ici. C'est de loin pas le cas de tout l'monde ! »

Reginald refusa la proposition de Lavi, estimant que son armure était déjà sacrée et que cela serait un sacrilège de graver quoique ce soit dessus. Dommage. Le rouquin voyait déjà le blason de la Congrégation orner le plastron. L'anglais disait pouvoir se contenter d'un uniforme, qu'il serait même fier de le porter en dessous. Lenalee enchaina directement en lui affirmant qu'elle prendrait ses mesures juste après son passage chez Hevlaska. Prendre ses mesures ?? Pourquoi pas lui faire passer la visite médicale aussi ?

« C'est une bonne idée l'uniforme sous l'armure ! Ca t'apportera une protection supplémentaire même si j'suis sûr que ton armure fait déjà des merveilles. Johnny, celui qui s'occupe des uniformes, est super doué pour t'en faire un sur mesure ! Tu n'auras qu'à lui dire ce que tu souhaites précisemment ! » ajouta t-il en espérant que le message subliminal à propos de Johnny changerait la donne

Puisqu'ils venaient d'atteindre la cantine, Lavi lâcha Reginald, calant ses bras derrière sa nuque avant de constater qu'il n'y avait pas grand monde. Pas étonnant vu l'heure qu'il était. Lenalee leur fit signe de prendre place à une table, ce qu'ils firent aussitôt tandis que la chinoise s'absenta chercher de quoi boire un peu. A peine Reginald assis, Lavi vint se poser à côté de lui, sur le même banc, mais assis en travers. Plutôt que d'avoir les deux jambes du même côté, face à la table, il était tourné vers l'anglais, à califourchon sur le banc, le bras appuyé sur le meuble. Puisque la jeune femme était absente, autant en profiter
.

« Tu sais Yoroi, à l'avenir, évite de trop tripoter Lenalee, surtout devant son frère. Il est... hmm... TRES protecteur envers elle si tu vois c'que j'veux dire. Ca t'évitera d'passer un mauvais quart d'heure alors que tu n'avais aucune mauvaise intention ! » fit-il sur le ton de la confidence avant d'observer Reginald sous tous les angles « Elle est cool ton Innocence, vraiment. Mais t'attaques comment avec ça ? Tu t'jettes sur les Akuma tel un boulet d'canon ? » demanda t-il, intrigué

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Lun 18 Juin - 19:13

Même si la sympathie exubérante de Lavi et sa méconnaissance du principe d'espace personnel pouvait agacer Reginald, ce dernier préférait ne pas s'en offusquer pour le moment. Après tout, il venait d'arriver, et si le comportement de son interlocuteur était répandu dans la Congrégation il allait devoir s'y faire. Néanmoins, il lui semblait indispensable de poser clairement mais avec politesse des limites à cet individu aux cheveux roux, ce qu'il fit, recevant pour toute réponse une invitation à dépasser ces limites...

«_Lavi. Juste Lavi ! Oh et tutoies moi donc, on est entre collègues maint'nant ! En fait Yoroi c'est du japonais. Même si on parle tous anglais ici, tu verra qu'on utilise souvent quelques mots en japonais. Faut dire que y en a pas mal de cette nationalité ici ! Yoroi ça veut dire Armure ! C'pas une insulte rassure toi, j'trouve juste que ça te va plutôt bien ! Puis bon Reginald, Baron, tout ça... C'est pas original ! Tout l'monde va t'appeler comme ça... Alors pour moi tu seras Yoroi !

_Hm... commença Reginald avant que Lenalee ne se penche à son oreille pour lui glisser une parole discrète accompagnée d'un petit clin d’œil et d'un rire léger.

_Inutile d'essayer de lui faire renoncer à t’appeler Yoroi. Plus tu résisteras, plus il redoublera de cette appellation.

_Je vois, déclara alors le jeune noble. J'imagine qu'il y a des sobriquets bien pire à porter." dit-il en joignant à ses paroles un petit mouvement de la main, comme pour dire que ça n'avait pas d'importance.

En chemin, il donna à ses hôtes un peu plus de précision quant aux raisons et au déroulement de son escalade, cherchant à se détacher des compliments qu'il avait voulu entendre en venant ici par la voie difficile. Les paroles de Lavi le firent alors esquisser un petit sourire, mais ses derniers mots l'étonnèrent tout de même :

"Mais bon tu sais, tu fais d'jà bonne impression juste en acceptant de venir ici. C'est de loin pas le cas de tout l'monde !"
Devait-il comprendre que tous ceux qui recevaient l'honneur de porter une Innocence n'acceptaient pas forcément la mission sacrée qui venait avec ? Cela était surprenant pour le jeune Windston qui se demandait comment l'on pouvait volontairement ignorer un chemin tracé avec tant de clarté. Ses réflexions tournèrent court cependant lorsque le sujet de l'uniforme fut abordé :

"_Je prendrai tes mesures dès que mon frère, le Grand Intendant, t'aura conduit voir Hevlaska. C'est la gardienne des innocences ici, elle seule saura dire à quel point ton innocence et toi êtes compatibles. Bref, quand tu auras été la voir je m'occuperai de ça, car ici chaque uniforme est fait pour correspondre à son porteur Je pense que le tien se devra d'être fin pour pouvoir être glissé sous ton armure, enfin, tu verras bien, ce n'est pas moi qui les confectionne après tout.

_C'est une bonne idée l'uniforme sous l'armure ! Ca t'apportera une protection supplémentaire même si j'suis sûr que ton armure fait déjà des merveilles. Johnny, celui qui s'occupe des uniformes, est super doué pour t'en faire un sur mesure ! Tu n'auras qu'à lui dire ce que tu souhaites précisément ! »

Des mesures ? Oui c'était évidemment nécessaire et cela ne dérangeait pas Reginald plus que cela, lui qui était habitué à voir s'agiter autour de lui le mètre-ruban. Il se demanda par contre pourquoi la jeune fille devait s'occuper des mesures alors que c'était une autre personne qui s'occuperait de la confection de l'uniforme. Mais tout compte fait, il préférait pour des raisons aussi obscures qu'évidentes que ce soit une fille nommée Lenalee qui s'en charge, plutôt qu'un homme qui s'appelait Johnny...

Le garçon en armure était aussi un peu sceptique au sujet de cette Hevlaska et se demandait quel genre d'être pouvait avoir été choisi pour le Gardien des Innocences. Il prit bien note mentalement du lien de parenté entre Lenalee et le Grand Intendant, car même s'il avait toujours été plus ou moins éloigné de l'échiquier, il savait qu'une bonne connaissance des relations existant dans une communauté était essentielle.

Hochant la tête après avoir emmagasiné toutes ces informations, il dit simplement :

"Très bien, nous ferons ainsi. J'ai hâte de rencontrer votre frère, Lady Lenalee car s'il vous ressemble un tant soit peu, il doit être un homme de cœur."

En arrivant dans le réfectoire, le jeune homme put constater le peu de personnes attablées. Étrange... Étaient-ils si peu nombreux, ou bien ne partageaient-ils pas tous les mêmes horaires ? Haussant ses épaules libérées du poids du rouquin, Reginald prit place là où Lenalee le lui montra, s'étonnant qu'elle endosse ensuite le rôle de serveuse. Il n'y avait donc personne d'autre pour le faire ? Pas de domestique ou de petit employé ?

Comme c'était prévisible, Lavi prit place à ses côtés, s'asseyant de façon peu commune sur le banc, faisant penser au jeune baron qu'il n'appréciait pas vraiment de s'asseoir sur un siège si basique et dénué de dossier.

Et alors que Reginald attendait patiemment le retour de Lenalee, le jeune éborgné entama une nouvelle discussion. "Faire plus ample connaissance" avait dit la demoiselle, ce n'est pas comme si il pouvait y couper !

«_Tu sais Yoroi, à l'avenir, évite de trop tripoter Lenalee, surtout devant son frère. Il est... hmm... TRES protecteur envers elle si tu vois c'que j'veux dire. Ca t'évitera d'passer un mauvais quart d'heure alors que tu n'avais aucune mauvaise intention ! »fit-il sur le ton de la confidence.

Poussant un petit soupir, le jeune Windston se tourna vers son interlocuteur, s'appliquant à rester courtois dans ses paroles :

_A vrai dire, Ser, je ne la "tripotais" d'aucune façon... Cela aurait été parfaitement déplacé et indigne d'un gentleman et j'ose imaginer que si le Ser Grand Intendant en est un, il comprendra que le baise-main n'est qu'un geste de politesse honorable auquel toute dame a droit. Mais évidemment, je ne le ferai plus maintenant que nous avons fais connaissance. Je ne voudrais pas attirer le Grand Méchant... Grand Frère, hm."dit-il avec un petit ricanement.

Puis en regardant Lavi, il se rendit compte qu'il s'était mis à l'observer et voulu lui demander ce qui lui prenait lorsque le jeune rouquin annonça :

«_Elle est cool ton Innocence, vraiment. Mais t'attaques comment avec ça ? Tu t'jettes sur les Akuma tel un boulet d'canon ?
_Je ne suis pas sûr que ce genre de tactique serait très viable, Ser. Mon armure est un modèle assez original dans le sens où je n'ai point besoin de m'équiper de lames, celles-ci étant directement intégrées aux brassards renforcés. Un mécanisme assez simpliste me permet de les dégainer." expliqua le baron, non sans une pointe d'orgueil dans la voix.

Joignant le geste à la parole, il tendit le dos de sa main devant le visage de Lavi. Fermant le poing d'un geste sec, il secoua sèchement le poignet, laissant jaillir dans un chuintement de métal la lame qui résidait dans son fourreau de métal avant de la replacer sous le nez de son interlocuteur.

"_Bien évidemment, le combat avec ces armes est bien différent de l'escrime avec une lame plus conventionnelle, ne serait ce que pour parer les coups. En cela je dois avouer que la légèreté surnaturelle de l'armure aide beaucoup, car elle me donne la liberté d'esquiver à loisir les coups ennemis."

Rengainant sa lame de la même façon qu'il l'avait dégainée, Reginald marqua une pause, jaugeant Lavi un instant. Il ne croyait pas avoir remarqué son Innocence pour le moment, peut-être l'avait-il rangé pour le moment, ou peut-être était-elle remarquablement discrète. Les exorcistes qui l'avaient sauvé dans son manoir lui avait dit qu'il en existait de toute sorte.

"Il s'agit de l'armure sacrée d'Haiaiel, l'ange de la Vaillance et en somme... Oui, elle est plutôt "cool". Et vous, Ser Lavi, quelle est l'Innocence dont on vous a fait don ?"
demanda-t-il, réellement curieux.


~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Lun 25 Juin - 13:24

Lenalee avait d’ors et déjà établi le programme des choses à faire afin de tout mettre en ordre pour l'arrivée de Reginald. Avant tout il fallait s'assurer que son frère était prêt à le recevoir, à analyser son innocence, et à le conduire auprès d'Hevlaska. Il fallait surtout s'assurer qu'il n'était pas en train de dormir sous une pile de dossier, comme à son habitude, car ça n'avait pas vraiment un coté bien sérieux pour une première entrevue avec un nouveau membre. Ensuite, il fallait trouver une chambre pour le jeune homme. Ce n'était pas vraiment un problème ces derniers temps, beaucoup d'entre elles s'étaient trouver "libérées" par le décès de leur propriétaire. Il restait le problème de l'uniforme. Tout nouveau membre se voyait affublé de l'un d'eux, fait sur mesure, au bon désir de son propriétaire et prévu pour un praticité optimale. Oui mais voilà, avec l'armure de Reginald, ça risquait de ne pas être simple. Lavi avait évoqué la possibilité de s'en passer, se contentant de graver l'armure du symbole de la congrégation. Cependant le propriétaire de innocence semblait profondément réfractaire à cette idée, affirmant qu'il pouvait fort bien porter un uniforme SOUS l'armure. Ce n'était pas idiot. On pourrait ainsi voir les manches de ce dernier et donc discerner le blason de l'ordre. Oui, c'était vraiment une bonne idée. Et c'est pour faciliter les choses que Lenalee proposa donc de commencer par prendre les mesures du jeune homme, permettant ensuite la création de l'uniforme, et ainsi laisser un peu de temps à son frère pour se réveiller... au cas où... Pourtant Lavi souleva un commentaire qui fit réfléchir la chinoise.

- C'est une bonne idée l'uniforme sous l'armure ! Ca t'apportera une protection supplémentaire même si j'suis sûr que ton armure fait déjà des merveilles. Johnny, celui qui s'occupe des uniformes, est super doué pour t'en faire un sur mesure ! Tu n'auras qu'à lui dire ce que tu souhaites précisément !

C'est vrai que la prise des mesures n'était pas son travail. A vrai dire elle prenait tellement à cœur l’accueil des nouveaux venus, se pliant en quatre pour qu'ils se sentent au mieux, qu'elle oubliait parfois qu'elle n'était pas seule responsable de leur intégration. Lavi avait surement glissé subtilement le rappel pour lui éviter de trop se démener. Il était toujours très attentionné envers elle. Mais plus encore, Lenalee semblait percevoir un sous entendu derrière les mots du rouquin. Oui, la façon dont il avait prononcé Johnny était bien trop appuyée pour être anodine. Réfléchissant un instant, la jeune femme eut l'illumination. C'était évident ! Ces derniers temps, leur ami scientifique aux grosses lunettes avait subi beaucoup de traumatisme. Particulièrement lors de la mort de Suman, son compagnon d'échec et son ami de longue date, qui l'avait laissé quelque peu.. différent. Plus vide, plus terne. Sans doute que lui offrir la possibilité de s'investir dans l'intégration d'un nouveau venu, et de pratiquer une activité qu'il appréciait, lui redonnerait un peu de baume au cœur ! C'était vraiment bien pensé Lavi, et le fait que son ami rouquin ait une telle attention toucha la demoiselle qui lui offrit un sourire reconnaissant, le remerciant de l'avoir arrêtée avant qu'elle ne vole son travail au couturier, avant d'opiner vivement pour confirmer que Johnny était la personne idéale à aller voir.

Mais pour l'heure, ils faisaient une pause à la cafeteria. L’ascension du garçon en armure avait du lui donner grande soif, et Lenalee voulait profiter d'un arrêt pour aller trouver son frère et permettre aux garçons de faire plus ample connaissance. Elle savait qu'elle pouvait compter sur Lavi pour mettre les gens à l'aise, et Reginald semblait en avoir grand besoin. Bref, frère réveillé - car oui elle avait parfaitement vu juste sur son activité - et prévenu,un plateau contenant une carafe d'eau, deux verres, une petite bassine et un linge en main, la jeune femme retrouva les deux exorcistes à la table où elle les avaient laissés quelques minutes auparavant.


" Me revoilà ! Tout est en ordre, nous pourrons bientôt aller voir Nii-San... il faut juste lui laisser quelques instants pour régler un petit quelque chose. Nous n'aurons qu'à aller voir Johnny en attendant. "

Elle déposa le plateau sur le dessus du long meuble, plaçant un verre devant chacun des deux hommes avant de leur servir un verre. Puis, elle s'installa aux cotés de Lavi, une jambe de chaque coté du petit banc, tournée vers lui, tirant la bassine et le linge vers elle.

" Viens voir par là. C'est un peu tard pour aider les marques à se résorber, mais ça te fera du bien d'avoir un peu de frais sur tes coups."


Sans même laisser le temps au rouquin de dire quoi que ce soit, elle profita qu'il ait le visage tourné vers elle pour le tamponner délicatement à l'aide du linge humidifié d'eau glacée. Alors qu'elle s'occupait de jouer les infirmières, elle inclina le visage pour regarder Reginald, lui offrant un franc sourire avant d’à son tour jouer les curieuses.

" Tu viens de loin comme ça ? Comment as tu découvert ton innocence ? Je sais pas si tu es au courant mais quand une personne se trouve "acceptée" par une innocence, on parle de compatibilité, aussi tu es un compatible. Tout à l'heure, mon frère te mènera au sous sol, où Hevlaska, une exorciste, jugera de ton taux de compatibilité justement, ou autrement nommé, taux de synchronisation. Ça peux sembler un peu compliqué au début, alors si tu as des questions, n'hésite pas, je serai heureuse de t'aider."


~

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mar 26 Juin - 15:31

Si Lavi n'avait pas entendu ce qu'avait chuchotté Lenalee à Reginald, trop occupé à s'auto-congratuler intérieurement pour avoir trouvé un super surnom au nouveau venu, il entendit cependant la remarque de ce dernier à propos du surnom en question, estimant qu'il y avait sûrement pire. Pire ? Oh ça oui. Au moins il avait hérité d'un surnom presque affectueux, mettant simplement en avant une de ses particularités. D'autres, avaient eu moins de chance... Lavi pensait d'ailleurs à Allen dont le surnom donné "affectueusement" par Kanda était désormais sur toutes les lèvres ou presque. Même le rouquin qui était pourtant un ami proche du garçon maudit l'appelait parfois ainsi pour le taquiner ou le faire réagir. C'était presque devenu son second prénom. Quant à Kanda justement... le sien était admirablement bien trouvé. Toutefois, Lavi ne l'appelait jamais par un surnom, toujours par son prénom. C'était équivalent... voire même pire. Diablement efficace pour faire réagir le japonais au quart de tour. Dangereux, mais efficace.

« Oh ça oui ! Au moins ce surnom met en avant ton Innocence, c'plutôt bien non ? Tiens, si tu t'sens d'humeur taquine, si jamais tu croises un grand japonais aux cheveux longs remontés en queue d'cheval, appelle le Yû pour voir. Effet garanti ! » répondit-il en riant d'un air malicieux, espérant alors pouvoir voir le résultat

Non pas qu'il tenait à ce que Reginald se fasse couper en deux, mais Lavi adorait voir Kanda s'énerver pour quelque chose d'aussi futile qu'un prénom. Il n'avait d'ailleurs jamais compris pourquoi cela le fichait à ce point en rogne. Un jour, il finirait bien par le découvrir. Un jour... Pour le moment, ce n'était pas vraiment l'important. Le nouveau venu était amusant à sa façon, pas vraiment volontairement et Lavi voyait déjà en lui une future proie à taquiner. Malgré tout, il avait l'air de prendre relativement bien les choses bien que l'on pouvait le sentir quelque peu agacé. L'agitation du rouquin n'était sans doute pas à son goût mais ce dernier ne le remarqua même pas, bien trop occupé à parler.

Cependant, le sujet tournait autour de la prise de mesure pour l'uniforme de Reginald dont Lenalee comptait s'occuper. Sérieusement ? Lavi se sentit obligé d'intervenir pour lui rappeler subtilement que ce n'était pas à elle de le faire. Déjà parce qu'elle avait bien assez de responsabilités comme ça... mais surtout parce qu'il ne désirait pas qu'elle tripote l'anglais, même pour une prise de mesure. Que la jalousie pouvait être un fléau parfois. Il essaya cependant de faire en sorte que cela ne se remarque pas, ne perdant pas un instant son éternel sourire. L'information avait été donnée, à voir comment les choses évolueraient.

A présent dans une cantine plutôt déserte, les deux hommes étaient assis à une table en attendant le retour de la jeune femme qui était partie chercher de quoi boire. Le rouquin en profita pour informer Reginald qu'il valait mieux qu'il s'approche trop de Lenalee, surtout pour un nouvel arrivant sous peine de subir le courroux de son frère. L'anglais précisa qu'il n'avait pas pensé à mal et qu'il ne comptait plus spécialement la "tripoter", ce qui rassura quelque peu l'archiviste. La petite touche d'humour à la fin de sa réponse l'amusa beaucoup
.

« Oh, il s'en doute bien... mais sa soeur, c'est sacré, crois moi. En dehors de ça, c'est un type cool ! Un peu barjo avec ses inventions... mais cool ! C't'un bon chef, tu verra. Oh et puis arrête avec tes Ser, en tout cas avec moi ! On est collègues, on a l'même grade, appelle moi juste Lavi. » répondit-il avec un sourire

L'Innocence du nouveau venu intriguait Lavi. Elle était plutôt de taille et visiblement pratique. Mais à part pour se défendre, que pouvait-elle bien faire d'autre ? Autant poser la question à son compatible même si le rouquin n'était pas certain qu'il ait déjà eu l'opportunité de vraiment la tester. Après tout, on ne connaissait réellement les capacités d'une Innocence qu'après s'en être pas mal servi et l'anglais avait l'air d'être un novice. Lavi demanda donc avec humour comment il comptait s'y prendre pendant les combats. Visiblement, le ton ironique du rouquin avait dû passer à la trappe puisque Reginald l'informa que la tactique proposée n'était pas des plus intéressantes. En voilà un qui allait avoir besoin de taquineries intensives pour se dérider un peu ! Non sans un soupçon de fierté, Reginald montra les lames dont il parlait, les faisant apparaitre soudainement, faisant lâcher un "Oh" de surprise et d'admiration de la part de Lavi. L'Innocence combinait donc attaque et défense, plutôt polyvalente en somme
.

« Défense, attaque, rapidité, corps à corps, esquive... Ben dis donc, limite on va te laisser tout seul sur le terrain et on t'regardera hein ! Parce qu'on aura plus grand chose à faire, haha ! » répliqua t-il en tapotant gentiment l'armure

Reginald ajouta une petite précision à propos de son Innocence puis s'intéressa à celle de Lavi, absente puisque rangée dans sa chambre. Appréciant cette arme dont il était le compatible, le rouquin se redressa un peu d'un air fier à son tour. Il ne pouvait pas la lui montrer pour le moment mais il pouvait toujours en parler. De plus, le sujet semblait intéresser Reginald ce qui était une raison supplémentaire pour détailler la réponse
.

« J'l'ai pas sur moi. Comme j'étais en entrain'ment d'corps à corps, je l'ai laissé à ma chambre. En fait il s'agit d'un maillet mais pas n'importe quel maillet ! En fait il ressemble à un banal maillet sauf que j'peux en modifier la taille à volonté. Il peut être tout p'tit comme ça... facile pour le transporter ! Ou encore immense et faire plusieurs mètres de largueur ou de hauteur ! » fit-il en mimant les différentes tailles avec les mains « C'qui est cool, c'est que le poids n'change pas pour moi donc c'est super maniable ! Mais il fait pas que ça ! J'peux aussi utiliser la magie grâce à des sceaux de différents éléments. Du coup j'peux faire des attaques physiques ET magiques ! Multifonctions ! J'te montrerai plus tard à la salle d'entrainement si tu veux. Ou au pire, j'suppose qu'on fera bien équipe un jour tous les deux ! » ajouta t-il avec un large sourire

C'est à ce moment là que Lenalee réapparu, rapportant deux verres, une carafe et une petite bassine. Lavi haussa un sourcil intrigué, ne voyant pas à quoi allait bien pouvoir servir la bassine. Si c'était pour que Reginald se désaltère un peu plus et se rince le visage, il y avait tout de même plus simple. Mais la jeune femme était si attentionnée que ce n'était pas impossible. Il remarqua cependant qu'elle avait pris un verre pour eux.... mais pas pour elle. Peut-être n'avait-elle pas soif. La voilà qui s'asseyait à côté de lui. Pour ne pas lui tourner le dos, Lavi se tourna pour s'asseoir convenablement alors qu'elle lui parlait, lui faisant également tourner la tête vers elle. Il n'eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu'un linge humide venait d'être posé sur sa joue. La jeune femme comptait visiblement s'occuper de lui maintenant en attendant que Reginald soit suffisament désaltéré. Lavi grimaça non à cause du froid mais de la douleur qui se réveillait de temps à autre avant de s'endormir pour de bon grâce au bon traitement de la chinoise. Décidement, ses petites attentions touchaient toujours le rouquin qui ne s'habituait jamais à ce genre de chose
.

« Merci Lenalee, ça fait du bien. Tu penses à tout, comme toujours ! » murmura t-il à l'attention de celle qui lui faisait face, un sourire attendri aux lèvres

Il laissa les deux exorcistes discuter. La suite ne le concernait pas après tout, mais il était curieux d'entendre le récit de l'anglais.


~

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Jeu 23 Aoû - 18:17

Reginald regarda son interlocuteur d'un œil mauvais lorsque celui-ci lui suggéra d'aller embêter un autre exorciste avec des surnoms étranges. Le baron se savait encore jeune, et à voir les deux exorcistes qui l'avaient accueilli, il pressentait que la moyenne d'âge dans les rangs n'était pas très élevée, amenant les exorcistes au rang de "jeunes prodiges". Sauf que ce n'était pas une excuse pour s'adonner à ce genre de taquinerie puérile, bien au contraire et Reginald le dit bien :

"Je ne pense pas me risquer à embêter un autre exorciste avec ce genre de jeu bon enfant, j'en ai passé l'âge depuis longtemps et vous aussi ce me semble." annonça-t-il calmement, espérant que cela refroidirait un peu les ardeurs du jeune homme roux.

Parlant d'ardeur, il y avait semble-t-il un grand frère très protecteur qui veillait sur la jeune Lenalee et en fait, cela n'étonnait pas le jeune noble plus que cela, si les hommes ici étaient aussi ignorants des bonnes manières. Il fallut ainsi expliquer à Lavi le principe du baise-main et lui assurer qu'il s'agissait d'une marque de politesse tout à fait respectueuse. Peut-être faudrait-il aussi lui expliquer le principe des titres "Ser" et "Lady".

"Je tâcherais de ne pas froisser cet... Inventeur alors, dit-il en s'inquiétant un peu du genre de création que l'aîné de Lenalee pouvait produire. Et excusez mes manières Ser Lavi, mais je ne pense pas réussir à m'en départir pour le moment. Considérez qu'il s'agit d'un surnom dont j'affuble tout le monde, à cette chose près qu'il n'est pas fait pour être taquin, mais bien pour être une marque de respect envers mes pairs."

A mesure que Lavi essayait d'être chaleureux avec lui, Reginald se sentait devenir lui-même plus froid envers son interlocuteur, sans doute ces multiples intrusions dans son espace personnel l'avait plus agacé qu'il ne voulait le montrer. D'ailleurs, une nouvelle démonstration amicale vint percuter son armure.
Grinçant des dents en même temps que les plaques légères grinçaient sous les assauts de sympathie de Lavi, Reginald accorda à celui-ci un sourire contrit, partagé entre l'agacement de sa proximité et la fierté que suscitait sa remarque sur les capacités de combat offertes par son Innocence. Il proposa d'ailleurs à son nouveau collègue de lui présenter la sienne, ne souhaitant plus que l'on parle de lui maintenant. Son amour propre était suffisamment gonflé pour le moment, et il était vraiment curieux de savoir quel autre genre d'Innocence pouvait exister.

Comme pouvait s'y attendre le jeune Windston, Lavi parla de son don divin avec un enthousiasme qui lui fit plaisir à voir, sans doute parce qu'il n'était pas dirigé sur sa personne.

Un maillet ? Voilà une arme idéale pour un personnage à la sympathie si assommante, pensa Reginald avant de se mordre la langue et de pincer les lèvres, les remuant légèrement comme pour laver sa bouche de cette moquerie. Cet exorciste, quoique excentrique et agaçant était à coup sûr un allié fiable et fidèle, il ne devait pas s'autoriser à en penser ainsi du mal.

La capacité de l'arme à changer de forme intéressait beaucoup Reginald qui admirait la façon dont les Innocences s'adaptaient à leurs porteurs, quoique celle-ci semblait obéir au moindre désir du rouquin qui la maniait. L'aspect magique, lui, interloqua le jeune noble.

"Des sceaux de différents éléments ? J'avoue que cela attise ma curiosité. Les lames de mon armure brûlent de la flamme de la Justice lors des combats, mais ce n'est pas une magie aussi développée que semble l'être la vôtre. Est-ce une chose commune à d'autres exorcistes ou bien est-ce exclusif à votre Innocence ?" questionna-t-il poliment.

Et tandis que la discussion s'attardait sur les Innocences, Lenalee revint finalement avec de quoi rafraichir le gosier de tout le monde à la table. Hochant la tête pour remercier la jeune femme de l'avoir servi et lui indiquer qu'il avait bien pris note la suite de leur visite, Reginald se demanda bien où était le personnel de service, s'il en existait un...

Apparemment pas, pas plus que d'équipe médicale si l'on en croyait le fait que Lenalee se chargeait elle-même des blessures de son compagnon exorciste. Le jeune baron se demanda finalement si cette jeune demoiselle n'était tout simplement pas trop gentille, se chargeant de prendre soin de tout le monde à la place du personnel autorisé.

Lorsqu'elle lui sourit avant d'entamer une série de questions, le jeune noble fut certain de la véracité de son hypothèse. Lady Lenalee était une jeune femme charmante, peut-être trop pour son propre bien, puisqu'elle avait l'air de se soucier d'abord de celui des autres. Bah, le monde avait besoin de ce genre de personne pleine d'abnégation, c'était certain.

Après avoir bu son verre d'une traite, Reginald soupira d'aise avant de répondre à son interlocutrice :

"Je suis arrivé d'Angleterre, depuis le manoir des Windston que j'ai dû évacuer à cause d'une attaque d'Akuma. L'Innocence se trouvait depuis des siècles dans l'armurerie de ma famille et je l'ai découverte ce jour tragique où ce démon est apparu dans notre domaine,
expliqua-t-il, l'air sombre. Je nous épargnerais à tous de ressasser ce qui est arrivé entre l'apparition de l'Akuma et sa destruction, et pour raccourcir, oui je suis au courant d'être un compatible... La notion de taux de synchronisation m'est inconnue cependant et j'accepte donc de me soumettre à l'analyse de cette dénommée Hevlaska. Mais quoiqu'elle dira, je tiens à vous assurer de ma volonté à combattre les Akumas et leur maître, peu importe ce qu'il en coûtera."

A ces derniers mots, il darda un regard farouche sur les deux exorcistes, comme si cet examen était une remise en question de son désir d'accomplir la mission qu'on lui avait confié.


~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Mar 16 Oct - 14:42

La chinoise répondit aux remerciements du rouquin d'un sourire doux qui laissait comprendre que c'était un plaisir pour elle que de rendre service. La main toujours tendue, tenant le ligne humide contre la joue de Lavi, elle avait inclinée la tête pour discuter avec le nouveau venu tout en l'ayant en ligne de vue, attachée à la politesse. Elle l'écouta raconter son aventure, son sourire joyeux s'effaçant doucement pour laisser place à un air sincèrement désolé et compatissant.

" Je suis navrée que tu aies eut à découvrir ton innocence dans des circonstances difficiles Reginald. C'est hélas le lot de beaucoup d'exorcistes. J'espère ceci dit que tu trouvera ici un nouveau foyer et une nouvelle famille. "

La demoiselle afficha un sourire encourageant, jugeant qu'il n'était pas utile d'accabler l'homme d'un air triste alors que lui tentait de surpasser le malheur qu'il venait de vivre avec courage. Non, il avait besoin d'espoir, comme eux tous, et ça, Lenalee savait l'offrir. Préférant ne pas trop s'éterniser sur le sujet visiblement douloureux de l'acquisition de l'innocence du jeune homme, elle décida qu'il était bien plus intéressant de parler d'autre chose. De se projeter dans l'avenir, tiens, c'était une bonne idée ça. Ne pas rester sur le passé, voir vers le futur. Et l'imminence de celui devait les conduire au sous sol à la rencontre d'un exorciste bien particulier, Hevlaska.

" Je ne doute pas une seconde de ta motivation tu sais. Je suis d’ailleurs sûre que tout va très bien se passer. C'est juste une formalité qui permet de juger de ton seuil de compatibilité, ce n'est pas un test qui demande à voir si tu peux te battre ou non. Après tout, un homme qui escalade une montagne pour rejoindre un groupe de combattants pour la paix ne peut-être qu'un précieux atout dans une lutte qui demande du cœur, du courage et de la volonté. Je crois que puisque tu es là, tu possèdes les trois. "

Offrant un nouveau sourire rassurant à l'homme, la jeune femme se redressa, libérant la joue de Lavi du linge au passage.

" Je crois qu'il est d'ailleurs temps d'y aller. Je vais ranger tout ça et je vous retrouve à l’ascenseur. Lavi tu veux bien accompagner Reginald jusque là s'il te plait ? Je fais au plus vite. Nii-san doit déjà se trouver sur place. "

L’exorciste rassembla ce qu'elle avait amenée, laissant tout de même le temps à Lavi de boire son propre verre, avant de s'éloigner d'un pas rapide ne souhaitant pas les laisser dans l'attente trop longtemps. De plus elle souhaitait assister à la rencontre du nouveau venu et de l'étrange femme, trouvant toujours cet instant magique, même si il n'était pas forcément très agréable pour l'examiné. Et enfin, elle ne devait de toute façon pas tarder puisqu'elle était chargée de descendre de quoi prendre des notes.

Lenalee alla donc reposer la "vaisselles" en cuisine, la lavant rapidement, avant de passer chercher son célèbre sous main et de quoi commencer à remplir un dossier pour Reginald. Une fois équipée la chinoise remonta le couloir pour aller retrouver le reste du groupe afin de commencer "l'analyse", première étape de l'intégration d'un nouveau membre. S'en suivrait l'inspection de Komui de l'innocence, d'un passage par l'infirmerie pour les examens du jeune homme et enfin, d'un saut auprès de Jonnhy pour les mesures de l’uniforme. Après cela, Reginald se verra attribué une chambre et gagnera droit à prendre un peu de repos. Décidément, il n'y était pas encore...




♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Ven 19 Oct - 18:46

Lorsque Reginald jeta un coup d'oeil vers Lavi, ce dernier cru voir le regard de Kanda, l'espace d'un instant. Sauf que contrairement au japonais, le coup d'oeil du chevalier n'avait rien de meurtrier. Toutefois, l'agacement de celui-ci était palpable et ce regard en biais était sûrement lancé comme un espoir de décourager le rouquin de poursuivre une conversation et une attitude qui l'énervait. Mais seul ses yeux trahissaient son agacement. Son visage, lui, restait impassible, comme si au final il se moquait bien de ce qu'il pouvait dire. Mais il n'était pas si insensible qu'il voulait bien le montrer. D'ailleurs sa remarque vint appuyer cette constatation. Si le but était de vexer Lavi, il était bien loin du compte. Après tout, il avait l'habitude de se faire rabrouer par pas mal de gens, à commencer par son maître. Mais tout cela ne faisait-il pas parti du petit jeu auquel il s'adonnait ? Au fond, il était bien plus réfléchi et sérieux qu'il ne le laissait paraitre. Mais ça, Reginald n'avait pas à le savoir. Si Lavi avait cru Allen bien plus vieux que son âge réel lorsqu'il l'avait rencontré, c'était à cause de la couleur de ses cheveux. En ce qui concernait Reginald, ils semblaient avoir le même âge... mais sa mentalité ressemblait davantage à celle d'un homme âgé un peu aigri sur les bords. Le rouquin paraissait plus vieux que son âge en temps normal, mais depuis qu'il avait arboré cette personnalité joyeuse, il semblait également avoir perdu en maturité.

« Ouais, visiblement t'as passé l'âge pour pas mal de choses. » fit-il remarquer avec un sourire qui n'avait rien de moqueur « Mais y a pas d'âge pour être exorciste, ni pour rire un peu. Et crois-moi, rire en temps d'guerre, c'est pas du luxe ! »

Reginald semblait avoir saisi qu'il valait mieux ne pas trop coller Lenalee, ce qui n'était pas plus mal. A vrai dire, cela rassurait Lavi. Qu'est-ce qui lui prenait d'ailleurs ? C'était bien la première fois qu'il faisait une telle remarque à quelqu'un. Au moins le message était passé, c'était l'important. Toutefois, le chevalier ne semblait pas vouloir entendre raison à propos du reste ou en tout cas, il campait sur ses positions. Qu'il le veuille ou non, Lavi écoperait d'un "ser", comme tout le monde visiblement. Devant cette fatalité, le rouquin tenta autre chose qui semblait déjà plus simple à avoir.

« Bah, tu peux bien faire c'que tu veux, Yoroi, c'est pas un problème. Si jamais tu changes d'avis, tu sais qu'ça me dérange pas ! M'tutoyer aussi ça t'ennuie ? »

Vu leurs âges similaires, se faire vouvoyer de la sorte était vraiment curieux. Il avait clairement été élevé de la sorte mais cela mettait une impression de distance entre eux. C'était peut-être normal après tout, ils venaient tout juste de se rencontrer. Mais vu ce qu'ils allaient vivre ensemble, mieux valait ne pas trop dresser de barrières inutiles. D'ailleurs des barrières, Lavi ne semblait pas en avoir. Assis à côté de Reginald, le rouquin s'était mis de travers afin de mieux pouvoir lui parler, ne prenant pas en compte qu'il souhaiterait sans doute un peu d'espace vital. Il voulait en apprendre plus sur le nouveau venu et puisque Lenalee s'était absentée, il pouvait désormais reporter toute son attention sur ce dernier, pour le plus grand malheur de celui-ci. Pourtant cette fois, cela ne semblait pas le déranger plus que ça. Son visage précédemment fermé réfletait à présent une sorte d'intérêt et de curiosité croissante. Sans doute que l'évocation des Innocences était un sujet qui le passionnait déjà plus. Lavi essaya d'être concis sur les explications, se disant qu'une démonstration valait mieux qu'un long discours inutile. Cependant, puisqu'il n'avait pas son Innocence sur lui et que faire flamber la cantine n'était pas une bonne idée, il estimait que cela attendrait un peu plus tard. Malgré tout, il pouvait répondre à ses questions. Pour une fois que Reginald se mettait à être plus bavard, il ne fallait pas laisser passer cette chance !

« De ce que je sais, je suis le seul à utiliser ce genre de magie. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'en existe pas d'autres dans mon cas ! Juste qu'on ne les connait pas encore. Chaque Innocence est particulière et différente mais j'imagine qu'on doit retrouver parfois les mêmes principes... A vrai dire, ça dépend pas mal de son utilisateur. Je peux utiliser trois sceaux pour le moment seulement alors que mon Innocence en fait apparaitre huit. Comme quoi je suis encore loin de pouvoir m'en servir parfaitement. Mais le Feu, le Vent et la Terre me suffisent il faut croire. Puis j'ai mes camarades pour compenser ! C'est dans la polyvalence qu'on est forts ! Enfin.. j'te montrerais ça plus tard si tu veux. On a une salle d'entrainement faite pour ça après tout. »

Plus tard oui. Car Lenalee étant de retour, le rouquin ne voulait pas monopoliser la parole. La chinoise était chargée de s'occuper des nouveaux venus après tout et il ne faisait que les accompagner, lui. Il resta donc silencieux le temps que la jeune femme appaise ses blessures, profitant de sa douceur. C'était bien plus agréable que de passer à l'infirmerie et de subir les leçons de morale de l'infirmière en chef. Mais le récit de Reginald l'empêchait de savourer pleinement cette attention. D'après ce qu'il disait, l'acquisition de son Innocence s'était faite dans la douleur... comme pour beaucoup. Lavi avait eu la chance d'être compatible avec l'une des Innocences qu'Hevlaska gardait en son sein et n'avait pas eu à subir ça. Quand on y repensait... un Bookman exorciste, c'était plutôt curieux.

Comme à son habitude, Lenalee savait trouver les mots qu'il fallait pour encourager et apaiser Reginald. Difficile de douter de sa motivation, sa petite escalade prouvait bien à quel point il se sentait investi du pouvoir divin. Au moins il ne rechignerait pas à se rendre sur les champs de bataille contrairement à pas mal d'exorcistes, forcés de combattre simplement parce qu'ils sont compatibles. Encore une fois, Reginald acceptait son destin les bras tendus. Mais une petite visite chez Hevlaska le calmerait peut-être. A moins qu'il ne la prenne pour une déesse... C'était fort possible
.

« Le passé est ce qu'il est. Maintenant tu as les armes en main pour façonner le futur avec nous. »

Lenalee avait stoppé son geste salvateur, les soins étant terminés. Il fallait dire que Lavi n'était pas tant amoché et que les marques de coups finiraient par disparaitre d'elles-mêmes mais le rouquin regrettait déjà que ce soit terminé. Encore une fois la chinoise s'absentait, laissant à Lavi le soin de guider Reginald jusqu'à l'ascenseur. Aussitôt, le rouquin se mit sur ses pieds, hochant la tête pour confirmer la chose. Le chevalier allait donc rencontrer Komui et Hevlaska... Quelle chance.

« Allons-y, une fois fait, tu seras tranquille. Il n'y aura plus qu'à te faire ton uniforme et à te donner une chambre. Bienvenue chez toi Yoroi ! » lança t-il d'un air enthousiaste tout en se levant

Attrapant son verre d'eau au passage, Lavi le vida rapidement avant de le reposer et de sortir de la cuisine en compagnie de Reginald. Il ne leur fallu que quelques minutes à peine pour rejoindre l'ascenseur. Le rouquin marchait d'un pas tranquille, pas pressé, puisqu'ils devaient de toute façon attendre Lenalee. Une fois sur l'ascenseur, Lavi s'appuya contre le rebord qui donnait dans le vide, loin en dessous d'eux. C'était plutôt impressionnant de voir ce trou béant central la première fois mais par la suite, on n'y prêtait même plus attention. En principe, les rencontres avec Hevlaska étaient personnelles et seuls Komui, Lenalee et l'exorciste concernés étaient autorisés à y assister. Mais Lavi faisait exception à la règle. En tant que Bookman, il avait le droit d'aller partout et d'assister à chaque réunion, même les plus importantes. Du coup, cette fois, il ne se privait pas pour accompagner le petit groupe. Et si Reginald était le coeur après tout ? Il ne fallait laisser passer aucune éventualité
.

« Détends toi, Yoroi et n'aie pas peur. Ca surprend la première fois, mais Hevlaska te fera aucun mal. »

Lenalee les ayant rejoins, ils effectuèrent rapidement la descente dans l'immense salle sombre d'Hevlaska. Difficile de voir quelque chose, à croire qu'il s'agissait d'une salle complétement vide, sur plusieurs étapes. Lavi s'arrêta non loin de l'ascenseur et vint appuyer son dos contre un des murs, restant à distance. D'ici, il pourrait entendre. Il ne désirait pas interférer avec ce qui allait se passer et préférait faire comme s'il n'était plus là. Son sourire avait disparu, son regard était devenu plus sérieux. Il était cette fois là en tant que Bookman et non en tant qu'exorciste. Maintenant, il ne restait plus à Lenalee qu'à présenter Reginald à Komui et qu'enfin, il rencontre Hevlaska.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Sam 8 Déc - 15:40

Individu d'une indécrottable sympathie, Lavi tentait d'insuffler au chevalier un peu de son aisance et de sa bonhommie, lui suggérant de le tutoyer pour faire tomber les barrières que l'éducation du jeune noble avait dressées autour de lui. Malheureusement, les manières de Reginald étaient elles-aussi indécrottable et le jeune Windston opposa au rouquin un refus diplomate :

"Je n'ai même jamais tutoyé ni mes parents, ni mes domestiques, traitant chacun avec respect. Vous ne me prendrez donc pas à vous considérer d'une moindre façon en vous parlant comme au dernier des brigands. Je peux cependant accepter que vous me tutoyez, Ser, car je sais que ce parlé n'a pas la même implication entre vos lèvres."

Si ce premier échange semblait bien coincé et ne menait qu'à des impasses pour les deux interlocuteurs de si différentes natures, la discussion sur les Innocences allaient d'un bien meilleur train, d'une part parce que Lavi avait relâché Reginald, mais surtout car le sujet l’intéressait.

Reginald s'était intéressé à la magie qui habitait le marteau de Lavi, et ce dernier lui avait alors expliqué son fonctionnement, parlant du fait qu'elle était unique jusqu'à preuve du contraire et qu'il n'en maîtrisait pas tous les aspects. Le chevalier se demanda alors si son armure abritait elle aussi un tel potentiel, et à quel point il devrait se démener pour l'en dévoiler pleinement. Le rouquin agrémenta son récit de quelques détails sur les Innocences et la Congrégation en général. Il proposa même au baron une démonstration de ses capacités dans la salle d'entraînement de la tour. Une joute amicale ? Cela le tentait bien, mais plus tard comme disait Lavi, car il restait encore beaucoup à faire aujourd'hui pour Reginald.
Ce dernier se contenta donc de hocher la tête, faisant silence alors que Lenalee revenait.

La jeune femme prit alors soin des quelques blessures que son camarade avait pu récolter plus tôt, sans doute en entraînement. Ces égratignures étaient signe que le jeune homme se donnait à fond à l'exercice, ce qui n'était pas plus mal et changerait le baron des passes d'arme qu'il avait connues et qui semblaient parfois trop chorégraphiées. Ce genre de joute sous contrôle n'avait rien à voir avec un combat réel, et ça Reginald l'avait amèrement compris lors de l'acquisition de son Innocence, qu'il résuma d'ailleurs très brièvement à ses interlocuteurs. Cet épisode de sa vie était bien sombre et bien lourd de conséquences, ce n'était pas un de ces récits héroïques que l'on aime à raconter à qui veut l'entendre et le jeune baron ne voulait pas appesantir l'ambiance légère qui régnait.

Il eut malgré tout droit à un regard compatissant de la jeune femme et à ses encouragements pour ce nouveau départ dans la Congrégation. Occupée à soigner les blessures de son camarade, elle tentait tout de même d'apaiser celles, plus psychologiques, du baron. Elle lui expliqua ensuite plus amplement ce qu'impliquait la visite à Hevlaska, rassurant Reginald sur le fait que sa motivation et ses capacités ne seraient pas remises en cause. Elle chatouilla même encore un peu son orgueil en lui attribuant trois grandes qualités qui semblaient devoir caractériser les exorcistes. Lavi alla aussi de son encouragement, déclarant que le passé était à laisser derrière soi, et que le baron avait pleinement les capacités de changer le futur, avec l'aide de la Congrégation qui plus est.

"Oui, il ne faut pas tirer du passé plus que des leçons et si vous pensez que j'ai ma place dans le futur que vous construisez ici, alors soyez assurés de ma loyauté indéfectible" déclara-t-il le plus sérieusement du monde.


Enfin, vint le temps d'aller se soumettre à l'analyse d'Hevlaska. Lenalee annonça qu'elle avait quelques affaires à mettre en ordre avant de partir, et laissa une fois encore les deux garçons seuls. Mais pour cette fois, Reginald fut plus dérangé par la petite boule qui se formait au creux de son estomac que par la présence du rouquin exubérant.

Se levant en même temps que Lavi, il répondit à ses paroles rassurantes et à son message de bienvenue par un hochement de tête et un sourire sincère, chose suffisamment rare pour être notée. Il garda cependant sa posture droite et son pas raide en suivant l'exorciste jusqu'à l'ascenseur. Ce dernier était un peu particulier puisqu'il laissait tout le loisir d'admirer le gouffre vertigineux dans lequel il s'enfonçait.

Le jeune baron se retint bien de se cramponner au rebord de la plateforme, ne voulant pas passer pour quelqu'un s'effrayant des hauteurs. Il venait de gravir une montagne après tout, alors pourquoi être impressionné par ce trou béant ? Peut-être car il avait l'air de ne pas avoir de fond...
Néanmoins Reginald garda un maintien droit, vacillant légèrement lorsque la plate-forme se mit en branle, silencieux tout le long de la rapide descente.

Une fois en bas, le jeune noble se rendit compte que la boule au creux de son ventre avait encore grossi. Lavi tenta bien de le rassurer, l'enjoignant à ne pas craindre ce qui pourrait arriver, mais il se contenta de hocher la tête, durcissant son regard pour dissimuler son malaise. L'instant était bien trop solennel, tellement solennel que même l'exubérant rouquin le prenait au sérieux.

La salle où ils se trouvaient était sombre, bien trop pour pouvoir distinguer quoique ce soit... Hevlaska était-elle humaine ? Si elle passait sa vie ici, c'était peu probable... Alors qu'était-ce ? Un être divin ? Dans une salle si peu éclairée ?

Lavi s'était placé en retrait, et Reginald regrettait presque sa proximité. Lenalee par contre se tenait non loin, mais il ne se permit aucune question. L'instant décisif approchait et la petite boule de malaise était remontée dans sa gorge, le laissant muet. Se tenant raide et droit, presque au garde à vous, il tentait de percer les ténèbres d'un air farouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenalee Lee
Admin / Mc Sushi Fan
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 30

Feuille de personnage
Age : 16 ans
Nationalité : Chinoise
Surnom :

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Sam 22 Déc - 15:18

Une flopée de pensées étaient entrain d'ensevelir l'esprit de la chinoise. Si devant les autres elle arrivait avec effort à faire bonne figure, accueillant toujours les arrivants avec chaleur, au fond d'elle, chaque nouveau visage se plaçait à coté de celui d'un disparut. Depuis les nombreuses années qu'elle avait passé au sein de la congrégation elle avait vu bien trop souvent cette scène se reproduire. Un exorciste tombait, un autre finissait par être trouvé. Comme si ils n'étaient que des existences jetables, eux, simple porteur des armes de dieu. Au final, seul les innocences importaient. Beaucoup s'étaient d'ailleurs sacrifiés pour elle. Mais ce n'était pas la vision de tous, pas la vision de Lenalee. Pour elle, chaque personne était immensément précieuse, et chaque perte, atrocement douloureuse. Si pendant longtemps elle avait supportée courageusement ce petit manège de rotation, ces derniers temps il se faisait de plus en plus courant, oppressant lourdement son cœur. La demoiselle savait que ce n'était que le début, que la guerre allait être de plus en plus acharnée et que les pertes seraient de plus en plus lourde. Dans une telle situation, avait elle raison de s'attacher ainsi à chaque être qu'elle rencontrait ?

Une larme vint s'écraser sur le dos de sa main, alors qu'elle déposait les divers couverts précédemment débarrassé dans un bac de la cuisine de Jerry. Remontant vivement cette dernière à ses yeux, Lenalee effaça l'eau qui y perlait en frottant du revers de la paume. Ce n'était pas le moment de douter. Bien sûr qu'elle avait raison d'agir comme elle le faisait. Elle apportait des sourires dans un monde de larme, rien n'était plus précieux. Et puis, il était important que les gens sentent qu'ils étaient importants, au moins pour une personne, qu'ils avaient mis les pieds dans un combat difficile, qu'ils étaient devenus soldat, mais que malgré tout, ils étaient toujours eux. C'était le souhait le plus cher de la jeune femme. Parvenir à offrir au gens un peu de paix, de bonheur. Réussir à les connaitre, à pouvoir se rappeler d'eux autrement que comme des compatibles, à porter leur mémoire si il devait leur arriver malheur, les tenants toujours un peu en vie, même lorsque leur corps avait été brulé.

Prenant une grande inspiration, la demoiselle tourna les talons pour se diriger vers l’ascenseur où l'attendait ses deux compagnons. Si ces derniers temps, les doutes étaient de plus en plus en présent dans l'esprit de la chinoise, elle ne les laissaient jamais ronger bien longtemps sa motivation, sa force et son courage. Elle était forte, elle devait l'être, pour tout ceux qui l'était autour d'elle. A nouveau animée par son habituelle énergie, l'exorciste accrocha une nouvelle fois un sourire à ses lèvres, et c'est avec son air le plus confiant qu'elle retrouva les deux hommes afin de descendre dans la salle où se trouvait Hevlaska.


" Me revoilà. Pardon de vous avoir fait attendre. Nous pouvons y aller ! "

Les bras croisés devant elle, enroulant son bloc note, Lenalee fixait le plafond de la plate forme qui les entrainaient vers les profondeurs de la congrégation. La descente parue très longue pour la demoiselle qui n'était pas revenue en ce lieu depuis qu'elle avait perdue son innocence. Elle savait que là, en bas, se trouvait son arme. Qu'elle l'attendait, qu'elle attendait qu'elle soit assez forte, assez résolue, pour l'accepter à nouveau. Pourtant, ce n'était pas pour cela qu'elle faisait le chemin cette fois, pas encore. Combien de temps Hevlska pouvait elle conserver son innocence ? D'ailleurs, depuis combien de temps était elle la gardienne de toutes les innocences ? Il était difficile de donner un âge à l'immense femme aux traits à peine humain. Qu'était elle ? Lenalee se l'était souvent demandé. Cependant, comme bien des sujets en ces lieux, le secret était bien gardé. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle était déjà là à son arrivée.

Jetant un regard en coin à Lavi, la chinoise se demanda si lui, il était au courant de toutes ses choses. Après tout, il avait accès à des informations confidentielles de par son statut d’apprenti Bookman. Mais est ce que tous les mystères de la congrégation était scellé dans des dossiers ? N'y avait il pas eut quelques oublis ? Parfois, la jeune femme l’espérait, songeant qu'ainsi son ami ne serait jamais au courant de ce qui se passait ici avant l'arrivé de son frère à la tête de l'organisation. Elle n'avait pas envie qu'il sache pour Malcom, pour elle, pour bien des choses qu'elle préférait oublier. Cependant, elle doutait fortement qu'une période entière de la régence des lieux ai été passée sous silence. Et dans le fond, ce n'était pas si important. Si Lavi savait, il n'avait jamais cherchais à faire revivre à Lenalee d'atroces souvenirs, en se montrant curieux et inquisiteur. C'était tout ce qu'elle lui demandait.

Puis, l'ascenseur s'immobilisa, signe qu'ils étaient arrivés. Sortant de ses pensées, la demoiselle ouvrit la marche, guidant ainsi Reginald jusqu'à un homme, tout de banc vêtu, à la tête surmonté d'un béret poinçonné de l'écusson de la congrégation. L'homme se tenait debout, devant une sorte de rambarde, sur ce qui semblait être une petite terrasse. Face à lui, une immense créature, brillant d'une vive lumière, les écrasaient de sa hauteur.

Lorsque l'homme entendit le bruit de l’ascenseur, il se tourna afin d’accueillir les jeunes gens, et de juger d'un œil curieux, caché derrière de fine lunette de vue, l'aspect du nouveau venu.


" Nii-san, voici Reginald. Reginald, mon frère, Komui, il est le chef de notre section scientifique et le grand intendant de la congrégation."

A peine Komui avait il ouvert la bouche -sans doute pour noyer le pauvre jeune homme d'un flot de questions- que Lenalee attrapa le bras de l'armuré, le sauvant d'un interrogatoire épuisant, surtout après ce qu'il venait de vivre. Les questions attendraient, il y avait encore beaucoup à faire. Tirant doucement sur le bras serré, la demoiselle guida le futur exorciste jusqu'au bord de la petite "terrasse", afin que celui ci puisse faire face à la gardienne. Puis, elle lui murmura quelques mots avant de le relâcher et de se reculer de quelques pas, permettant ainsi à Hevlaska de faire son œuvre.


" Ne t'en fais pas Reginald, tout ira bien. Nous sommes là, avec toi, détends toi ce ne sera pas long." chuchota t elle.


( Je m'arrête là parce que je ne sais pas trop si je dois faire Hevlaska ou non, si Lavi veut le faire, si on ne fait que le décrire ? Bref dans le doute je stoppe, si vous aimez mieux que je continue et que je la fasse, dites le moi ^^ [même si je suis nulle en Hevlaskage xD] )

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


Spoiler:
 


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Modérateur / L'Homme Fougère
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 32
Localisation : Là où on ne s'y attend pas

Feuille de personnage
Age : 18 ans
Nationalité : Mixte
Surnom : Baka Usagi / Junior

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Lun 7 Jan - 12:43

Lavi tentait d'analyser le nouveau, cherchant à trouver sa façon de fonctionner. Ce n'était pas bien compliqué au final, il se comportait comme le ferait le dernier héritier d'une grande famille noble. C'était ce qu'il était après tout, non ? Même s'il n'avait plus personne à impressionner, Reginald conservait une certaine fierté et ne se laissait pas aller à la facilité, prônant toujours les valeurs qu'on lui avait inculquées. Le rouquin trouvait que c'était franchement lourd et pénible de se comporter comme si l'on avait un balai enfoncé dans le fondement mais après tout, cela ne le regardait pas, chacun son choix de vie. A vrai dire, il préférait que Reginald ne déroge pas aux règles qu'il s'était lui-même fixé. Ainsi, il n'en était que plus amusant et le faire tourner en bourrique serait d'autant plus facile. Malgré tout, le jeune homme de bonne famille lui était sympathique et il ne voulait simplement pour le moment que lui donner envie de rester et qu'il se sente à l'aise.

« Pour moi le respect ce n'est pas un simple choix de conjugaison mais j'comprends ton point de vue. Fais donc comme tu l'entends mais t'étonne donc pas que je te tutoie, avec ou sans ton autorisation. On va être coincés ensemble pour un bout d'temps alors on ferait mieux de s'habituer les uns aux autres ! Enfin si ça peut te rassurer, c'est pas dit du tout qu'on soit amenés à faire équipe. Cela dit, on pourra toujours s'entrainer ensemble ou s'changer les idées loin du champ de bataille ! » assura t-il avec un sourire

Il était inutile d'insister sur la question vu que le chevalier semblait campé sur ses positions. Peut-être qu'avec le temps il se dériderait un peu... bien que Lavi ne mettait pas trop d'espoir dans tout ça. Après tout, depuis le temps qu'il connaissait Kanda, celui-ci n'avait pas changé d'un iota. Il en serait possiblement de même pour Reginald. Mais ça, seul le futur pouvait le dire. S'il vivait assez vieux pour que l'on puisse le constater... Le chevalier ne manquait certes pas de volonté comme il l'avait prouvé à plusieurs reprises, mais cela ne suffisait pas à survivre à cette guerre. Il avait l'air d'être du genre à foncer dans le tas sans avoir véritablement de plan... Un comportement hautement suicidaire pour quelqu'un qui combattait au corps à corps. Son armure le protégeait, mais cela ne faisait pas tout non plus.

Les deux exorcistes en profitèrent pour évoquer un peu plus en détail les Innocences, dont celle du rouquin qui ne l'avait pourtant pas sur lui. L'apprenti Bookman avait eu la chance, tout comme son maître, d'être compatible avec une Innocence alors qu'à l'origine, ils n'étaient là que pour enregistrer les évènements de cette guerre secrète. Coïncidence ? Quoi d'autre... En tout cas, depuis le temps qu'il la maniait, on pouvait dire qu'il savait l'utiliser aisément. Mais il était loin d'être aussi doué que certains autres exorcistes qui possédaient leurs armes depuis bien plus longtemps. Avoir une longue durée de vie chez un exorciste était déjà un exploit en soit... Mais Lavi se garda bien de le dire à Reginald. Inutile de le démoraliser en lui rappelant que la guerre pouvait aussi bien être gagnée que perdue. Le rouquin n'était-il pas celui qui voyait toujours le bon côté des choses après tout ? Enfin ça, c'était ce qu'il voulait bien montrer. La vérité était un peu différente.

Lenalee fit son retour parmi eux et entreprit de soigner la blessure de Lavi tout en continuant de s'intéresser à Reginald. Le rouquin se laissa faire avec plaisir, hochant de temps à autre la tête pour marquer son approbation. Ce qu'avait vécu Reginald était tout sauf plaisant mais il devait aller de l'avant et c'est visiblement bien ce qu'il comptait faire. Vu la façon dont il en parlait, c'était comme s'il remettait tout sa vie, ses objectifs et ses rêves dans un seul et même but : devenir exorciste. Il prenait ça tellement au sérieux que Lavi espérait qu'il prendrait tout de même du temps pour lui afin de se reposer et trouver un nouveau but à accomplir. Vivre pour se battre n'était pas tellement une vie en soit. C'était en tout cas ce que pensait l'archiviste.


« C'est pas juste à nous de juger si t'as ou non ta place ici. Tu dois en être toi-même persuadé ! » précisa t-il

Lenalee proposa de se rendre quelques niveaux plus bas pour aller voir Hevlaska et ainsi confirmer le statut de Reginald. La chinoise ramassa ce qu'elle avait apporté et retourna en cuisine, laissant le soin à Lavi d'accompagner l'anglais jusqu'à la plateforme qui servait d'ascenseur. Elle ne tarda pas à les rejoindre et ils purent enfin descendre dans la salle de la "Sainte". Comme toujours, il y faisait sombre. Le rouquin resta en retrait, laissant le soin à Lenalee d'accompagner Reginald jusqu'à son frère qui se trouvait là. Sans doute avait-il été averti de l'arrivée d'un nouvel exorciste et avait prit les devants, sachant que la chinoise l'amènerait ici. Avant que l'anglais ne s'éloigne, l'apprenti bookman lui fit un signe de tête et leva le pouce vers le haut comme pour l'encourager. Il allait sans doute être surpris par ce qu'il allait voir mais Lavi savait que tout se passerait bien. Il ne lui restait plus qu'à attendre et observer ce qui allait se passer. Par la suite, ils pourraient tous remonter pour se divertir un peu. Reginald voudrait sans doute se reposer. Il ne resterait plus qu'à lui fournir une chambre et par la suite un uniforme. Enfin, il serait un véritable exorciste.




(post court mais j'enchaine, pas d'inquiétudes !)

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦


♥ Strike ! :
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komui Lee
P.N.J
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Lun 7 Jan - 14:35

Pour une fois, Komui faisait son travail. Il ne l'avait pas refilé à quelqu'un d'autre ni même cherché à faire semblant. Il rédigeait une note à destination du Vatican et le faisait avec soin. Il ne fit même pas attention au scientifique qui pénétra soudainement dans son bureau, essoufflé. Ce n'est que lorsqu'il prit enfin la parole que le chinois redressa la tête, se demandant s'il y avait une urgence, prêt à toutes les éventualités. Il y avait plus souvent de mauvaises nouvelles que de bonnes après tout.

« Chef Komui ! Il faut que vous veniez voir ça ! »
« Voir quoi ? Je rédige un document important et... »
« Vous vous souvenez de l'arrivée de monsieur Walker et mademoiselle Lotto ? Un troisième s'y essaye là ! »


Comment oublier l'escalade du jeune Allen ? Son arrivée avait été tout sauf discrète. Encore un peu et il se serait fait découper par Kanda si Komui n'avait pas retrouvé sa lettre de recommandation. Cela lui fit penser qu'un jour, il faudrait ranger son bureau. Mais pas lui. Il avait des hommes sous ses ordres après tout, il fallait bien que cela ait des avantages. Puis il songea à Miranda. Cette dernière avait gravi la montagne tout en transportant son encombrante Innocence. Qui était le troisième larron qui avait manqué l'entrée plus accessible ? Oubliant complétement l'importance de ce qu'il faisait, Komui se leva d'un bon et emboita le pas à celui qui était venu le prévenir, n'oubliant pas de se saisir au passage de sa tasse de café encore à demie pleine. Il avait hâte de voir le spectacle.

Dans la salle de commandement, il pouvait admirer la vidéo de la caméra de surveillance. Un homme, jeune visiblement, s'escrimait à vouloir escalader la montagne. Sirotant sa tasse de café, Komui l'admirait faire, silencieux. L'escaladeur portait une armure de chevalier. Aimait-il la difficulté à ce point ? Les scientifiques qui l'entouraient semblaient bien calmes contrairement à d'habitude. Généralement, ils prenaient des paris ou quelque chose du genre. Là, seul la moitié d'entre eux regardait les images, ce qui intriguait le chinois.


« Ca ne vous intéresse pas ? »
« Oh, on sait déjà le résultat, ce sont des images d'archive. Il est arrivé ce matin déjà. Là il est à la cantine en compagnie de votre soeur et de Lavi. Sans doute passeront-ils par ici... ou descendront-ils directement. »


Tout s'expliquait. Inutile donc d'admirer un type gravir la montagne s'il ne s'écrasait pas en bas. Mais... une minute. Cela signifiait que sa soeur était avec un parfait inconnu ?? Heureusement, elle n'était pas seule, Lavi les accompagnait, ce qui rassura un minimum le Grand Intendant. Sans perdre une minute, il termina sa tasse de café ornée d'un lapin et la posa sur le premier bureau à sa portée avant de se diriger d'un pas rapide vers l'ascenseur. Il descendit jusqu'à l'étage où se situait Hevlaska et attendit patiemment. Il expliqua à la gardienne qu'un nouveau arrivait. Il était difficile de savoir ce que l'exorciste géante pouvait bien penser, dépourvue d'yeux. Cela ne l'empêchait pourtant pas de voir. De ce que le chinois savait, elle avait toujours été là, même avant qu'il ne prenne les rennes de la Congrégation. Une alliée de poids qui était indispensable au bon fonctionnement de la Congrégation. Au moins cette fois, pas besoin de fournir une Innocence.

Peu de temps après, l'ascenseur descendit à nouveau, dévoilant les trois jeunes gens. Lavi restait en arrière tandis que Lenalee s'approchait en compagnie du nouveau. Aussitôt, Komui remonta ses lunettes devant ses yeux et offrit un sourire fier et franc à celui qui se présentait devant lui. Celui qui répondait au nom de Reginald portait toujours son armure. Son Innocence ? C'était vraiment très intéressant. C'était bien la première fois que Komui voyait une telle Innocence.


« Enchanté Reginald ! Content de voir un nouvel exorciste parmi nous ! Est-ce que tu... » commença t-il avant d'être coupé par sa soeur

Voilà qu'elle l'entrainait vers Hevlaska, le coupant du champ de vision du chinois. Mais... mais... elle le touchait !! S'il la touchait en retour, ce serait la dernière chose qu'il ferait ! Néanmoins, le Grand Intendant dû se contenir. Il ne voulait pas faire d'émules devant la gardienne. Cette dernière se pencha légèrement vers l'anglais. Sans lui demander son avis, l'immense créature l'attrapa à l'aide de ce que l'on pouvait considérer comme étant ses cheveux. Difficile de donner une précision, Hevlaska étant une exorciste à l'apparence inattendue. Elle leva le chevalier dans les airs et posa son front contre le sien.


« Ne crains rien, je ne te ferais aucun mal. Je veux juste voir à quel point tu es compatible avec ton Innocence. » expliqua t-elle brièvement avant d'énumérer les pourcentages « 15... 32... 46... 61... 79. Tu peux te synchroniser à 79% avec ton Innocence. » ajouta t-elle avant de le reposer sur ses pieds
« Merci Hevlaska. »

Komui se tourna vers sa soeur qui était restée à ses côtés pendant toute la durée de l'opération. Elle avait l'habitude de s'occuper des nouveaux et cette fois là ne dérogerait pas à la règle, il n'en doutait pas.

« Je dois retourner à mon bureau. Tu peux te charger de la suite ? » lui demanda t-il avec un sourire bienveillant

Lorsque Reginald revint vers eux, le Grand Intendant se tourna vers lui et lui tendit enfin la main, chose qu'il n'avait pu faire auparavant.


« Bienvenue chez toi Reginald, nous sommes ravis de t'accueillir. Pense à venir faire un tour à l'infirmerie lorsque tu auras le temps, juste pour faire un checkup, rien de grave, rassure toi. »

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reginald Windston

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 31/05/2012

Feuille de personnage
Age : 18
Nationalité : Anglaise
Surnom : Regi

MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   Sam 23 Fév - 0:53

Ayant presque poussé un soupir de soulagement lorsqu'elle vint le guider à travers la salle obscure, Reginald se laissa emmener par Lenalee sans plus de résistance que celle de son corps raide. Plus loin dans la salle se trouvaient un grand homme qui devait être quelqu'un d'important et portait béret et lunettes et une créature immense, toute de lumière et de grâce, qui laissa l'anglais pantois. Était-ce Hevlaska ? On lui avait dit qu'elle était une exorciste, mais était-elle seulement humaine ? En tout cas, si elle l'avait été un jour, elle était maintenant bien plus, touchée par la grâce divine ou autre chose du même acabit.
Fasciné, le jeune noble ne retrouva ses esprits que lorsque Lenalee le présenta au grand intendant de la Congrégation, qui était aussi le fameux grand frère possessif. Les politesses furent cependant de courte durée : la jeune demoiselle laissa à peine le temps aux deux hommes de se dire à quel point ils étaient l'un l'autre enchantés de se rencontrer avant d'emporter Reginald devant Hevlaska.

Retrouvant la posture d'un piquet face à l'immense exorciste au visage indistinct, le jeune baron la regarda se pencher sur lui sans pouvoir retenir un mouvement de recul et une grimace contrite. Puis, de façon tout à fait inattendue, elle le saisit avec ce qui devait être ses cheveux pour le soulever jusqu'à sa tête. Reginald était si raide à cet instant qu'il aurait pu envisager une carrière dans l'immobilier, en tant que poutre de soutien. Son front posé contre celui de la grande exorciste lumineuse, le jeune baron regarda celle-ci le jauger sans même qu'elle ait besoin d'yeux pour ce faire.

« Ne crains rien, je ne te ferais aucun mal. Je veux juste voir à quel point tu es compatible avec ton Innocence. » annonça-t-elle doucement. Rassuré par ses paroles, au moins intérieurement, le jeune noble déglutit, ravalant sa peur, avant de hocher la tête, laissant la créature divine procéder au calcul.

« 15... 32... 46... 61... 79. Tu peux te synchroniser à 79% avec ton Innocence. »

Pour le jeune noble, qui n'avait pas l'habitude de mélanger piété et mathématiques, cette histoire de pourcentage semblait particulièrement abstraite et difficile à appréhender. Il prit néanmoins bonne note du nombre, et eut une moue appréciatrice en se disant que c'était sans doute une bonne nouvelle.

Lorsque Hevlaska le reposa au sol, Reginald resta un moment à la regarder, attendant la suite. Ce n'est que lorsque Komui remercia la créature de son expertise que le jeune baron s'inclina bien bas devant elle, démontrant ainsi son respect et sa gratitude. Il prit bien soin d'afficher à nouveau un masque impassible et de reprendre son port haut et fier avant de revenir vers les exorcistes.

Il serra poliment la main tendue du Grand Intendant, hochant la tête avec un sourire à l'écoute de la bienvenue.
"Merci encore de me laisser ma chance de vivre et combattre à vos côtés pour le Bien, je ne démériterais pas cet honneur. Je me présenterais à l'infirmerie dès que possible, soyez en certain"

Puis, une fois que le Grand Intendant eut pris congé de leurs personnes, il se tourna vers Lavi et Lenalee, quelques questions brûlant ses lèvres :

"Par où poursuivons nous maintenant ? Faut-il passer à l'infirmerie avant de passer prendre l'uniforme ? Il me paraitrait plus pratique de faire les mesures durant ce qu'on appellerait "la visite médicale", mais c'est à vous de décider."


Emboîtant le pas aux exorcistes, il se laissa aller à poser d'autres questions vis à vis des Innocences et surtout de ce taux de synchronisation qui le laissait perplexe. 79%, c'était plus des trois quarts du montant maximal, mais était-ce vraiment suffisant pour manier une Innocence ? Qui d'autant plus était censée lui être dédiée et parfaitement adaptée ? Ses interrogations franchirent ses lèvres alors qu'ils marchaient :

"Pardonnez ma méconnaissance mais, que signifie exactement "pouvoir se synchroniser" à son Innocence ? 79%, est-ce vraiment une bonne valeur pour ce taux ? Est-ce que nous ne devrions pas tous être "synchronisés" à 100% avec nos Innocences ? De ce que j'en sais il n'existe qu'une Innocence pour un exorciste et vice versa, alors pourquoi aurions nous des lacunes à nous adapter à elles ? Et puisque nous en avons, comment peut-on les corriger ?"

Reginald espérait que tout cet embrouillamini de chiffres serait vite éclairci, car il commençait à douter de ses capacités à combattre avec une Innocence qu'il ne maîtrisait pas à 100%. Mais s'il serait ridicule de s'enfermer dans une salle d'entrainement jusqu'à atteindre la valeur maximale possible de synchronisation, Reginald préférait avoir bien en main son arme avant de se jeter corps et âme au combat.

Était-ce de la peur qu'il ressentait maintenant ? Ça ne se pouvait, il ne pouvait pas se permettre ce genre de faiblesse. Un manque d'assurance peut-être ? Mais même ça il ne pouvait se l'autoriser. Il devait marcher fièrement, la tête haute et le pas sûr, pour sa famille et parce qu'il en était le dernier représentant.

Lâchant un petit soupir, il dit pour lui-même :
"Ce n'est sans doute que par le combat que se révèleront mes capacités et celles de cette armure..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouvel arrivant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel arrivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide du Nouvel arrivant
» Guide du nouvel arrivant
» Keane Tate, nouvel arrivant
» Présentation d'un nouvel arrivant.
» Le Guide du Nouvel Arrivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Rpg :: [ Zone Rp] Quartiers généraux des factions :: La Congrégation de l'Ombre :: Les autres lieux-
Sauter vers: