◘ ◘ ◘ Un monde déchiré par les guerres, un combat entre le bien et le mal, quel camp sera le votre ? ◘ ◘ ◘
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvel arrivant [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Nouvel arrivant [Nora]   Lun 1 Oct - 1:15

Installé dans le fauteuil en face de Komui Lee, le jeune homme dissimulait ses tremblements au maximum. Celui-ci avait demandé à connaître son histoire et il lui avait raconté tout ce qui lui semblait pertinent, tout en omettant d’émettre tous les détails qu’il pouvait garder pour lui. Parler le moins possible avait toujours été une solution gagnante, aussi bien continuer ainsi, même dans ce lieu qui était nouveau pour lui.

Bien confortable dans son fauteuil, le jeune homme prit enfin le temps de regarder son environnement immédiat. Il avait suivi l’exorciste qui l’avait rencontré jusqu’au bureau sans poser la moindre question, même si celles-ci pullulaient dans son esprit. Il était monté dans un bateau pour se rendre jusqu’à la congrégation, avait suivi les dédales de corridors, quelques pas derrière son accompagnatrice, puis s’était installé dans le bureau de Monsieur Lee alors que celui-ci lui posait des questions sur ce qu’il connaissait, sur ses origines et sur son histoire. Avoir tout raconté d’un seul coup lui avait mis les émotions à fleur de peau, mais pour l’instant Stephen faisait de son mieux pour paraître de glace. Son masque l’aidait déjà dans cette tâche, mais pour tout dire, le jeune homme se serait plutôt enfoncé dans un mur s’il avait pu.


-Je… euh… Monsieur Lee… je… pourrais… avoir… de… de de de … de l’eau ?

-Oui je te fais monter ça tout de suite. Johnny va venir te voir pour l'uniforme en même temps.

-D'ac... d'accord...

Stephen appréciait les vêtements plus amples qui dissimulaient plus ses mains et par la même occasion lui-même. Il ne savait pas ce que Johnny allait faire, s'il allait simplement lui en donner un quelconque ou alors en refaire un sur mesure, mais pour l'instant il allait se contenter de ce qui viendrait.

L’intendant demanda donc si Johnny était disponible ainsi qu'un verre d’eau par téléphone à celle que Stephen comprit comme étant sa secrétaire. Celle-ci ne se fit pas attendre, car moins d’une minute après, on cogna à la porte. Komui ouvrit et entreprit de remercier sa secrétaire pendant que Stephen s’habillait en vitesse avec l'uniforme que celle-ci avait amené, retirant ses propres vêtements pour l'enfiler rapidement. Les pantalons étaient un peu grands, et les manches de la veste couvraient amplement ses mains, mais c’était ce qu’il cherchait.


-Johnny n'est pas disponible pour l'instant, j'espère que ça fera l'affaire le temps que tu puisses le voir, il t'en préparera un dès qu'il aura le temps, sur mesure évidemment, lui dit la secrétaire pendant qu'il s'habillait.

Replaçant le tout en vitesse, il se dépêcha de s’asseoir alors que Komui refermait la porte et revenait s’asseoir, ignorant sa secrétaire qui lui demandait de se dépêcher avec la paperasse qui traînait sur son bureau. Sous son masque, Stephen retint un sourire : même si la Congrégation était un lieu nouveau pour lui, il semblait que les mêmes comportements étaient présents. L’attitude de Komui le lui prouvait bien : il s’était montré honnête et gentil, et lui avait expliqué un peu les mêmes choses que l’exorciste à la lance lui avait racontées, mais s’il avait bien compris, il cherchait surtout des excuses pour remettre son travail à plus tard. Cela ne concernait pas Stephen de toute façon, qui n’espérait pas quitter le confort du bureau de l’intendant pour l’instant. Les murs de la Congrégation étaient emplis de nouveaux visages que le jeune homme ne souhaitait pas affronter.

-Bien, cela étant dit, continua Komui sur le même ton, tu devras pour tes premiers temps te tenir avec d’autres exorcistes. Impossible de t’envoyer seul en mission, tu serais tué aussitôt. Je ne sais pas qui pourrait t’accompagner pour l’instant, je…

Alors que Stephen finissait son verre d'eau, un cognement contre la porte l'interrompit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Lun 8 Oct - 17:19

La Congrégation de l’Ombre. L’endroit que souhaitait fuir Eleonnora. Pourtant, elle adorait son métier d’exorciste. Alors, pourquoi ne se plaisait-elle pas au QG, entourée de ses collègues ? Elle n’avait pas la fibre sociale, au travail, c’était ainsi. Elle devait se montrer sérieuse, froide et intransigeante. Elle devait être un véritable glacier contre lequel s’écrasait les pauvres malheureux qui avaient le malheur de la contrarier. Difficile à cerner, Eleonnora était un véritable mystère pour ceux qui la croisait dans les couloirs. En mission, elle devenait un véritable cauchemar. Personne ne savait ce qui se cachait sous ces lunettes lui donnant un air trop sévère, ce chignon qui maintenant solidement sa chevelure d’or ensemble ou bien cet air de femme frigide qu’elle projetait autour d’elle. C’était ainsi qu’elle avait appris à se tenir à la Congrégation. Elle devait être sérieuse et respectable. Si elle désirait devenir Maréchal, elle devait faire ses preuves et prouver qu’elle pouvait remplir ce rôle.

Pour l’instant, tout ce qu’elle devait faire, était de remplir son rôle d’exorciste. Rapport à la main, la femme se dirigeait d’un bon pas vers le bureau du grand intendant Komui. Elle n’avait pas apprécié le fait qu’il lui demande de quitter Londres afin de passer quelques examens médicaux et autres choses du genre à la Congrégation. Elle détestait les longs voyages, cela avait le don de la mettre de mauvaise humeur. Afin de sauver du temps, la femme avait déjà complété son rapport de mission... ou, plutôt, l’avait fait compléter par Lavi. Lui dictant ce qu’il devait écrire, elle c’était faite un plaisir de le diriger dans cette tâche qu’elle n’avait pas à accomplir, au final. Malgré tout, elle avait accepté de donner ce rapport, en main propre à Komui.
La voilà, à présent, devant le bureau de son supérieur. Sans hésitation, elle cogna à la porte du bureau, attendant le signal afin de pénétrer dans la pièce. Lorsque l’homme lui en donna l’autorisation, c’est ce qu’elle fit, ne jetant aucun regard à la pagaille régnant dans ce bureau.


-« Bonjour, mademoiselle Davidoff. ».

Eleonnora marchait sur des dossiers, sur des feuilles, mais elle s’en fichait. Il n’avait qu’à faire le ménage. Tendant le dossier contenant le rapport de sa mission à Londres avec Lavi, la jeune femme s’apprêtait déjà à tourner les talons et sortir de la pièce. Elle n’avait pas envie de s’attarder ici. Elle préférait s’isoler dans la salle d’entrainement, question d’avoir la paix. Puisqu’elle avait du temps de libre, autant en profiter pour faire quelque chose de constructif.

-« Voici le rapport de la mission à Londrrres. »

Au moment où elle tournait les talons et s’éloignait de l’intendant afin de sortir de la pièce, la jeune femme entendit les mots qu’elle ne désirait entendre. Avait-elle bien entendu ? Était-ce un cauchemar ? Non, elle refusait d’entendre cela. Elle désirait quitter cette pièce, quitter la Congrégation et rentrer chez elle. Pourquoi ? Pourquoi cela devait-il lui arriver ? Pourquoi elle ? Pourquoi ?

-« Vous tombez bien, j’avais justement besoin d’un exorciste d’expérience pour s’occuper de notre nouvelle recrue. »

Et puis quoi, encore ? Avait-elle la tête de l’emploie ? Remplaçant doucement ses lunettes sur son nez, Eleonnora se tourna très lentement vers Komui et le toisa de son regard sévère. Elle ? S’occuper d’un nouveau ? Pas question. Elle n’avait pas la patience nécessaire pour accomplir ce genre de travail. D’ailleurs, où était cette nouvelle tête ? L’exorciste ne l’avait pas remarquée en entrant dans la pièce, trop focalisée sur son objectif : déposer le rapport et s’éclipser au plus vite. Au final, la dernière partie de son plan avait échoué et elle devait maintenant s’occuper d’un… gamin ? En apparence, il semblait bien jeune. Pourquoi devait-elle jouer à la baby-sitter ? Pourquoi ne pas donner ce travail à quelqu’un d’autre ? D’ailleurs, elle ne se gêna pour le signaler à Komui, espérant secrètement qu’il change d’avis et confie cette tâche à autrui.

-« Pas question. »

-« Ce n’était pas une demande, mais bien un ordre. Et comme c’est moi qui donne les ordres, vous ne pouvez refuser ! Les maréchaux étant tous absents, j’ai besoin d’une exorciste expérimenté pour s’occuper de notre nouvelle recrue. Vous amènerez donc Stephen en mission, avec vous, en Slovaquie. »

Fière de lui, Komui tendit un dossier à la russe qui s’en empara sans un mot. Pourquoi elle ? Pourquoi, mais pourquoi elle ? Ce n’était pas juste. Elle préférait encore se taper un énième voyagement dans un bateau bondé… Eleonnora leva les yeux vers le nouvel exorciste et le détailla du regard. Il semblait si frêle, si faible. Ce sera difficile d’en faire un bon combattant. Soupirant longuement, la jeune femme fit signe au dénommé Stephen de se lever et de la suivre hors de la pièce. Une fois la porte du bureau refermée, elle se tourna vers le jeune homme, ouvrant le dossier afin d’en parcourir quelques lignes, replaçant légèrement ses lunettes. Elle referma le dossier d’un coup sec avant de prendre la parole.

-« On va mettrrre les choses au clair : je donne les orrrdres et tu les exécutes sans te plaindrrre. Maintenant, nous allons nous rendrre à la gare. Une fois dans le trrrain je t’expliquerrrais en quoi consiste la mission. »

Elle tourna les talons et s’éloigna, connaissant parfaitement le chemin menant à la sortie. Cette mission allait se révéler être longue et probablement plus pénible qu’elle ne pouvait l’imaginer. Et encore, elle n’était pas au bout de ses surprises…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Lun 8 Oct - 18:08

Lorsque la jeune femme entra dans la pièce, Stephen leva les yeux et déposa son verre d'eau, un peu effrayé, mais tentant de le dissimuler. Un nouveau visage, encore un, et une nouvelle personne avec qui apprendre à vivre. Une femme, une très belle femme en fait, qui fit rougir sous son masque le nouvel exorciste. Devant son allure autoritaire et froide, le jeune homme se demandait si tout cela n'était qu'une façade et qu'elle avait un autre genre de personnalité caché derrière ses lunettes. Il va sans dire qu'il fut déçu. Il n'eut qu'à l'entendre parler pour comprendre un peu le genre de femme avec qui il aurait la ''chance'' de participer à sa première mission.

Alors qu'elle venait d'exprimer son refus devant la mission qui lui était proposé, le jeune homme réfléchissait et analysait la conversation, tentant au moins de comprendre à qui il aurait affaire. Toujours caché dans l'ombre, Stephen avait appris au moins à ne pas se fier sur une première impression. Autant certaines personnes avaient franchement l'air désagréable au premier regard, autant elles pouvaient s’exprimer très différemment dans d'autres situations peut-être moins formelles... non? C'était ce qu'il espérait, car avec la simple petite discussion qu'elle avait eu, il avait appris plusieurs détails intéressants : en premier lieu, elle était expérimentée et donc savait très bien tout ce qu'il y avait à savoir sur les missions et sur la Congrégation. En second lieu, elle n'en avait fichtrement rien à foutre de lui. Son ton sec et cassant lui avait bien fait comprendre sa nouvelle situation. En dernier lieu... et bien, elle n'avait pas la langue dans sa poche, et ne se gênait pas pour s'exprimer de façon hautaine même à ses supérieurs. Ça n'envisageait rien de bon pour lui tout ça...

De toute façon, ce n'était pas comme s'il avait eu le temps de dire quoi que ce soir pour changer la situation : Komui l'avait déjà rappelé à l'ordre, et maintenant il allait devoir la suivre partout et l'écouter pour en apprendre un peu plus sur sa nouvelle situation d'exorciste. Mademoiselle Davidoff lui fit un rapide signe de la main auquel le nouveau soldat obéit aussitôt, ne voulant pour rien au monde la mettre en colère plus qu'elle ne semblait déjà l'être. Il sortit du bureau sans attendre, préférant suivre ses instructions au mieux de ses connaissances pour éviter de la fâcher plus qu'elle ne semblait déjà l'être. En fait, plus il la regardait, plus il pensait avoir devant lui une femme très froide et très directe... Ce qui ne signifiait rien de bon.

Maintenant à l'extérieur du bureau, le jeune homme n'avait absolument pas prononcé un mot, se contentant de cacher ses mains dans son dos alors que la jeune femme regardait les premières lignes du dossiers remis par le grand Intendant. Son masque lui couvrait une bonne partie du visage, du coup il n'avait pas à retenir ses expressions faciales, mais le ton de la jeune femme lui arracha quand même une lueur de frayeur dans les yeux. Il n'allait certainement pas tenter de faire quoi que ce soit pour lui déplaire, mais ce ton de voix était-il absolument nécessaire? De son accent au moins il put comprendre qu'elle ne venait pas d'ici.


-« On va mettrrre les choses au clair : je donne les orrrdres et tu les exécutes sans te plaindrrre. Maintenant, nous allons nous rendrre à la gare. Une fois dans le trrrain je t’expliquerrrais en quoi consiste la mission. »


-Bi...bi bi bi bien... mademoiselle Davidoff...

Le volume de sa voix n'avait sans doute pas dépassé le bruit de couinement d'une souris, mais c'était déjà plus qu'il ne l'aurait espéré dans cette situation. Son bégaiement révélait de toute façon sa nervosité évidente.

Alors qu'elle tourna les talons, Stephen ne put retenir un léger soupir de soulagement. Au moins, pendant qu'elle était dans cet état, elle l'oublierait peut-être pendant un instant. Elle s'était retournée et marchait dans une direction quelconque que le jeune homme ne pouvait pas replacer, alors aussi bien en dire le moins possible et la suivre docilement. Plus il lui ferait plaisir (en cessant d'exister par exemple), plus elle serait heureuse. Alors aussi bien disparaître autant que possible. Marchant derrière elle à quelques pas, il tentait d'imaginer quel genre de tortures elle allait lui faire subir : un entraînement où tous les coups étaient permis? Une mission ou il allait servir de simple diversion? Ou alors il allait peut-être simplement devoir tenir le sac de sable dans lequel elle allait donner ses coups de pieds. Rien de bien réjouissant en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Mar 9 Oct - 19:40

Eleonnora n’était pas axée sur le travail en équipe. Pourtant, afin d’être une bonne Maréchale, elle se devait d’entraider ses coéquipier et de les couvrir en cas de problème. Malheureusement, cela ne faisait pas partie de ses points forts. Elle avait de grosses lacunes en ce qui concernait la collaboration et il lui fallait quelqu’un pour la remettre à sa place, lui indiquer qu’elle ne faisait pas les choses correctement. Cependant, rares étaient les personnes dont l’avis comptait à ses yeux. Habituellement, son père se chargeait de la remettre à sa place, que ce soit par la parole ou à coup de pied dans le derrière. S’il lui avait appris l’art du combat, de l’auto-défense, de la survie, il ne lui avait jamais appris à travailler en équipe. Peut-être que ça aurait été une bonne chose à lui enseigner.

Quoi qu’il en soit, il semblerait que la femme terrorise le petit nouveau. Même si la moitié de son visage était couvert d’un masque, pour une raison inconnue, elle pouvait parfaitement lire les émotions dans son regard. Visiblement, il semblait effrayé. C’était compréhensible. Eleonnora ne semblait pas des plus aimable en apparence. Par contre, il fallait être en mesure de voir derrière cette façade. Elle mélangeait rarement sa vie privée ainsi que sa vie personnelle, ce qui ne permettait qu’à de rares personnes de savoir qui elle était réellement lorsqu’elle était hors de son travail. Le pauvre dénommé Stephen ne pouvait savoir à quel genre de femme il avait à faire et, malheureusement pour lui, devait supporter l’un des pires caractères de la Congrégation. Survivra-t-il à cela ?

En sortant du bureau de Komui, l’exorciste avait brièvement feuilleté quelques lignes de l’ordre de mission. Puis, elle referma le dossier qu’elle tenait en main avant de lever les yeux en direction de Stephen. Elle lui expliqua ce qu’elle attendait de lui et s’attendait à ce qu’il suive le moindre de ses ordres. Ce n’était pas une garderie, elle ne voulait pas gérer un gamin téméraire et totalement stupide. Puisque cela semblait clair, elle entreprit sa marche en direction de la sortie. Le pauvre petit semblait terrorisé par sa présence, son regard, craignant le moindre geste, la moindre parole de sa part. Pourtant, Nora ne comptait pas le maltraiter. En tout cas, pas à ses yeux. Elle comptait seulement lui faire apprendre à la dure, comme son père avait fait pour elle. Elle ne connaissait aucune méthode plus efficace que celle-ci.

Quittant la Congrégation, Eleonnora ne prononça un seul mot à l’adresse de Stephen lors de leur trajet jusqu’à la gare. Faire connaissance ? Pas question. Elle n’avait rien à dire à ce nouveau venu. De toute façon, peu importe ce qu’elle pourrait y dire, il se cloitrera dans le mutisme au marmonnera un truc incompréhensible, elle en était persuadée. Ce ne fut qu’au moment où elle embarqua dans le premier train devant se rendre à la destination désirée qu’elle lui adressa la parole. Tout d’abord, elle lui désigna la cabine dans laquelle elle les enferma, puis se laissa tomber sur l’un des bancs. Elle n’avait pas de bagage et c’était parfait ainsi. Elle portait son uniforme, son Innocence était toujours à ses côtés, elle n’avait besoin de rien de plus. À présent, il était temps de lire les quelques feuilles que Komui lui avait confié, concernant la mission qu’ils devaient accomplir. Ajustant ses lunettes, elle lut rapidement la première page avant de lever les yeux vers Stephen. Elle croisa les jambes, puis s’adressa à lui.


-« Nous allons en Slovaquie rejoindre des trrrraqueurs. Apparrremment qu’il y a des… » Elle se tut, cherchant le mot qui lui échappait. «… des événements qui nous font crrroire qu’il y a des Akumas dans les parrrages. Nous devons les détrrruire. Est-ce clair ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Mer 10 Oct - 17:33

Oh mon dieu, dans quelle espèce de situation venait-il de s’engouffrer ? Il n’avait aucune idée de comment fonctionnait la Congrégation, mis à part les quelques informations que l’exorciste l’ayant découvert lui avait transmises, et celles-ci étaient tout sauf complètes. Il n’avait eu qu’un trajet de train pour apprendre et comprendre les fonctionnements et responsabilités d’exorcistes avec celui qui l’avait découvert, et déjà il partait en mission ? Il avait beau essayer de suivre le rythme d’Eleonnora devant lui, ses jambes tremblantes ne l’aidaient aucunement. Il faisait tout pour ne pas se faire remarquer, et les regards des gens qu’il croisa le convainquirent de garder les yeux fixés sur les bottes de sa nouvelle… mentor ?

Le chemin inverse pour regagner l’extérieur se passa sans problème, alors qu’il se contentait de ne pas attirer l’attention et d’éviter de croiser le regard de sa supérieure. Supérieure… était-elle sa supérieure après tout ? De ce qu’il avait compris, il y avait le grade de général qui était convoité puisque pour l’obtenir on devait connaître parfaitement son Innocence, chose qu’il ne comprenait pas encore très bien, mais à part cela, les exorcistes avaient-ils des rangs parmi eux ? En tout cas, lui devait sans doute être dans le rang ‘Minable sans talent’, et c’était aussi bien ainsi. Il n’y aurait sans doute pas ou peu de danger lors de leur mission… enfin espérait-il ?

Stephen se dirigea donc vers le train en suivant la jeune femme qui allait lui servir de maître/mentor pendant cette mission, évitant tout mouvement inutile ou toute parole superflue. C'est à peine s'il existant, mais cependant ce qu'il ne sut pas c'est qu'il allait lui rappeler un peu trop évidemment qu'il existait. Le premier pas qu'il fit pour monter dans le train, son pied se prit dans son uniforme trop long, ce qui le fit tomber vers l'avant. Et qui était directement devant lui à ce moment? Nulle autre qu'Eleonnora bien entendu! Il attérit sa tête dans... ses fesses à peu près, la faisant tomber vers l'avant elle aussi. Gêné, presque pétrifié par ce qu'il venait sans le vouloir de faire, il se releva le plus rapidement possible, ses deux mains gantés s'agitant devant lui rapidement comme pour effacer cet événement.


-Je... je pardon je ne voulais pas je... je me suis pris le pied dans mon uniforme et j'ai euh... j'ai tombé vers l'avant... je pardon... je vous... merci de m'avoir rattrapé avec vos fesses.... NON C'EST PAS ÇA QUE JE VOULAIS DIRE JE oh seigneur...

Il s'en voulait, il s'en voulait à mort, et la sueur qui apparaissait sur son front à une vitesse hallucinante ne faisait que le prouver. Il tendit bien sa main pour qu'elle se redresse avec celle-ci, mais il se doutait qu'elle n'allait pas prendre sa main. De toute façon, pétrifié comme il l'était, son seul désir était de disparaître au travers des murs. Les gens les regardaient alors qu'il avait l'air d'un abruti, ce qui le gênait encore plus, mais de voir les tout ce monde ricaner dans leur mains en regardant Eleonnora affaler par terre, ça n'allait certainement pas la mettre en de bonnes dispositions.

Suivant la jeune femme docilement, évitant au mieux le regard des autres, il s'assit enfin face à elle, ses mains gantés sur ses genoux, le dos droit, le masque toujours en place. Alors qu'elle lisait le document, le jeune homme regarda rapidement par la fenêtre pour savoir où ils se dirigeaient, voir le paysage du moins. Comme il aurait aimé n'être qu'un courant d'air invisible sur la plaine... et disparaître d'ici... mais la réalité le ramena rapidement à elle lorsque Eleonnora, jambes croisées, lui détailla la mission.


-« Nous allons en Slovaquie rejoindre des trrrraqueurs. Apparrremment qu’il y a des… des événements qui nous font crrroire qu’il y a des Akumas dans les parrrages. Nous devons les détrrruire. Est-ce clair ? »

-Oui... oui oui très claire madame... euh... pourrais... pourrais-je... le jeune homme avait la gorge sèche, mais il tentait au moins de poser sa première question, … savoir votre nom madame?

Il tentait d'éviter au maximum de bégailler ou d'hésiter, mais c'était hélas très difficile pour lui de rester calme, surtout en présence de la jeune femme qui lui servirait de mentor. Il devait apprendre rapidement le fonctionnement de toute la Congrégation, le système de traqueurs qu'il ne connaissait que de nom ainsi que la façon d'être le plus efficace contre les Akumas...
* Oh pitié Dieu, ne me mets pas sur la route des Akumas dès maintenant, dis moi que ce ne sera qu'une fausse alerte!*

-Je voudrais... euh... voudrais savoir... euh... aussi... je connais euh... très peu de chose sur... le monde des exorcistes... le peu que j'en sais... me provient de euh... du maréchal m'ayant sauvé... euh... Un certain Davidoff... Il semblait assez sec... mais il m'a fait découvrir comment activer mon Innocence... au moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Sam 20 Oct - 16:35

Eleonnora était ce genre de femme dont il fallait se méfier, en mission. Elle avait bien du mal à tolérer les erreurs, les échecs. Et s’il y avait bien un truc qu’elle détestait encore plus, c’était bien la maladresse. Malheureusement pour lui, Stephen n’avait pas eu la chance de tomber sur la bonne exorciste… Il ne pouvait savoir à quel point il se trouvait malchanceux, d’ailleurs. Allait-il survivre à cette mission s’annonçant infernale ? Elle en doutait. Au premier coup d’œil, ce jeune homme lui semblait totalement inutile. À quoi bon s’occuper d’un garçon incapable de poser adéquatement un pied devant l’autre ? D’ailleurs, à ce moment précis, Eleonnora se demanda sérieusement si un tel maladroit allait survivre aux prochains jours. S’il ne mourrait pas des mains d’un Akuma, ce sera des siennes.

Alors qu’elle montait dans le train, elle sentit le jeune homme trébucher et tomber sur elle, l’entrainant dans sa chute. Autant dire que la seule chose qui souffrait était son orgueil. Écrasée contre le sol, les jambes dans l’escalier, l’exorciste sentait la colère monter en elle. Elle avait honte, mais elle ne l’avouerait pas. Elle était une femme fière qui détestait se montrer ridicule en publique. Se levant, la jeune femme effleura doucement son Innocence du bout des doigts. Pouvait-elle contenir sa colère ? Serait-elle en mesure de rester calme ? Pas du tout…

Agrippant Stephen puis le plaquant contre l’une des parois intérieures du train, elle ne put résister à l’envie d’attraper l’une de ses armes à feu et pointer le canon sous le menton du jeune homme. Elle le fixait, à travers le verre de ses lunettes, d’un air sévère. Elle resserrait sa poigne autour du collet de Stephen, bien tentée d’appuyer sur la gâchette. Cela fera peur au jeune homme, rien de plus. Après tout, ses balles ne traversaient et ne tuaient que les Akumas, pas les pauvres imbéciles maladroits…

Bien que Stephen s’excusait, Eleonnora n’en avait rien à faire. Elle avait réussis à faire taire les rires parvenant à ses oreilles, ce qui était déjà ça. Après tout, comment rire devant une femme qui tenait une arme en main ? Surtout que ces personnes ne savaient probablement pas qu’il lui était impossible de tuer un simple humain avec cette arme. Elle inspirait la peur et, en ce moment même, adorait ça.


-« Fais gaffe à tes gestes…. Je ne suis pas entrrrainée que pour tuer des Akumas… Un faux pas de trrrop et tu ne verrrras plus jamais le jour se lever. »

Elle lâcha Stephen, puis monta quelques marches afin de se retrouver complétement dans le train. Elle se dirigea silencieusement vers une cabine dans laquelle elle s’installa, non sans avoir envie de rentrer immédiatement à la Congrégation afin de filer ce maladroit à une autre personne. Elle n’avait jamais demandé à s’occuper des nouveaux et comptait bien ne plus jamais le faire. Reprenant au mieux son calme, la jeune femme se plongea dans la lecture du document qu’elle avait en main. Puis, elle détailla brièvement la situation à Stephen, ainsi que ce qu’ils devront faire dans le cadre de cette mission.

-« Oui... oui oui très claire madame... euh... pourrais... pourrais-je… savoir votre nom madame? »

-« Je me nomme Eleonnorrrra. Et ne m’appelle plus « Madame », est-ce clair ? »

Eleonnora n’était pas assez vielle pour se faire appeler « Madame ». Une autre appellation aurait sans doute fait l’affaire, mais pas celle-ci. Puis, elle se demandait ce qui était le pire entre le fait de se faire nommer ainsi ou de se faire appeler par son prénom. Elle laissait se privilège aux personnes de la Congrégation qui lui étaient proches, en général. Autant dire qu’il n’y avait pratiquement personne dans le lot.

-« Je voudrais... euh... voudrais savoir... euh... aussi... je connais euh... très peu de chose sur... le monde des exorcistes... le peu que j'en sais... me provient de euh... du maréchal m'ayant sauvé... euh... Un certain Davidoff... Il semblait assez sec... mais il m'a fait découvrir comment activer mon Innocence... au moins... »

Eleonnora, qui avait baissé la tête afin de se replonger dans son document, la leva aussi en direction de Stephen. Il avait bien dit, Davidoff ? Non, c’était impossible. Elle n’en revenait pas. Comment son propre père avait pu ramener un tel empoté à la Congrégation ? Pourquoi lui ? Sur tous les Marchéaux qui existaient à travers ce monde, il fallait que ça tombe sur son paternel. Pourquoi ? Pourquoi une telle malchance s’abattait-elle soudainement sur elle ? Refermant sèchement son dossier, la jeune femme toisait le petit nouveau. Qu’est-ce qu’elle allait en faire ? S’il s’est montré aussi empoté en présence de son père, elle s’étonnait qu’il soit toujours en un morceau. Elle savait très bien que l’homme était sévère et ne tolérait pas les erreurs. À moins qu’il ne soit plus tolérant envers les petits nouveaux ?

-« Qu’est-ce que tu veux savoir ? » Fit-elle non sans laisser échapper un très long soupire. « Et arrête de… de… bégayer. Arrrrête ça, je déteste. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Jeu 8 Nov - 13:41

Stephen n'était pas le genre d'homme qui n'avait peur de rien. Il n'était pas le genre de personne à foncer vers l'inconnu, arme au poing, défonçant d'un coup de pied viril la porte d'entrée. Il était normalement bien calme, organisé, il savait penser « hors de la boîte » pour ainsi dire : penser à ce que personne n'aurait pensé. Cependant, pour ça il avait besoin de calme, et c'était loin d'être ce qu'il avait en ce moment. Alors que ses pieds se prenaient dans son uniforme trop long et qu'il entraînait Eleonnora dans sa chute, la jeune femme sévère le prit littéralement au collet pour le plaquer contre le mur. Il avait vu brièvement l'arme de son « mentor » quitter son fourreau pour s'appuyer sous son cou, le menaçant de mort certaine. Il ne respirait plus, déglutissant difficilement, ne voulant pas faire le moindre geste qui pourrait la pousser à appuyer sur la détente. Ses deux mains étaient appuyés contre le mur derrière lui, il tentait de se faire le plus petit possible, mais... difficile lorsqu'on était menacé de la sorte.

-« Fais gaffe à tes gestes…. Je ne suis pas entrrrainée que pour tuer des Akumas… Un faux pas de trrrop et tu ne verrrras plus jamais le jour se lever. »

-Je... je oui je... bien madame... je suis désolé...

Elle le relâcha. Il glissa, sans force, jusqu'au sol, reprenant sa respiration difficilement. Un geste de plus... une simple pression et il n'aurait plus été de ce monde, et ce n'était pas un Akumas ou ce genre de chose qui l'avait menacé, non c'était... son maître... Survivre à cette mission ne serait pas de tout repos, c'était chose certaine, et il allait sans doute revenir avec quelques plumes en moins. Se redressant très doucement, il tentait de retenir les tremblements de ses jambes qui peinaient à le supporter suite à cet événement lui ayant presque coûté la vie. Marchant silencieusement jusqu'à la cabine, il prit place face à Eleonnora, évitant son regard, les mains posés sur les genoux.

-« Je me nomme Eleonnorrrra. Et ne m’appelle plus « Madame », est-ce clair ? »

-Oh pardon je... je je je ne savais pas que ça vous déplaisait... Lady Eleonnora.

Il avait utilisé un autre terme, espérant qu'elle accepterait au moins cette marque de respect, parce que, loin de lui l'idée de lui désobéir, il ne se sentait pas à l'aise de l'appeler Eleonnora tout simplement.

Cependant, le regard que lui offrit son maître lorsqu'il mentionna le nom de Davidoff le surprit. Avait-il dit quelque chose de déplacé? Est-ce que cet exorciste qui l'avait ramené était un renégat ou alors était-ce simplement que Eleonnora le connaissait? Difficile à dire avec un simple regard. Le nouvel arrivant eut un mouvement de recul lorsqu'elle referma d'un coup le dossier, mais tenta de rester stoïque... sans grand succès. Elle poussa un grand soupir que le jeune homme interpréta comme une tentative plus ou moins réussi pour garder son calme. À coup sûr il c'était vraiment mis dans de beaux draps en lui tombant dessus ainsi un peu plus tôt. Restait à savoir qui allait survivre : le calme de Nora ainsi que le jeune homme, ou aucun des deux.


-« Qu’est-ce que tu veux savoir ? Et arrête de… de… bégayer. Arrrrête ça, je déteste. »

Arrêter de bégayer? Difficile, voir impossible à faire. Il ne se sentait à l'aise qu'envers quelques personnes, et ces personnes se résumaient pour l'instant à ses parents et sa défunte sœur. Alors que Nora, non seulement ne le rendait pas à l'aise, mais contribuait grandement à l'effrayer plus qu'autre chose. Jouant avec ses gants nerveusement, il respira lui aussi un bon coup, tentant de calmer au mieux sa voix pour parler plus fluidement, ne désirant pas remettre Nora en colère.

-Euh... De ce que j'ai appris... les monstres qui portent le nom d'akuma sont l'armée... l'armée du comte Millénaire et l'Ardre agit comme l'armée de... du Vatican. Cependant j'en sais très peu sur ces... créatures... à part ce que j'en ai vu parce que le reste du temps je-l'ai-passé-à-essayer-d'activer-mon-Innocence-avec-monsieur-Davidoff.

Il avait accéléré la fin de sa phrase, espérant en finir au plus tôt avec sa question. On aurait dit que plus il y réfléchissait, plus il se sentait stupide de demander ce genre d'information. C'était après tout des informations que n'importe qui aurait dû savoir, du moins dans l'ordre, mais lui n'en savait que très peu. C'était un petit nouveau après tout. S'il voulait aider, il devait au moins savoir sur qui il allait tomber en mission, et si la personne la plus dangereuse qu'il rencontrerait... ne serait pas Nora elle-même finalement. Il continuait de jouer avec ses gants nerveusement, se sentant toujours un peu idiot et incapable d'affronter le regard d'Eleonnora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Jeu 29 Nov - 2:28

Eleonnora était le genre de femme pour qui les apparences étaient très importantes. Elle aimait bien paraitre. Alors, la simple idée qu’une personne la fasse tourner au ridicule l’enrageait au plus haut point. Les conséquences étaient alors terribles. La pauvre personne qui avait osé attiser sa colère, même involontairement, n’allait pas s’en sortir si facilement. Le pauvre Stephen était bien maladroit et avait la malchance d’avoir été envoyé en mission avec l’un des plus désagréables exorcistes qui soit. Elle était littéralement en train de traumatiser le petit nouveau qui n’avait rien demandé, lui. Il n’avait probablement pas souhaité devenir un exorciste et être entrainé dans toute cette guerre. À ce que la jeune femme avait pu apercevoir, au premier regard, elle détermina qu’il n’était pas fait pour ce métier, peu importe ce que Komui pourrait en penser. Comme ce n’était pas elle qui gérait les exorcistes, elle se contentera de finir au plus vite cette mission afin de retrouver la Congrégation. Avec de la chance, elle pourra profiter d’un peu de temps avec Lavi, question de ne pas être de trop mauvaise humeur lorsqu’elle effectuera le voyage du retour, jusqu’à chez elle.

Installée dans le train, la jeune femme consultait les quelques feuilles que lui avait remis Komui. Elle prêtait peu son attention à Stephen. Ses bégayements l’énervaient. Elle préférait le silence bien qu’il était très ennuyeux. Lorsque l’apprenti exorciste lui demanda quel était son prénom, la jeune femme daigna lever les yeux vers lui afin de lui répondre. Il n’était pas suffisamment près d’elle afin de l’appeler par son prénom. Il pourrait simplement la nommer par son nom, comme le faisait bien des gens. Tant qu’il ne l’appelait plus « Madame » comme il venait de le faire. Cela la faisait grincer des dents. Elle ne supportait pas cette appellation. Elle avait l’impression de vieillir de dix ans, soudainement, ce qui ne lui plaisait guère.


-« Oh pardon je... je je je ne savais pas que ça vous déplaisait... Lady Eleonnora. »

Lady ? Ça, elle préférait largement. C’était bien plus agréable que « madame » ou bien « mademoiselle ». Elle fit un léger hochement de tête, signifiant qu’elle approuvait cette appellation. Ça avait le mérite d’avoir quelque chose de distingué. La jeune femme ne tarda pas à remettre le nez dans ses papiers. Elle ne tarda pas à en ressortir lorsque le jeune homme lui posa une question au sujet des exorcistes, des Akumas. Afin de ne pas passer trop de temps sur la question et y répondre rapidement, la jeune femme lui demanda de lui dire ce qu’il connaissait déjà en la matière, c’est-à-dire, pratiquement rien.

-« Euh... De ce que j'ai appris... les monstres qui portent le nom d'akuma sont l'armée... l'armée du comte Millénaire et l'Ardre agit comme l'armée de... du Vatican. Cependant j'en sais très peu sur ces... créatures... à part ce que j'en ai vu parce que le reste du temps je-l'ai-passé-à-essayer-d'activer-mon-Innocence-avec-monsieur-Davidoff. »

-« Les Akumas sont des âmes de personnes décédées qui sont ramenées sur terrrre par le Compte Millénaire. Il se sert de la trrrristesse d’une personne qui vient de perrrdre une personne qui lui est chèrrre pour appeler l’âme du défunt. Puis, il oblige l’âme à prendre le corps de celui qui l’a appelé. Ils peuvent avoir l’air de n’importe qui. Par contre, lorsqu’ils se montrrrent… Ce sont des terrribles crrréatures. Va falloir que tu te montres à la hauteur.»

La jeune femme laissa tomber sa paperasse et regarda par la fenêtre. Le voyagement se fit sans trop d’encombre, bien qu’Eleonnora s’emmerda profondément. Elle se levait souvent afin de marcher, se promener dans le train. Ce n’était pas comme s’il y avait bien des choses à faire. Heureusement, le train arriva à destination à l’heure prévue, ce qui ne la laissa pas trop de mauvaise humeur. Une fois hors du véhicule, elle se dirigea vers quelques traqueurs se trouvant un peu plus loin.

-« Tu sais qui sont les traqueurs, le nouveau ? » Demanda-t-elle d’une voix neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Mar 4 Déc - 9:55

-« Les Akumas sont des âmes de personnes décédées qui sont ramenées sur terrrre par le Compte Millénaire. Il se sert de la trrrristesse d’une personne qui vient de perrrdre une personne qui lui est chèrrre pour appeler l’âme du défunt. Puis, il oblige l’âme à prendre le corps de celui qui l’a appelé. Ils peuvent avoir l’air de n’importe qui. Par contre, lorsqu’ils se montrrrent… Ce sont des terrribles crrréatures. Va falloir que tu te montres à la hauteur.»

Voilà qui expliquait un peu le concept au jeune exorciste qui ne comprenait pas grand-chose déjà à tout cet univers. Si les Akumas provenaient donc d’âmes humaines, était-il possible que l’on reconnaisse ses âmes ? Il fit rejouer dans sa tête la scène où il voyait pour la première fois ces monstres. Un visage, oui… un espèce de visage figé, qui ne lui disait rien, et un corps énorme, rond, fait avec des canons partout qui lançaient des obus mauves étranges. Il n’avait pas été touché lors de ce premier affrontement, mais vu la taille des projectiles, il n’espérait pas que ça arrive. Monsieur Davidoff lui avait dit qu’il n’était pas sensible à ce genre de tir, mais il ne voulait pas avoir à le tester.

-D’a… d’accord Lady Eleonnora… je euh… je vais me montrer… à la hauteur… Merci de l’explication et… et du temps que vous prenez pour moi… même si ça ne vous fait pas plaisir je m’en doute je… je euh… vous remercie… termina-t-il d’une voix légèrement plus confiante qu’à l’habitude, sans bégayer.

Le jeune homme n’était pas dupe : elle avait bien mieux à faire de son temps que de s’occuper d’une recrue telle que lui. C’était simplement une malchance du sort qui l’avait amené à devoir éduquer Stephen sur la Congrégation et sur sa mission sacrée. Elle n’avait pas eu le choix d’obéir à Komui, il était après tout le « chef » de cet ordre. Sans bien comprendre encore le rôle de tout le monde dans cet univers, il avait au moins compris ça.

Bien installé sur son banc, les mains sur les genoux, Stephen ne bougea pas du voyage ou presque, laissant sa maîtresse se déplacer au gré de ses humeurs. De ce qu’il avait compris, le moins il parlait, le mieux ce serait. Cependant, fatigué par le voyage précédent (il n’avait pas ou peu dormi pendant les derniers jours), naturellement il vint s’appuyer le dos contre le coin formé par le banc et la paroi extérieure. Il croisa les bras devant lui, ferma les yeux, et ne dormit que d’un œil lors de tout le voyage, espérant ainsi se reposer… et ne pas déranger Eleonnora.

Lorsque le voyage toucha à sa fin, Stephen se réveilla, se replaçant en position initiale, les mains sur les genoux, le regard vers le bas. Il attendit que le train s’arrête avant de se lever, toujours derrière Nora, mais gardant un mètre de distance entre lui et elle au minimum : si jamais il devait retomber, il ne voulait pas l’entraîner à nouveau dans sa chute après tout. Une seule menace de mort lui suffisait pour la journée.


-« Tu sais qui sont les traqueurs, le nouveau ? »

Les… les traqueurs… il était certain que monsieur Davidoff lui en avait parlé, quoique rapidement. Qu’avait-il dit ? Ah oui, que les exorcistes étaient fort peu nombreux et qu’ils ne pouvaient pas être partout, que c’était un peu comme un groupe d’élite et tout et que les traqueurs étaient des gens qui, pour une raison ou une autre, avaient été mis au courant de l’existence des Akumas et de la Congrégation et désiraient les aider en agissant comme agent de terrain.

-Oui je le sais ce sont des… des humains qui nous guident jusqu’aux… aux Innocences ou jusqu’aux dangereux groupes d’Akumas… comme la mission qui… qui nous est accordé aujourd’hui si je ne me trompe pas…

Le jeune homme avait peur de faire fausse route, mais si au moins une fois, UNE seule fois Eleonnora pourrait afficher autre chose que de la froideur ou du dédain à son égard, Stephen serait heureux… tant qu’ils ne rencontraient pas les Akumas du moins. Il avait déjà de la difficulté à activer son Innocence, s’il fallait qu’il réussisse à détruire des démons au passage… Un frisson le parcourut lorsqu’il pensa à son premier affrontement, pas un frissonnement d’envie ou de plaisir ou même d’excitation, un simple frisson de peur, une peur glacée qui s’en prenait à lui alors qu’il imaginait les cannons de ses montres pointés sur lui…

Suivant alors sa maîtresse comme le bon élève qu’il se devait d’être et aussi pour essayer d’oublier toutes ces idées, Stephen rejoignit donc pour la première fois les Traqueurs qui cette fois-ci s’élevaient au nombre de 3. Était-ce suffisant pour la mission qu’ils devaient exécuter ? Ou alors était-ce beaucoup trop ? Il n’en savait rien, il ne connaissait pas ce monde encore une fois… oh qu’est-ce qu’il aurait donné pour être de retour chez lui en train de servir le déjeuner à sa sœur comme il avait l’habitude de le faire chaque matin ! Avec de la chance, le groupe en question se serait déplacé dans un autre pays et Stephen et Nora n’aurait pas le choix de rentrer à la Congrégation pour qu’il s’entraîne un minimum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Ven 7 Déc - 1:39

Eleonnora savait parfaitement ce qu’elle faisait. Elle n’avait pas besoin, qu’en plus de ses responsabilités, on lui colle un nouveau venu. Elle n’était pas baby-sitter, mais bien exorciste ! Elle n’en avait rien à faire de ce gamin qui savait à peine prononcé une phrase sans qu’elle craigne qu’il ne s’évanouisse avant de la terminer. Elle aurait pu supporter n’importe quelle personne de la Congrégation à ses côtés, mais pas lui. Même Komui semblait un meilleur choix de coéquipier. Lui, au moins, il savait comment les choses fonctionnaient. Malheureusement, la vie était faite de petites choses que cela. Elle ne pouvait pas être satisfaite à temps plein. Le grand Intendant avait mieux à faire que de se soucier de ses petits caprices personnels. Comme le train avait démarré depuis un petit moment, un quelconque retour à la case départ était tout simplement inenvisageable.

Lisant ses papiers, tentant de trouver la motivation nécessaire afin de s’attarder un minimum sur son travail sans tout balancer par la fenêtre, la jeune femme ignorait royalement le petit nouveau. Lorsqu’il lui posait une question, elle daignait lever la tête vers lui afin de lui adresser quelques mots. En plus d’être empoté, il n’était pas très clair lorsqu’il parlait. Ayant déjà certaines difficultés avec la langue anglaise, elle n’appréciait pas le fait de devoir se concentrer un maximum afin de comprendre le charabia caché derrière les bégayements du jeune homme. Au moins, l’accent anglais lui était familier, c’était déjà ça. Pourquoi ne pouvait-elle pas tomber sur quelqu’un qui parlait parfaitement le russe ? Elle commençait à regretter la présence de Lavi.

Même si, actuellement, la jeune femme faisait preuve de mauvaise foi et n’était pas très incline à encourager le nouveau venu, elle réalisait que ce dernier faisait des efforts pour ne plus bégayer. Il apprenait vite. C’est bien. Puisqu’il ne semblait pas avoir davantage de questions à lui poser, elle pouvait se permettre de se la couler douce et, surtout, de trouver quelque chose à faire pour passer le temps. Elle se promena dans le train, ne restant jamais en place. Parfois, lorsqu’elle revenait à la cabine, c’était pour fermer l’œil l’espace d’une heure ou deux, question d’être un minimum reposée une fois arrivée à destination.

Lorsque ce moment arriva finalement, elle fut terriblement heureuse de quitter le train. Elle fit attention à maintenir une certaine distance entre elle et Stephen, question qu’il ne lui retombe pas dessus et qu’elle n’ait pas l’air d’une folle. Une fois hors du véhicule, la jeune femme alla rejoindre un groupe de traqueur, non loin, attendant à l’extérieur de la gare. Le lieu où ils devaient se rendre se situait à proximité. Ce ne sera pas si mal, une fois la mission terminée, ils seront déjà prêts à prendre le prochain train.

Une fois face au groupe de trois traqueurs, la jeune femme reconnu son coéquipier habituel à qui elle offrit un mince sourire malicieux. Elle l’aimait bien. Autant ils pouvaient se prendre la tête, une journée, autant le lendemain ils pouvaient se retrouver à raconter n’importe quoi autour d’un bon verre d’alcool. Quoi qu’il en soit, Eleonnora discuta un moment avec lui pour être au courant de la situation. Ainsi, elle sut bien rapidement quel était le lieu où se produisaient d’étranges phénomènes, de nombreuses disparaissions. Il s’agissait d’un parc, à quelques rues d’ici. Pas question de perdre de temps, la jeune femme demanda à ce qu’on la mène immédiatement à ce lieu.

Son ordre fut exaucé. Maintenant, il s’agissait seulement de faire le tour des lieux. Peut-être que l’Akuma se montrera s’il les voit ? Marchant dans le sable, contournant les balançoires, Eleonnora observait le peu de personnes se trouvant dans les environs. Deux enfants jouaient un peu plus loin, tentant de construire un château de sable. Une vieille dame assise sur un banc lançait du pain aux oiseaux. Stephen, debout, pas très loin, servant de décoration florale. Lâchant échapper un léger soupire, la jeune femme s’approcha de lui, puis lui parla à voix basse.


-« Il y a un Akuma qui agit dans les parages. Ça peut être n’importe qui. Reste sur tes gardes et ouvre l’œil. » Puis, sans rien ajouter, elle s’éloigna, rejoignant son coéquipier habituel afin de lui demander quelques précisions sur les informations qu’il lui avait transmise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Dim 9 Déc - 7:26

Ah, comme le train lui semblait invitant alors qu'il descendait les quelques marches derrière Eleonnora. Stephen savait bien que celui-ci partirait sans lui, le laissant à la merci de ses monstrueuses créatures qu'étaient les Akumas. Sans doute aurait-il mieux fait de rester à l'intérieur, désobéir et s'enfuir en courant, retrouver son pays natal et passer sa vie à travailler comme simple domestique ou peu importe. Bien des familles engageaient des jeunes pas trop bavard pour apporter la nourriture aux chambres, pour s'occuper du ménage ou ce genre de chose. Pourquoi devait-il partir se battre déjà?

Ah oui, parce qu'un exorciste avait découvert la vrai nature de ses mains... Il aurait mieux fait de les garder cachées toute sa vie finalement. Cet incident ou M. Davidoff lui avait sauvé la vie et avait découvert l'étrange couleur de ses mains lui revenait en mémoire, alors qu'il venait de mettre les Akumas en fuite ou les avait tout simplement détruit. Stephen n'avait comprit qu'à son réveil que sa vie ne serait plus comme avant. Et maintenant il était au cœur de cette vie. Amené dans un lieu qu'il ne connaissait pas du tout, il se contentait de suivre docilement les instructions qu'on lui donnait. Cela aurait pu suffire si cela n'aurait entraîne aucun combat. Mais ce qui se prévoyait déjà pour lui semblait bien dangereux, et entre les Akumas et lui se dressaient une personne qui le détestait : Eleonnora. Il aurait pu mourir, cela ne lui aurait pas fait ni chaud, ni froid.

Il accepta tout de même de la suivre, en fait accepter étant un bien grand mot, il se contenta de tenter de ne pas paniquer à chaque bruit qu'il entendait. Le duo avait rejoint les traqueurs et sa maîtresse semblait bien à l'aise avec l'un d'entre eux. C'était aussi bien ainsi : de cette façon il risquait moins d'avoir la blondasse sur le dos. Il les écouta parler sans prononcer le moindre mots, tentant de capter les informations qui lui seraient pertinent de savoir. Ce n'était pas de Nora qu'il allait s'attendre à avoir cette information, aussi fut-il surpris lorsqu'elle se pencha vers lui pour lui dire :


-« Il y a un Akuma qui agit dans les parages. Ça peut être n’importe qui. Reste sur tes gardes et ouvre l’œil. »

Un seul monstre... au moins ça. Si ce n'était qu'une seule boule de cannons, sa maîtresse devrait être en mesure de s'en sortir sans lui. Au moins aurait-il la chance de la voir à l’œuvre sans même se mettre en danger. Autour de lui, un simple parc ou quelques enfants jouaient bien docilement. Était-ce un déguisement de ses monstres mauves? Difficile à dire. Comme Nora se tenait avec le premier traqueur, Stephen rejoignit les deux autres et suivit le chemin qu'ils empruntaient. Ils avaient l'air un peu perturbé de prendre la tête, comme si ce travail aurait du revenir à l'exorciste. Il n'osait déjà pas regarder Nora dans les yeux, alors guider deux hommes de terrains habitués, aucune chance. Il les suivait et marchait soit derrière eux, soit à leur côté, mais jamais devant.

Il détailla le parc du regard sans rien voir d'anormal, les grains de sable, les balançoires, les enfants, rien n'attirait son attention. C'est seulement lorsque son regard se posa sur un oiseau qui s'envolait que le jeune exorciste les aperçut enfin. Dans les airs s'avançaient rapidement vers eux un petit groupe de boule mauve que le jeune homme reconnut aussitôt. Des Akumas, ceux là même qui l'avaient attaqués lorsqu'il avait été trouvé par M. Davidoff. Ces monstres étaient revenus encore une fois... quel était leur but déjà? Les éliminer tous... ou quelque chose du genre. Peu importe, ça annonçait le danger. Il lui restait secondes avant que ceux-ci ne les atteignent, aussi le jeune exorciste en profita pour aller rejoindre Nora aussitôt, glissant dans l'herbe et tombant sur le ventre. La panique commençait à monter en lui alors qu'il se relevait rapidement et rejoignait sa maîtresse, posant sa main un instant sur son épaule.


-Je... je je je crois qu'ils... qu'ils... qu'ils... arrivent Lady Eleonnora... depuis le ciel...

Il se retourna doucement vers les Akumas qui étaient de plus en plus reconnaissable. Stephen pencha la tête vers ses mains, puis doucement il retira ses gants, dévoilant pour la première fois ses mains noirs comme la nuit. Il fallait qu'il se concentre, qu'il se souvienne ce que M. Davidoff lui avait dit au sujet de ses bras, de ses mains, de comment activer son Innocence, la seule arme capable de tuer ces boules de cannons. Il devait agir et aider, c'était sa mission après tout... mais il se retrouvait paralysé. Les mains tendues devant lui, il ne bougeait plus, incapable de ramener à lui le calme nécessaire pour faire apparaître ses propres armes. À côté de lui, Nora semblait déjà prête à attaquer, mais lui ne parvenait pas à simplement former ses blocs. Il était pétrifié. Que faisait-il là, alors que ces monstres braquaient leur cannons vers eux et faisaient enfin feu?

Il ne dut sa survie qu'au réflexe d'un des traqueurs qui lui sauta dessus, les retirant aussitôt de la trajectoire de l'obus. La terre et le sable volaient désormais dans les airs, dissimulant une partie du parc. Le terrain de jeu serait un véritable chaos après ce combat c'était certain, mais est-ce que Nora allait le mener seule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Mer 12 Déc - 3:50

Eleonnora était méfiante. Elle marchait dans le parc, silencieuse. Autour d’elle, il y avait quelques personnes, des civils entre autre. Est-ce qu’un Akuma oserait sortir à ce moment, alors que le soleil disparaissait à vue d’œil, à l’horizon ? Elle pouvait s’attendre à n’importe quoi de la part de ces créatures et décida de ne rien laisser au hasard. Elle arpentait le parc, scrutant le moindre recoin, essayant de trouver une réponse à ses questions. Si elle trouvait un individu louche, elle pourra toujours faire en sorte de le questionner un peu, se demandant s’il comptait révéler sa véritable nature. Elle comptait mettre la main sur cet Akuma et rentrer au plus vite à la Congrégation. Plus vite il se révélait à elle, plus elle sera satisfaite.

Passant près de Stephen, la jeune femme le mis en garde. Elle ne lui expliqua rien de plus. Il devait se battre à l’aide de son Innocence, il n’y avait d’autre à savoir. C’était à lui de se débrouiller, maintenant. C’était ainsi que l’avait élevé son père. Elle devait apprendre d’elle-même. Ce sera bénéfique à Stephen qu’il apprenne ainsi sur le terrain. Il n’y avait pas de règles ou de marche à suivre. Il devait simplement détruire l’ennemi par tous les moyens possibles. Rien de plus. De toute façon, son père devait lui avoir enseigné cela. La jeune femme se préparait tout de même à mener cet affrontement seule. Après tout, vu la maladresse et le caractère timide du nouveau, aucun doute qu’il sera paralyser par la situation et n’osera pas intervenir. Elle se doutait être bien près de la vérité…

Continuant de se balader dans le parc, examinant les alentours, la jeune femme constata qu’il n’y avait rien d’anormal, pour l’instant. Il suffisait d’attendre que le monstre daigne apparaitre. Le soleil était pratiquement disparu, à l’horizon. Les enfants qui s’amusaient dans le sable quittèrent le parc, rentrant probablement à leur domicile. La vieille dame, elle, s’était levée avant eux et avançait lentement vers une rue à proximité. Au moins, si l’Akuma attaquait, ils auront le champ libre et ne craindront pas les dommages collatéraux. Dans le pire des cas, les traqueurs se chargeront de mettre les innocents à l’abri.

Sans s’y attendre, une main se posa sur l’épaule de la jeune femme qui se retourna vivement. Qui osait la toucher ainsi ? Elle ne tarda pas à découvrir que la main tremblante. Que se passait-il ? Elle ne tarda pas à connaitre la réponse lorsque le petit nouveau lui désigna clairement un groupe d’Akuma venant droit sur eux. Elle leva la tête vers le ciel et les aperçus. Il avait raison. Les ennemis étaient nombreux, elle n’en pensait pas en retrouver autant. Malgré tout, cela ne sera pas bien difficile à décimer. Ils étaient peut-être plusieurs, mais ce n’était que des niveaux un.

L’exorciste dégaina les revolvers à sa ceinture, prête à se battre. Elle vit, brièvement, Stephen retirer ses gants qui révélèrent des mains noires comme la nuit. Parfait. Il comptait l’aider, c’était déjà ça. S’élançant vers l’ennemi qui était, à présent, au-dessus du parc, Eleonnora ne se priva pas de tirer à volonté. Elle détruit facilement l’un des Akumas, puis évita les obus tirés avec souplesse, se servant des différents jeux installés dans le parc afin de se protéger ou bien de s’élever en hauteur. Elle tua un second Akuma. Courant afin d’éviter un énième obus, elle se jeta au sol juste à temps, hors du carré de sable, atterrissant rudement sur l’asphalte. Elle se releva rapidement et tira une rafale de balle en direction de l’ennemi. Elle n’allait certainement pas se laisser abattre facilement.

Un bref regard à Stephen lui permis de constater qu’il n’avait toujours pas activé son Innocence. Mais que faisait-il ? Il était pétrifier sur place, il tremblait comme une feuille et ne servait strictement à rien. À proximité de lui, se tenait son partenaire traqueur, auprès de qui elle effectuait la grande majorité de ses missions. Pourquoi ne bottait-il pas le derrière au nouveau afin qu’il combatte à son tour ? Bien qu’elle pouvait se débrouiller seule, elle ne désirait pas qu’il fasse sa poule mouillée et joue les demoiselles en détresse dans un coin du parc en espérant que quelqu’un le sauve de cette situation.


-« Qu’est-ce que tu fiches !? Arrête de faire ton trrrrouillard et attaque ! » Cria-t-elle à l’adresse de Stephen afin de prononcer quelques mots en russe, insultant le jeune homme et son incompétence.

Un obus éclata tout près d’elle. Sur le coup, Eleonnora fut projetée dans un arbuste piquant. Elle en ressortie avec quelques égratignures, rien de bien grave. Elle devait poursuivre l’affrontement. Il ne restait plus que deux Akumas qu’elle tua bien rapidement. L’ennemi n’avait pas fait long feux sous ses balles. Elle les avait tous tué à elle seule. Ce n’était certainement pas Stephen qui l’avait aidé dans cette tâche.

La jeune femme alla rejoindre les autres membres de la Congrégation. Il était temps de rentrer. Cette mission avait été bien plus simple que d’autres, heureusement. Moins elle s’attardait ici, mieux elle se portait. Cependant, elle ne s’attendait certainement pas que, derrière elle, un Akuma évolue et se prépare à l’abattre sans pitié. Le dos tourné à la créature, se concentrant uniquement sur Stephen qu’elle commençait déjà à engueuler, elle n’avait rien vue. Sentira-t-elle le danger à temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Mer 12 Déc - 7:01

Des obus… des monstres mauves au visage démoniaque… c’était assez pour rappeler à Stephen de très mauvais souvenirs…

Alors qu’il avait posé sa main sur l’épaule de Nora, elle s’était retourné d’un seul coup, ses révolvers presque tourné sur lui. Une seconde menace de mort ou alors simple réflexe chez sa maîtresse ? Probablement le second choix, puisque Stephen n’eut qu’à lui pointer les Akumas dans le ciel qu’elle se retourna vers eux. Elle semblait prête à l’action désormais, alors que le jeune exorciste, lui, retiraient ses gants doucement, sa tête pensant bien des choses tous plus contradictoires les unes que les autres.

Une première partie de lui criait dans sa tête qu’il était temps que son Innocence fasse enfin ses preuves, et lui aussi par la même occasion. N’en ayant jamais affronté encore, il n’avait eu le plaisir de découvrir ses blocs lorsqu’il s’était entraîné auprès du maréchal Davidoff, et ses entraînements avaient surtout servi à une chose : lui apprendre à les faire apparaître. Il était temps de voir leur efficacité maintenant lors d’un vrai combat, de faire ses preuves dans cette Congrégation qu’il venait à peine d’intégrer.

Cependant une autre partie de lui-même lui ordonnait de fuir au plus vite, alors que les Akumas avançaient vers eux rapidement. Nora avait déjà commencé à faire feu que les obus se mirent à tomber du ciel comme une pluie mortelle qu’elle évitait avec agilité et rapidité. Elle semblait dans son élément maintenant que la bataille avait commencé, mais pour Stephen c’était tout le contraire. Ses muscles bandés se mirent à trembler, ses bras refusèrent de bouger et sa tête de penser. Tout ce qu’il revoyait dans sa tête, c’était sa grande sœur mourir d’un seul coup à cause de ces dangereuses créatures, cette scène qui n’avait pas quitté son esprit depuis qu’il l’avait vécu.

-« Qu’est-ce que tu fiches !? Arrête de faire ton trrrrouillard et attaque ! »

Stephen ne parvint même pas à lever les yeux vers elle, trop effrayé par les monstres volants qui les attaquaient rapidement. Au moins les Akumas visaient assez mal, permettant à Nora de les esquiver avec aise. Les deux derniers Akumas furent rapidement vaincus par la belle blonde alors que l’anglais n’avait toujours pas bougé d’un pouce, le cœur au ventre. Il eut cependant la chance, alors que sa maîtresse s’avançait vers lui et l’engueulait proprement, d’apercevoir dans cette direction l’un des cadavres d’Akumas illuminer soudainement. La lumière ne dura que quelques secondes, mais une forme partiellement humaine en émergea, sans aucune blessure. Que venait-il de se passer ? Stephen n’en savait rien. Était-ce les balles de Nora qui avaient purifié une âme en mettant fin à sa fausse vie ? Erreur, mauvaise réponse. L’Akuma venait d’évoluer.

Dans un ricanement horrible, celui-ci bondit vers Nora qui avait le dos tourné, lui assenant proprement un coup de pied dans le dos. Ce monstre semblait plus rapide que puissant, puisque l’exorciste blonde tomba sur le ventre comme si un simple humain l’avait frappé. La vitesse cependant de l’Akuma était bien plus grande que celle d’un humain ordinaire. Il ne savait pas ce qu’il devait faire, mais il n’eut pas le temps de réagir de toute façon. Le monstre bondit dans les airs d’un seul coup, disparaissant presque du champ de vision de Stephen, avant de retomber dangereusement vite sur sa maîtresse, encore au sol.

Quelque chose se débloqua dans la tête de l’anglais, alors qu’il imaginait déjà la mort d’Eleonnora. Si cet Akuma touchait effectivement sa cible, sa maîtresse mourrait aussitôt. Pas de pardon, pas de seconde chance. Elle n’avait commis aucune erreur, c’était juste une malchance si le monstre mauve avait évolué ainsi à ce moment précis. Elle ne méritait pas de mourir, tout comme la sœur de Stephen n’avait pas mérité de mourir. Son esprit pétrifié se mit aussitôt en mouvement, un plan se dessinant dans la tête de l’anglais alors que le monstre amorçait sa descente. Il n’avait pas le droit de laisser quelqu’un d’autre mourir par sa faute, une seule mort était bien suffisante. Il devait tout faire pour protéger Nora, quitte à y laisser sa propre vie.

Retirant son masque, il tendit devant lui son bras droit, poing fermé, et fit apparaître rapidement un bloc d’obsidienne, complètement opaque, solide, d’un mètre de longueur. L’anglais fit un pas de plus devant lui, faisant avancer le bloc juste au-dessus de sa maîtresse. C’était maintenant le bloc qui serait la cible de l’Akuma… mais il ne s’attendait pas à ce que le choc soit aussi intense. Son Innocence descendit de quelques centimètres vers le bas alors que le pied du monstre le touchait, mais pour le bras de Stephen c’était une douleur atroce qui venait d’irradier partout, de sa main à son épaule. Il n’était plus en mesure de tenir son bras droit, et s’il le laissait tomber, il écraserait Nora. Cependant l’anglais avait un second tour dans son sac. Il desserra le poing droit dans un léger frisson de douleur, puis le laissa pendouiller le long de son corps. Son bras était maintenant inutilisable, mais sa main gauche était prête. Translucide, la paume tendue, une plaque transparente apparut par-dessus l’Akuma, et un geste de plus de l’exorciste masculin le fit descendre aussitôt sur lui. C’était maintenant une épreuve de force entre le monstre et la plaque translucide de Stephen. Il savait que si ça se continuait ainsi, l’Akuma gagnerait bien assez tôt, mais au moins, il n’aurait pas pu tuer Nora. Lorsqu’il aurait gagné cette épreuve de force, il reviendrait sans doute le tuer… et laisserait ainsi Nora se remettre sur pieds. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de Stephen malgré l’effort qu’il mettait dans son bras gauche pour lutter contre l’Akuma. Il avait gagné… Eleonnora Davidoff vivrait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Ven 14 Déc - 3:11

Parfois, un combat qui semblait trop simple cachait quelque chose de bien sombre, un certain rebondissement que l’on ne pouvait prévoir si facilement. C’était le cas pour ce qui était du combat que venait de mener Eleonnora. Elle n’avait pas prévu l’évolution de l’un des Akumas qu’elle croyait avoir abattu. Pressée de retourner à la Congrégation, réprimandant Stephen pour son incompétence, elle n’avait jamais vu la transformation qui s’était opéré dans son dos. Cependant, la vive lumière qui avait éclairé, pendant un instant, la nuit fraichement tombée, lui avait mis la puce à l’oreille. Quelque chose n’allait pas. Malheureusement pour elle, elle réalisa cela bien trop tard. Elle n’eut pas le temps de se retourner vers la source de lumière afin d’en connaitre l’origine que quelque chose la heurta violemment dans le dos, ce qui la projeta sur le sol asphalté. Se protégeant de ses bras, elle évita à son visage d’être blessé lors de la chute.

Que venait-il de se produire ? La jeune femme resta au sol pendant quelques secondes, suite à la douleur qu’elle venait de ressentir. Elle avait terriblement mal au dos et se retourna à demi avant d’apercevoir un Akuma de niveau supérieur foncer en sa direction. Elle n’avait pas le temps d’attraper ses armes, qu’elle avait lâché au moment de l’impact. Elle n’allait pas survivre à cela. Elle allait probablement mourir. Cependant, elle ne pouvait se permettre d’être ainsi tuée par un ennemi. Elle avait trop d’orgueil pour cela. Elle comptait bien s’en sortir, peu importe ce qui lui en coutera. Étirant rapidement la main afin d’attraper l’une de ses armes à feu, elle désirait essayer de ralentir la course de l’Akuma. Par contre, une aide inattendu vient lui sauver la vie.

Quelque chose apparu entre elle et l’Akuma. Elle ne saurait dire qu’est-ce que c’était exactement. Cela semblait être une espèce de plaque, de bloc, composée d’une matière sombre qu’elle ne connaissait pas. Peu importe, ce n’était pas le moment de se poser des questions. Cherchant la provenance du bloc, son regard se posa sur Stephen, le bras tendu. Il ne portait plus son masque, découvrant un visage jeune et… souriant ? Il souriait dans une pareille situation ? Ce devait être de la fierté. Celle de l’avoir protégé, d’avoir réussis à activer son Innocence et d’avoir su en faire quelque chose d’utile. Il lui avait sauvé la vie.

L’expression de Stephen changea aussitôt que l’Akuma s’écrasa sur le bloc noir qu’il venait de faire apparaitre. Que se passait-il ? Quelques secondes plus tard, il laissa tomber son bras, le long de son corps. Cependant, il décida de prendre le relais et fit apparaitre un second bloc qui s’abattit sur l’ennemi, tentant vainement de ne pas finir écrasé. C’était le moment ou jamais. La jeune femme étira son bras afin de mettre la main sur sa seconde arme, la première étant à ses côtés. Elle les réunit ensemble afin de les transformer en une seule arme bien plus imposante, bien plus puissante dont elle se servit afin de mitrailler le corps de l’Akuma qui se désintégra sous ses rafales de balles. Le combat était terminé.
Se laissant tomber sur le dos, la jeune femme poussa une espèce de gémissement de douleur. Elle avait terriblement mal, mais pas autant que Stephen. Trouvant la force et le courage de se lever, Eleonnora s’approcha du petit nouveau. Ses armes se divisèrent afin de redevenir deux fusils bien distincts qu’elle rangea à sa ceinture. Elle ne marchait pas très droit, encore un peu secouée par ce qui venait de se produire. Une fois à la hauteur du nouveau, elle observa son bras.


-« T’es pas blessé ? »

Ce fut la celle phrase qu’elle trouva à dire. Elle était incapable de remercier Stephen de l’avoir sauvée. C’était trop demandé pour elle. Elle ouvrit la bouche afin de dire quelque chose, mais abandonna, la refermant aussitôt. Non, elle ne pouvait pas le faire. Faisant un signe à son partenaire traqueur de venir les rejoindre, elle lui ordonna de s’occuper de Stephen une fois qu’ils seront dans le train. La gare était à proximité, autant s’y rendre tout de suite.

Marchant très lentement, la jeune femme repris peu à peu sa démarche habituelle. Elle fut soulagée de savoir qu’un train allait bientôt démarrer et qu’ils pouvaient y monter tout de suite. Laissant son ami s’occuper des billets et, par la même occasion, l’envoya chercher une trousse de soin, elle alla s’installer dans une cabine. L’idée de retourner à la Congrégation ne lui avait jamais paru aussi agréable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Ven 14 Déc - 5:33

Il avait réussi. Nora n’était pas morte. La malédiction qui avait touché sa sœur sous la forme d’un bloc de roche au mauvais endroit n’avait pas eu raison de sa maîtresse. Toujours debout, en train de lutter contre l’akumas, il savait que sa force allait bientôt lui faire défaut, que celui-ci pourrait repousser le bloc et foncer sur Stephen qui souriait, son masque par terre. Il le tuerait assurément, mais Eleonnora aurait tout le temps du monde pour se replacer et faire feu dans sa direction, mettant ainsi fin au carnage de l’akuma. Ces créatures ne devaient plus exister… Si la mort de Stephen pouvait servir à en éliminer un, alors il était prêt à l’accepter.

Cependant, alors qu’il luttait toujours contre le monstre au rire sadique, quelque chose se passa et élimina rapidement la pression contre son bloc et donc contre son bras : des bruits d’arme à feu parvinrent à ses oreilles. Des bruits qu’il n’avait pas entendu. Son regard se posa sur Eleonnora qui faisait feu contre le monstre, toujours occupé à retenir le bloc de Stephen. Les balles semblèrent avoir eu raison de l’akuma puisque celui-ci finit par exploser légèrement, trop d’Innocence l’ayant touché au même moment. Alors que celui-ci disparaissait, le bloc de Stephen disparut, sa concentration touchant à sa fin, et il tomba sur le dos, la douleur de son bras irradiant dans tout son corps.

Est-ce qu’il resta inconscient bien longtemps ? Impossible à savoir. Tout ce dont il se souvient, s’est de s’être réveillé avec Eleonnora au-dessus de sa tête. Elle était en vie… elle était vivante ! Elle s’en était sortie ! Un sourire réapparut sur les lèvres de Stephen alors qu’une larme vint brouiller sa vue quelques instants avant de glisser sur le côté.


-« T’es pas blessé ? »

-Si… mais rien de terrible… j’espère…

Ce n’était qu’un odieux mensonge. Son bras lui faisait toujours si mal qu’il n’osait pas le bouger. Heureusement, Nora, qui tentait sans succès d’ajouter quelque chose à sa précédente question, sembla envoyer l’un des traqueurs, celui avec lequel elle s’entendait le mieux, voir le second exorciste pour lui faire une attelle de base qui ferait sans doute l’affaire jusqu’à leur retour à la Congrégation. Il se laissa faire, saisissant doucement son masque de sa main valide pour le remettre en place. Cette mission ne s’était pas bien déroulé, et il n’était pas fier de lui, mais le principal était que Eleonnora était vivante, l’akuma était vaincu.

Une fois l’attelle de luxe placé autour de son bras et lié à son coup pour éviter les mouvements causés par ses déplacements, Stephen se releva doucement, profitant de la main tendue par le traqueur. Rejoignant doucement Nora qui était bien plus loin devant lui, il s’installa derrière elle et la suivit docilement alors qu’elle se dirigeait vers la gare, l’air soulagé de voir qu’un train était prêt à partir pour leur destination. Il monta donc dans la même cabine que sa maîtresse, une main posé sur le genou, l’autre inutilisable. Sa main bougeait à peine, et son bras ne bougeait plus du tout, ou alors la douleur était trop forte pour qu’il ose l’essayer. Néanmoins, il s’installa le dos droit, les yeux au sol, devant Nora.


-Je… Lady Eleonnora je… suis heureux de vous… voir en vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Sam 15 Déc - 21:12

Projetée violemment au sol, Eleonnora n’avait jamais vu l’Akuma de niveau deux se jeter sur elle. C’était une erreur stupide, une erreur de débutante. Cela aurait pu lui couter la vie. Bien occupée à reprocher à Stephen d’être incompétent et de ne pas avoir osé se servir de son Innocence afin de participer à l’affrontement, elle n’avait pas remarqué ce qui se tramait derrière elle. Pourtant, elle aurait dû rester sur ses gardes. Ce ne fut qu’une fois contre l’asphalte glacé qu’elle comprit que le combat n’était toujours pas terminé.

Sa vie fut sauvée par Stephen, activant son Innocence et faisant apparaitre un bloc sombre entre elle et l’Akuma. Cependant, le bloc ne tarda pas à disparaitre, peu après l’impact causé par la créature. Ce fut un second bloc qui attaqua en s’écrasant sur l’ennemi. Il cherchait à écraser ou quelque chose du genre, probablement. Eleonnora profita de ce moment pour tendre les bras et prendre ses armes à feu qu’elle fusionna afin d’en faire une arme bien plus redoutable. Elle n’hésita pas à tirer afin de détruire l’Akuma qui fut touché à de nombreuses reprises par ses balles.

Soulagée que l’affrontement soit terminé, la jeune femme se redressa péniblement afin de rejoindre Stephen. Osera-t-elle le remercier de lui avoir sauvé la vie ? Elle n’en était pas certaine. Penchée sur lui, lui demandant si tout allait bien, elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais en fut incapable. Elle se contenta de lui adresser un bref et momentané sourire avant de s’éloigner. Laissant son partenaire traqueur s’occuper du petit nouveau, elle prit quelques secondes pour se calmer, repensé à tout ce qui venait de se dérouler. Puis, elle se dirigea vers la gare. Pendant que le traqueur s’assurait d’avoir le matériel adéquat pour soigner les plaies d’Eleonnora, cette dernière monta dans le train avec les billets qu’il venait d’acheter. Elle s’installa dans la même cabine de Stephen, qui avait remis son masque.


-« Je… Lady Eleonnora je… suis heureux de vous… voir en vie… »

-« Je suis heurrreuse de l’être. »

Elle regardait par la fenêtre. Quelques instants plus tard, le train démarrait. Ce fut approximativement à ce moment que la porte de leur cabine s’ouvrit, laissant entrer l’ami d’Eleonnora. Ce dernier pris place à ses côtés et ouvrait une petite trousse de soin. Elle l’observa silencieusement, sachant très bien qu’elle n’allait pas apprécier ce qui allait suivre.

-« Retire ta veste, que je soigne tes blessures. »
-« Ça va aller, ce ne sont que des égrrratignures. »
-« Retire là, je te dis, Sinon, ça va s’infecter. J’ai que des bandages pour l’instant, mais ça fera l’affaire. »
-« Raaah, mais laisse-moi tranquille, je n’en ai pas besoin. »
-« C’est ce que tu dis. Sale tête de cochon, tu vas regretter ce genre de caprice quand ta peau sera couverte de cicatrice et de plaies infectées. Tu vas finir par attraper des maladies à force. »
-« Tu sais que tu m’énerve rrrroyalement ? » Fit-elle en soupirant, retirant sa veste. « T’occupe seulement des plus importantes. »

Son ami soupira et se mit à la tâche. Il posa des pansements sur ses bras, principalement. Elle avait bondit un peu partout, avait été projetée à quelques reprises contre l’asphalte, dans des buissons et même contre les modules de jeu en métal du parc. Elle avait besoin de soin. Une fois ceux-ci terminés, Eleonnora murmura un bref mot de remerciement, avant de regarder à nouveau par la fenêtre. Le traqueur se leva, prêt à sortir.

-« Je vais faire une sieste. Pas envie d’endurer ton caractère de merde. Bonne chance. » Fit-il en prononçant ses derniers mots à l’adresse de Stephen.

Le reste du voyage fut long. Eleonnora ne bougea pratiquement pas de la cabine, ayant trop mal pour se déplacer adéquatement. Elle se coucha sur le banc afin de détendre son dos endolori. Elle avait bien besoin de repos, probablement autant que Stephen qui avait le bras dans une attelle. La mission avait peut-être été courte, mais ils ne s’en étaient pas sortis indemnes. Au bout de quelques heures, après avoir retourner la situation dans sa tête une centaine de fois, elle tourna la tête vers Stephen et s'adressa à lui.


-"Pourquoi tu sourrriais, tantôt ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Sinclair

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Lun 17 Déc - 5:19

-« Je suis heurrreuse de l’être. »

Elle semblait effectivement moins… froide et distance qu’à l’habitude. Ou peut-être était-ce simplement l’imagination du jeune homme qui lui faisait penser ce genre de chose. Elle ne l’avait pas menacée, insultée, dénigrée, bref les choses qu’elle faisait d’ordinaire avec lui. Elle s’était contentée de lui parler, tout simplement. Pour Stephen, cela suffisant amplement. Maintenant muni de nouveau de son masque et de ses gants, installé dans le train avec elle pour seule interlocutrice, il se sentait légèrement plus à l’aise qu’au départ. Cette sensation n’allait sans doute pas durer bien longtemps, un geste déplacé de sa part suffisant sans doute à remettre le feu au poudre, mais aussi longtemps qu’il tenait sa langue, la trêve silencieuse qui régnait dans le wagon serait pour lui le meilleur moyen de se sentir à l’aise… un peu.

Le train démarra quelques secondes plus tard, les emportant bien loin de ce lieu insolite ou ils avaient massacrés les Akumas du Conte. Bien qu’il ne sache pas qui était cet homme, Stephen se disait pour lui-même qu’il ne devait pas être heureux de découvrir cette nouvelle. Avait-il seulement une âme pour créer de tels monstres dépourvus eux-mêmes de cette lumière ? Il regarda le paysage défiler devant ses yeux jusqu’à ce que le traqueur qui semblait le plus à l’aise avec la jeune exorciste entre dans leur wagon. Ces hommes ne restaient donc pas toujours sur le terrain à scruter, à agir comme les yeux des exorcistes ? Une chose de plus qu’il ignorait. Ce qui le choqua beaucoup plus cependant, c’était sa relation avec Eleonnora. Depuis quand la jeune femme se laissait-elle imposer quoi que ce soit ?

-« Retire ta veste, que je soigne tes blessures. »
-« Ça va aller, ce ne sont que des égrrratignures. »

-« Retire là, je te dis, Sinon, ça va s’infecter. J’ai que des bandages pour l’instant, mais ça fera l’affaire. »
-« Raaah, mais laisse-moi tranquille, je n’en ai pas besoin. »
-« C’est ce que tu dis. Sale tête de cochon, tu vas regretter ce genre de caprice quand ta peau sera couverte de cicatrice et de plaies infectées. Tu vas finir par attraper des maladies à force. »
-« Tu sais que tu m’énerve rrrroyalement ? T’occupe seulement des plus importantes. »


Et toute cette scène pour quelques malheureux bandages et un service de soin offert ? Stephen n’avait rien dit lorsque celui-ci avait posé une attelle de fortune sur son bras, pourquoi Nora se plaignait autant d’être assistée ? La fierté sans doute… La force de caractère… malgré ce qu’elle lui avait fait subir, le jeune homme ne voyait aucune façon de blâmer Eleonnora… et de toute façon il n’en cherchait pas non plus. Il connaissait bien sa place dans la Congrégation, et savait que celle-ci était plusieurs crans au-dessus de lui. Le mieux était toujours de lui obéir au doigt et à l’œil, en essayant tant bien que mal de ne pas faire de conneries.


-« Je vais faire une sieste. Pas envie d’endurer ton caractère de merde. Bonne chance. »


-Je… n’aurai pas besoin de chance monsieur le traqueur… merci pour tout, ajouta-t-il pour Nora qui n’aurait jamais remercié quiconque, par fierté encore une fois.

Le jeune homme s’attendait par la suite à un voyage silencieux, calme, un peu comme leur départ. Après tout, même si la situation entre eux deux s’étaient améliorés, ils n’étaient pas devenus soudainement les meilleurs amis du monde. C’était une simple trêve entre deux engueulades. Mais Eleonnora le questionna… et sa question le prit au dépourvu.


-"Pourquoi tu sourrriais, tantôt ?"


C’était venu naturellement… il était bien rare que l’exorciste agisse de façon spontané, celle-ci normallement retenu prisonnière de sa gêne immense et de son malaise constant. Lorsque l’Akuma avait évolué et avait frappé Nora, il avait bien souri… il avait retiré son masque, s’était placé autant que ses connaissances lui permettaient en position de combat, avait bloqué l’assaut principal et tenté par tous les moyens de donner le temps à Eleonnora de se relever. C’était simple, efficace, naturel… et complètement à l’opposé de Stephen. Prenant son temps pour éviter tout bégaiement qui aurait pu énerver sa maîtresse, l’exorciste tenta une réponse aussi honnête que possible, levant même les yeux sur Nora.


-Parce que… lorsque j’ai vu ce monstre vous toucher… j’ai cru qu’à cause de mes erreurs et mon inaction vous alliez mourir… et je ne peux pas supporter cette pensée… je croyais qu’en… arrêtant son saut, en l’occupant suffisamment longtemps, qu’il finirait par me bondir dessus et me tuer. Ça vous aurait laissé le temps de vous ressaisir et de vous battre, c'est... ça qui m'a fait sourire: le fait que vous alliez vivre. Je… je n’avais pas pensé que vous vous relèveriez si vite Lady Eleonnora. Pardonnez-moi mes erreurs je… euh… ne pouvais pas bouger jusqu’à cet instant… mais je ne pouvais supporter de vous voir mourir…

Il avait été honnête, avait parlé avec son cœur plutôt que sa cervelle pour une fois, et aussitôt ce fut fait, son regard redescendit aussitôt au sol. Dire ces quelques mots l’avaient soulagé d’un poids tout en n’en rajoutant un à la fois. C’était une sensation étrange, un malaise mélangé à une certaine envie de partager… Mais Nora n’en saurait rien, de ce qu’il avait vécu. Le seul au courant était Komui et Monsieur Davidoff, et c’était uniquement parce qu’il n’avait pas eu le choix que ceux-ci étaient au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff
l'Double effet Kiss Kool
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 24
Localisation : Dans mon terrier =D

Feuille de personnage
Age : 23 Ans
Nationalité : Russe
Surnom : Nora / Bloody

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   Mar 18 Déc - 3:48

Eleonnora ne désirait pas que l’on soigne ses blessures de guerre. Pourquoi ? C’était une bonne question. Elle préférait se soigner seule, si le matériel était à disposition. Sans quoi, elle oubliait tout simplement et laissait les plaies se guérir d’elle-même. C’était ainsi qu’elle avait vécu lorsqu’elle partait lors d’entrainements, d’exercices de survie, avec son père. Il n’était pas nécessaire de mettre quelques pansements sur des blessures qui n’étaient pas très graves. Par contre, ce n’était pas ce que son ami traqueur pensait de toute cette situation. Il tenait, pour son bien, à la soigner. Même si elle rechignait, il savait très bien qu’elle finira par le remercier intérieurement. Avec le temps, il avait fini par la connaitre suffisamment pour savoir comment elle fonctionnait, en général. Il l’obligea alors à se faire soigner avant de simplement quitter la cabine. Lorsqu’elle n’était pas d’humeur, elle était plus que chiante et il ne se gênait pas pour le dire en toute franchise.

Lorsque le traqueur quitta la cabine en souhaitant bonne chance à Stephen, la jeune femme avait déjà reporté son attention sur le paysage extérieur. Elle n’avait rien d’autre à faire, de toute façon. Elle tentait bien de bouger un peu, mais à chaque fois il y avait son dos ou ses blessures qui la faisaient souffrir d’une quelconque manière. À chaque fois, elle grimaçait. Elle en avait marre. Retirant ses lunettes, elle les posa sur le haut de sa tête. Elle se sentait bien mieux ainsi.

Puis, elle tourna la tête en direction du jeune homme assise en face d’elle. Elle repensait à ce qui s’était produit durant la mission. Pourquoi souriait-il ? Était-ce un soudain moment de fierté ? Elle ne saurait le dire. Ce fut pour cette raison qu’elle posa la question à Stephen, ne le quittant pas des yeux. Ce dernier tentant de lui expliquer, tant bien que mal, les raisons qui avaient poussé ce sourire à apparaitre sur ses lèvres. Même si elle était terriblement désagréable avec lui, il avait trop de bonté pour la laisser mourir de la main d’un Akuma. Pourtant, il aurait tout aussi bien pu rester dans son inaction. Il prouvait à Eleonnora qu’il était peut-être timide et trouillard, mais qu’il avait un très bon cœur et ne pouvait supporter la mort d’une personne, même si cette dernière la menaçait de son arme. Elle sourit, tout simplement. Il était peut-être empoté, mais il savait prendre soin de ses coéquipiers, quitte à mourir sur le terrain. Il était le contraire d’elle, qui préférait la jouer en solitaire. Cependant, ce n’était pas une mauvaise chose. Elle ne désirait plus faire équipe avec lui. Ça ne collait tout simplement pas. Il était trop timide, inactif, passif et même s’il obéissait aux ordres, il était maladroit. Comme la jeune femme n’acceptait pas les erreurs, elle savait qu’il ne fera que la mettre de mauvaise humeur, faux pas après faux pas. Il valait mieux éviter. Elle le fera bien savoir à Komui. Pas question de s’occuper des nouveaux ! Elle préférait les exorcistes expérimentés qui savaient ce qu’ils faisaient.


-« Tu ne referrras plus équipe avec moi pour les prochaines missions. Tâche de t’entrrrainer, sans quoi tu mourrrras bien vite sur le terrrrain. » Elle reposa son regard sur le décor extérieur avant de parler plus faiblement. « Au moins tes coéquipier pourrront compter sur toi… d’une certaine façon… »

Puis, elle s’enferma dans le mutisme. Elle regardait silencieusement par la fenêtre jusqu’à ce qu’elle décide de se coucher sur son banc afin de profiter de quelques heures du repos. Il lui fut difficile de s’endormir, son dos lui faisait terriblement mal. Au moins, elle arriva à sombrer pour une petite heure dans les bras de Morphée, repensant à toute cette bataille. Même si elle avait trop d’orgueil pour l’admettre, elle remerciait le petit nouveau de lui avoir sauvé la vie. Tout est bien qui finit bien.



~~~~Terminé~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvel arrivant [Nora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvel arrivant [Nora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide du Nouvel arrivant
» Guide du nouvel arrivant
» Keane Tate, nouvel arrivant
» Présentation d'un nouvel arrivant.
» Le Guide du Nouvel Arrivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man Rpg :: [ Zone Rp] Quartiers généraux des factions :: La Congrégation de l'Ombre :: Bureau du grand intendant Komui-
Sauter vers: